Téléphérique des Lilas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le téléphérique des Lilas est un projet de téléphérique entrepris en juillet 2015 par quatre communes de la Communauté d'agglomération Est Ensemble (Les Lilas, Romainville, Bobigny et Noisy-le-Sec), qui ont lancé une étude de faisabilité conjointe, en partenariat avec la société Séquano Aménagement et la société d’ingénierie DCSA[1].

Le bilan de cette étude est positif et pourrait permettre de transporter plus de 10 000 personnes par jour, pour un coût de 40 millions d'euros (hors coût de création des stations), soit cinq fois moins qu'un tramway, et vingt-cinq fois moins qu'un métro.

Un tracé provisoire est proposé. Il devrait être en correspondance avec la ligne de tramway T11 Express à la gare de Bobigny-La Folie. Il est composé de six stations, plus une septième envisagée, pour être en correspondance avec la ligne 11 du métro de Paris à la station Serge Gainsbourg[1], qui doit être débattue en réunion entre élus, le .

Selon le tracé envisagé, il surplomberait principalement des commerces, des entrepôts et des voies ferrées. Il a pour but de désenclaver les villes concernées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Aurélie Lebelle, « INTERACTIF. Le projet de téléphérique des Lilas à la vallée de l’Ourcq se précise », sur leparisien.fr, article du 31 juillet 2015 (consulté le 9 août 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]