Olivier Laouchez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Laouchez
Naissance
Haÿ-les-Roses
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Afrique du Sud
Diplôme
Profession
Président Executif Trace
Activité principale
média
Autres activités
site web : www.trace.company
Formation
ESCP Europe

Olivier Laouchez est une personnalité française des médias.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Laouchez est né le à l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), de parents antillais.

De 1970 à 1985 il vit en Martinique puis fait ses études à Paris où il obtient en 1988 son diplôme de l’École supérieure de commerce de Paris (options Affaires internationales et marketing). De 1988 à 1990, il travaille en Asie du Sud-Est pour le groupe Renault.

De retour en Martinique en 1990, il s’associe à des partenaires financiers (Crédit agricole et Groupama) et professionnels de l'audiovisuel pour fonder en 1993 Antilles Télévision (ATV), la première chaîne de télévision privée des Antilles, autorisée à émettre par CSA un an plus tôt[1].

En 1998, il quitte les Antilles et se réinstalle à Paris afin de diriger Secteur Ä, le premier label de Hip Hop et de musiques urbains français indépendant[1].

Courant 2002, il trouve des investisseurs, le fond américaine Urban Investment Group (Goldman Sachs) et des business partenaires (Claude Grunitzky, Richard Wayner et des partenaires privés) afin de co-investir dans une société hollandaise, Alliance TRACE Media BV. Avec les fonds de Goldman Sachs et de ses partenaires il rachète la marque et le magazine américaine « TRACE »[1] puis la chaîne de télévision MCM Africa détenue par le groupe Lagardère.

Le 27 avril 2003, Olivier Laouchez lance la télévision Trace TV avec un format de chaîne dédiée aux musiques et aux cultures urbaine, qui connaît rapidement un véritable succès tant en France qu’à l’international. En 2010, associé au management de TRACE et à 2 fonds d'investissement, Olivier Laouchez rachète la participation de Goldman Sachs dans TRACE et prend le contrôle de la société.

Olivier Laouchez, associé au management de Trace, reprend par LMBO en avec les fonds d’investissement Citizen Capital et Entrepreneur Venture les parts détenu par Goldman Sachs dans Alliance Trace Media[2].

Fin 2012, le groupe TRACE est principalement constitué de :

  • Trace Urban, la chaîne musicale Hip Hop et R&B, Trace Tropical, la chaîne des musiques tropicales, Trace Africa, la chaîne des musiques africaines et Trace Sports, la chaîne des célébrités sportives.
  • 3 radios TRACE FM exploitées avec le groupe Hersant Média dans la Caraïbe
  • des services de téléphonie mobile à destination des jeunes
  • des activités de production de programmes et d"événement
  • des activités digitales

En 2014, le groupe suédois MTG rachète 75 % du groupe TRACE et Olivier Laouchez conserve 25 % du capital avec le management de TRACE et le contrôle opérationnel de la société en qualité de Président Directeur Général.

De 2014 à 2017, de nouvelles chaînes et radios sont lancées: Trace Mziki en Afrique de l'est, Trace Naija au Nigéria et au Ghana, Trace Toca en Angola et au Mozambique, Trace Gospel en Europe et en Afrique, Trace FM en Côte d'Ivoire, à la Réunion et en Haïti.

Les chaînes Trace sont disponibles dans plus de 180 pays et regardées par plus de 150 millions de fans. En France, Trace Urban est la 2ème chaîne musicale la plus regardée et en Afrique, dans la Caraïbe et l'Océan Indien, les chaînes Trace sont leaders en audience de la thématique musicale dans presque tous les pays.

Trace est en cours de lancement dans 200 pays de Trace Play, une plateforme digitale de distribution de chaînes de télévision, de radios numériques et de programmes audiovisuels afro-urbains.

Fin Novembre 2017, Trace prévoit de lancer en Afrique du Sud un opérateur virtuel de téléphonie mobile : Trace Mobile en partenariat avec l'opérateur Cell C.

Les chaînes Trace Kitoko (Congos), Trace Prime (USA), Trace Vanilla Islands (Océan Indien) et Trace Hip Hop (France) sont en préparation pour 2017 et 2018.

Depuis 2013, la Fondation Trace apporte son soutien à des initiatives portées par des jeunes urbains et africains.

Olivier Laouchez vit entre la France et l'Afrique du Sud. Il est marié à Christel Laouchez et a 3 enfants, Mattis, Jade et Andréa.

Activités associatives[modifier | modifier le code]

  • Membre fondateur de l’association Diversités pour la promotion de la diversité au sein des industries de création artistique
  • Membre fondateur du Club Entrepreneuriat & Diversité aux côtés de la Banque Postale, CDC, PPR, l’Oréal, etc.
  • Membre du Who's Who français
  • Membre du Comité pour l'Attractivité Economique de l'Ile de France
  • Membre du GIP pour la création de la Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage
  • Membre de la Fondation Afrique-France

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1988 – Investir dans le secteur des hautes technologies en Californie
  • En préparation : « Nouvelles Générations Urbaines : une chance pour la France et l'Afrique »

Participation et intervention dans de nombreux forums en France et à l'étranger sur les thèmes de la diversité, du sport, de la musique et de l'entrepreneuriat

Divers[modifier | modifier le code]

  • Alumni du International Leadership Program en 2005 du Département d’État des États-Unis sur le thème Management of ethnic diversity in the USA

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Alliance TRACE Media BV, « GHM cède Trace FM au groupe Trace », sur prnewswire.co.uk,
  2. Communiqué, « TRACE est rachetée par son management en association avec Citizen Capital et Entrepreneur Venture », sur citizencapital.fr,