Viaduc Salah Bey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Viaduc Trans-Rhumel)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Viaduc Salah Bey
Image illustrative de l’article Viaduc Salah Bey
Géographie
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Constantine
Commune Constantine
Coordonnées géographiques 36° 21′ 27″ N, 6° 36′ 52″ E
Fonction
Franchit Rhummel
Fonction pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans
Longueur 1 119 m
Portée principale 245 m
Matériau(x) béton armé
Construction
Construction 2010
Inauguration 2014

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Viaduc Salah Bey

Le viaduc Salah Bey est un pont à haubans long de 1 119 mètres situé dans la ville de Constantine. Il permet de relier deux zones urbaines séparées par la vallée du Rhummel.

Présentation[modifier | modifier le code]

La vieille ville de Constantine est bâtie sur un plateau rocheux limité au nord et à l'est par les gorges profondes de l'oued Rhummel. Elle communique avec le reste de la ville par sept ponts.

Le viaduc Salah Bey est un viaduc de type autoroutier reliant le centre de la ville (quartiers "Les Combattants", "Bellevue" et la cité "Kouhil Lakhdar") et le plateau de Mansourah, situé plus à l'est.

Les travaux exécutés par le groupe brésilien Andrade Gutierrez (en) ont débuté en 2010 pour être terminés en juillet 2014.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le pont Salah Bey est le huitième pont de Constantine, le plus long avec 756 mètres pour le viaduc principal et 4,3 km, en incluant les connexions et les accès. Il repose sur huit haubans principaux et les deux piliers culminent à 130 mètres[1].

Constantine, le pont Salah Bey

Historique[modifier | modifier le code]

Le pont Salah Bey a été inauguré le 26 juillet 2014 par le premier ministre Abdelmalek Sellalet baptisé en hommage à Salah Bey qui fut gouverneur de Constantine de 1771 à 1792[2].

Constantine, le pont Salah Bey
Constantine, le pont Salah Bey

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]