Pont de Sidi M'Cid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont de Sidi M'Cid
Le pont de Sidi M'Cid
Le pont de Sidi M'Cid
Géographie
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Constantine
Commune Constantine
Coordonnées géographiques 36° 13′ 20″ N, 6° 21′ 55″ E
Fonction
Franchit Rhummel
Fonction pont routier
Caractéristiques techniques
Type pont suspendu
Longueur 164 m
Largeur 5,70 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1908
Inauguration 1912
Ingénieur(s) Ferdinand Arnodin

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Pont de Sidi M'Cid

Le pont de Sidi M'Cid est un pont suspendu qui traverse les gorges du Rhummel et relie la médina de Constantine au centre hospitalo-universitaire.

Sa construction décidée après l'ouverture de l'hôpital de la ville évite aux Constantinois de faire un long détour par le Pont d'El Kantara pour se rendre au CHU.

Historique[modifier | modifier le code]

Vue de l'hôpital à partir du pont

Conçu par l'ingénieur Ferdinand Arnodin, sa construction, débutée en 1908, fut achevée et inaugurée le 19 avril 1912 en même temps que le Pont de Sidi Rached. Sur la plaque commémorative, il est écrit :

« Inauguré le 19 avril 1912 par M. Fernand David, Ministre du commerce, M. Lutaud étant Gouverneur Général, M. Seignouret préfet, M. Morinaud Maire et président du Conseil général, M. Godard Inspecteur Général des Ponts et Chaussées, M. Boulogne Directeur des travaux Publics. Les études ont été faites, les projets dressés, les travaux dirigés et exécutés par MM. Raby et Boisnier Ingénieurs en chefs, MM. Souleyre, Cadreau et Mercadier Ingénieurs ordinaires et Dutilleul Conducteur. Arnodin Ingénieur constructeur. »

Le pont de Sidi M'Cid est long de 164 mètres, large de 5 mètres 70 et peut supporter une charge de 17 tonnes. Pont routier, il est doté d'un tabler métallique retenu par 12 câbles dont 4 principaux.

Il domine les gorges de 175 mètres et permet une vue exceptionnelle sur une partie de la ville jusqu'à la vallée de Hamma Bouziane.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]