Téléphérique du Brévent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Téléphérique du Brévent
L'arrivée du téléphérique du Brévent.
L'arrivée du téléphérique du Brévent.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Commune Chamonix-Mont-Blanc
Domaine skiable Brévent-Flégère (Chamonix-Mont-Blanc)
Piste(s) c.bozon
Coordonnées du départ 45° 56′ 08″ N, 6° 51′ 12″ E
Coordonnées de l'arrivée 45° 56′ 04″ N, 6° 50′ 14″ E
Parcours
Départ Planpraz (2 015 m)
Arrivée Brévent (2 519 m)
· Dénivelé 504 m
· Longueur 1 350 m
· Temps 1,52 min
· Vitesse 14,8 m/s
· Vitesse maximale 12 km/h
Caractéristiques techniques
Type Téléphérique
Débit 1 000 pers./h
Nombre de pylônes Aucun
Exploitant CMB (Compagnie du Mont-Blanc)
Histoire
Construction 1987
Constructeur(s) Montaz-Mautino
Inauguration 1987
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
localisation
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
localisation

Le téléphérique du Brévent est un téléphérique qui relie le plateau de Planpraz au sommet du Brévent à proximité de Chamonix-Mont-Blanc[1].

Il fait suite à la télécabine de Planpraz qui relie Chamonix à Planpraz et permet d'accéder au sommet du Brévent, à 2 525 mètres d'altitude.

Historique[modifier | modifier le code]

Après la construction en 1928 d'un premier tronçon de téléphérique reliant Chamonix au Planpraz, le sommet du Brévent est finalement atteint grâce à l'inauguration du deuxième tronçon de téléphérique en 1930. Grâce à l'accès devenu facile et aux grand panorama qu'offre le sommet le site rencontre alors un grand succès touristique. Le téléphérique fut aussi utilisé par la suite pour la pratique du ski lorsque ce dernier intégra les remontées mécaniques du domaine skiable de Chamonix. Après le remplacement du téléphérique du Planpraz en 1979 par une télécabine plus performante, il s’avéra nécessaire de remplacer le vieux téléphérique par une nouvelle remontées plus moderne et disposant d'une plus grande capacité. L'ancien téléphérique du Brévent est finalement démonté en 1987 après 57 ans d'exploitation pour laisser place au nouveau téléphérique. Ce dernier est construit par l'entreprise de remontées mécaniques Montaz-Mautino (aujourd'hui GMM) durant l'été 1987 pour être inauguré l'hiver de cette même année[2].

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Le téléphérique du Brévent est la deuxième remontée mécanique que les passagers empruntent depuis Chamonix pour monter au Brévent (la première remontée étant la télécabine de Planpraz). Il s'agit d'un simple téléphérique à va-et-vient constitué de deux cabines de 60 places. Sa capacité est de 1000 personnes par heure ce qui représente un grand écart avec celle du téléphérique de 1930 qui était de seulement 150 personnes par heure, sa vitesse maximale est de 12 m/s (43,2 km/h). La ligne possède une longueur de 1 350 mètres avec une dénivelée de 504 mètres et ne comporte aucun pylône, elle survole une hauteur maximale de 285 mètres et une pente moyenne de 40%[2],[3].

En hiver, le téléphérique fait partie des remontées mécaniques du domaine skiable Chamonix Brévént-Flégère, les skieurs peuvent emprunter la remontée pour monter au Brévent et redescendre par la piste noire c.bozon. En été le téléphérique permet aux touristes d'aller admirer le panorama qu'offre le sommet. La gare aval est installée à environ 2 000 mètres d'altitude sur le plateau de Planpraz où se situe la gare amont de la télécabine de Planpraz (en provenance de Chamonix) ainsi que le petit funiculaire Funi 2000. La machinerie du téléphérique est instalée en gare aval. La gare amont est située juste à côté du sommet du Brévent à plus de 2 500 mètres d'altitude[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Boyer, Histoire générale du tourisme du XVIe au XXIe siècle
  2. a et b remontees-mecaniques.net, « Téléphérique (bicâble) à va-et-vient 60 places (TPH V 60) du Brévent - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le )
  3. a et b « Remontées mécaniques Brévent/Flégère (Chamonix) - remontées Brévent/Flégère (Chamonix) », sur www.skiresort.fr (consulté le )