The Boxer Rebellion (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Boxer Rebellion
Description de cette image, également commentée ci-après
The Boxer Rebellion en concert en 2011.
Informations générales
Surnom Slipperman
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant[1]
Années actives Depuis 2001
Site officiel www.theboxerrebellion.com
Composition du groupe
Membres Nathan Nicholson
Andrew Smith
Adam Harrison
Piers Hewitt
Anciens membres Todd Howe

The Boxer Rebellion est un groupe de rock indépendant britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Formé en 2001, il est constitué de Nathan Nicholson (chant, guitare, clavier), Andrew Smith (guitare soliste), Adam Harrison (basse), Piers Hewitt (batterie) et anciennement Todd Howe[2]. Ils comptent un EP éponyme, et de cinq albums studio : Exits (2005), Union (2009), The Cold Still (2011), Promises (2013) et Ocean by Ocean (2016). Le troisième album de The Boxer Rebellion, The Cold Still (2011) est mixé et produit par Ethan Johns[3] aux Real World Studios de Peter Gabriel.

Le groupe apparaît dans la comédie romantique Trop loin pour toi, en 2011. Ils interprètent deux titres : If You Run et Spitting Fire. Le personnage de Garreth (joué par Justin Long) se dit être devenu leur producteur à la fin du film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2000–2004)[modifier | modifier le code]

En 2000, le chanteur Nathan Nicholson quitte sa ville natale, Maryville, Tennessee, après la mort de sa mère et emménage à Londres. C’est dans la capitale anglaise que Nicholson rencontre le guitariste Todd Howe via une annonce en ligne pour une recherche de musiciens. Cette rencontre marque le début du groupe et d’une longue amitié. Le groupe attire rapidement l’attention du batteur Piers Hewitt, qui vient tout juste d’être diplômé de la London Music School[4]. Leur premier projet porte le nom de Slipperman. Rob Loflin, un ami de Nicholson également originaire du Tennessee, est bassiste à la formation du groupe avant de changer de voie et d’intégrer une école de médecine. Il est remplacé par le bassiste actuel, Adam Harrison, également diplômé de la London Music School. Le groupe, appelé Slipperman à l’époque, produit un single, Lens, ainsi qu'un EP intitulé The Traveler.

Après s’être renommé The Boxer Rebellion, avoir repensé leurs sonorités et retravaillé leur image, le groupe s’est petit-à-petit construit une communauté de fans fidèles. À la suite de leur participation à la compétition PlayLouder, le groupe a l’opportunité de participer au festival Glastonbury dans la catégorie « Nouveaux Groupes » au côté de Keane. Peu de temps après cette performance, les Boxer Rebellion obtiennent un contrat avec Alan McGee et son label Poptones. Leur premier single, Watermelon, sort le 4 octobre 2003 sous le label Poptones. On y retrouve trois chansons dont « The New Heavy » qui apparaît également sur leur premier LP Exists. Le groupe enregistre ensuite son EP éponyme The Boxer Rebellion EP sur lequel figure les mêmes titres que sur le single « Watermelon » ainsi que deux autres compositions : Code Red et Poursuit. L’EP est produit par Pete Hoffman et masterisé par Ray Staff.

À la suite de la sortie de leur premier EP, le groupe part en tournée avec The Killers. Durant leur tournée en compagnie de The Raveonettes, Nicholson tombe gravement malade à la suite de l’éclatement de son appendice obligeant le groupe a annuler leur tournée commune[5],[6].

Exits (2005–2008)[modifier | modifier le code]

Après la sortie de trois nouveaux singles, leur premier album Exits, voit le jour le 2 mai 2005. L’album est produit par Mark Robinson et Chris Sheldon entre les Buker Studios et Jacobs Studios. Exits reçoit des revus brillantes des médias anglais avec des publications dans des journaux à forte influence tels que The Sun, Rock Sound, NME et Kerrang.

Deux semaines après la sortie de l’album, le label Potpones implose et laisse The Boxer Rebellion sans maison de disque. Ils demeurent indépendants depuis ce jour[7]. Le groupe continue de financer ses propres concerts et de jouer en Europe, recevant le support d’artistes tels que Lenny Kravitz, Editors et Gary Numan. Le premier clip de The Boxer Rebellion sort en 2005 pour la chanson World Without End

Union (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Le groupe sort son album entièrement auto financé intitulé Union le 14 septembre 2009. Le disque est disponible uniquement sur iTunes et voit son principal single Evacuate nommé « Single iTunes de la semaine » sur la plateforme de streaming. Seulement 5 jours après sa sortie, Union se place en quatrième position du top 100 iTunes en Grande-Bretagne et en seconde position du classement alternatif. The Boxer Rebellion est le premier groupe à s’allier à HMV en Grande-Bretagne pour créer, promouvoir et distribuer un album d’un groupe indépendant[8]. Le groupe révèle le premier vidéoclip issu de l’album Union pour la chanson « Broken Glass », originalement un titre bonus. Le premier single est le morceau Evacuate. La chanson Semi Automatic est utilisée dans la série Les Frères Scott dans un épisode diffusé le , ainsi que dans Human Target : La Cible le .  

En raison d'un manque de copies physiques commercialisées, Union ne figure pas sur la célèbre Official UK Chart en Grande-Bretagne. Une nouvelle qui attire rapidement l'attention des médias tels que NME[9], The Daily Telegraph[10] ainsi que The Evening Standard. Toute cette attention médiatique propulse le groupe sur le devant de la scène et fait des quatre artistes les premiers à s'immiscer dans les Billboard Album Charts avec uniquement une version numérique. Les chansons du groupe apparaissent dans un grand nombre de séries télévisées, publicités et films tels que NCIS, Human Target, Royal Pains, WWE Raw, Ghost Whisperer, Parents par accident, Les Frères Scott, Grey's Anatomy, Mémoire effacée ou encore Trop loin pour toi[11]. En décembre 2009, Union est nommé « Meilleur album alternatif » par les éditeurs américains d'iTunes[12].  

En 2010, The Boxer Rebellion est présent au festival South By Southwest à Austin, Texas. Pour l'occasion, ils reçoivent le prix « Best Men In Black » décerné par le magazine Spin[13].  

The Cold Still (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Le troisième album de The Boxer Rebellion, intitulé The Cold Still, est publié le aux États-Unis sur iTunes, et le 7 février en Europe. L'album est disponible exclusivement sur iTunes durant le mois qui suit sa sortie et se hisse à la vingtième place du classement iTunes aux États-Unis. Le groupe est invité dans l'émission Late Show with David Letterman le 2 février 2011. Ils y interprètent le morceau Step Out of the Car. La même année, ils enregistrent leur premier album live intitulé Live In Tennessee, enregistré et masterisé par Ben McAmis[14].

En octobre la même année, le groupe annule sa tournée en Amérique du Nord à la suite de problèmes personnels : « En raison d'une tragédie personnelle, nous avons pris la décision d'annuler nos performances aux États-Unis, au Canada ainsi qu'au Mexique ». La tournée sera reprogrammée entre avril et mai 2012[15].

Promises (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe annonce la sortie d'un album spécial, B-Sides and Rarities Collection, Vol. 1 and 2, composé de chansons inédites. Le premier volume contient des titres enregistrés durant le premier album du groupe intitulé Exits en 2005 et le second se concentre sur des morceaux enregistré pendant Union ainsi que des titres inédits et les chansons bonus présentes sur The Cold Still .

Le groupe termine d'enregistrer son quatrième album studio Promises au mois de février 2013. La vidéo clip pour le premier single « Diamonds » sort le 26 mars. L'album est disponible le 14 mai, et est suivi d'une tournée promotionnelle en octobre de la même année.

Nouveaux albums (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 7 février 2016, le groupe annonce la sortie de son cinquième album studio, Ocean by Ocean, dont la sortie est prévue pour le 29 avril 2016. Le 15 février, ils dévoilent leur premier single intitulé Keep Me Close, suivi de Big Ideas le 2 mars et Weapon le 15 avril.

En octobre 2017, le groupe publie un nouveau single, What the Fuck, qui sera inclus dans leur nouvel album, appelé Ghost Alive qu iest prévu pour début 2018[16],[17].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

The Boxer Rebellion commence sa carrière à la fin de la domination des charts par des groupes britanniques tels que Oasis ou encore Radiohead. Leur premier single Watermelon est très bien accueilli par les médias britannique tel que The Fly qui décrit le groupe comme « le Bright Young Things du rock britannique, qui résonne comme un parfait melange de The Cooper Temple Clause et The Verbe ».

En 2009, Kerrang!' recommande le groupe pour les fans de Muse et Biffy Clyro, avec qui ils ont effectué une tournée en 2004. Q Magazine décrit Union comme « imprégné des sonorités du célèbre albumThe Bends de Radiohead sortie en 1995 ». Stereoboard pointe les similitudes entre The Boxer Rebellion et les groupes The National et British Sea Power.

Le 29 avril 2014, Todd Howe quitte le groupe et est remplacé par Andrew Smith.

Médias[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

  • Publicité Buick - Spitting Fire

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

  • 2009 : iTunes Live from London (iTunes exclusivement)

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2012 : B-Sides and Rarities Collection, Vol. 1 et 2

EP[modifier | modifier le code]

  • 2003 : The Boxer Rebellion EP (500 only of which 100 signed by the band in gold)
  • 2004 : Work In Progress [promo][18]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Watermelon (CD, 1000 only/Promo CD MC5084SCD/7", 4 only)
  • 2004 :  In Pursuit
  • 2004 : Code Red
  • 2005 : All You Do Is Talk (téléchargement, CD promotionnel)
  • 2007 : Broken Glass (téléchargement)
  • 2008 : JFKFC (téléchargement)
  • 2008 : The Rescue (téléchargement)
  • 2008 : Don't Drag Your Dirty Feet (téléchargement libre)
  • 2008 : Evacuate (téléchargement libre, 500 exemplaires)
  • 2009 : Flashing Red Light Means Go
  • 2011 : Step Out of the Car
  • 2011 : The Runner (US)[19]
  • 2013 : Diamonds

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Boxer Rebellion / Drew Barrymore Team Up? », Clash Magazine (consulté le 29 mars 2011).
  2. (en) Ian Burrell, « Boys from the shop floor head for the red carpet », The Independent,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Ethan Johns at Steve Wildsmith », Wildsmith.blountblogs.com (consulté le 2 mars 2011).
  4. (en) « The Boxer Rebellion // Drowned In Sound », Drownedinsound.com (consulté le 2 mars 2011)
  5. (en) Ryan Helfland, « The Boxer Rebellion – Union », sur Music OMH, (consulté le 2 mai 2016).
  6. (en) Darryl Smyers, « Nathan Nicholson of The Boxer Rebellion: "If I Made Music In The U.S., I Probably Would Have Met People Who Were More Like Me." », Dallas Observer,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Neill Barston, « The Boxer Rebellion », Maidstoneextra.co.uk, (consulté le 2 mars 2011)
  8. « The Boxer Rebellion And HMV Announce Partnership - 'Union' album », sur Top40-Charts.com (consulté le 25 avril 2016)
  9. (en) NME.COM, « The Boxer Rebellion 'outselling Kings Of Leon, Coldplay on iTunes' | NME.COM », sur NME.COM (consulté le 25 avril 2016).
  10. « Unsigned band The Boxer Rebellion set to top download charts », sur Telegraph.co.uk (consulté le 25 avril 2016).
  11. (en) « Going the Distance (2010) »
  12. (en) « iTunes Store », itunes.apple.com (consulté le 2 mars 2011).
  13. (en) « Best & Worst Moments of SXSW: Day 4 », SPIN.com, (consulté le 2 mars 2011).
  14. « iTunes Chart - The Boxer Rebellion - The Cold Still », iTunescharts (consulté le 7 décembre 2012).
  15. (en) « The Boxer Rebellion Announce Rescheduled North American Tour Dates », Brit Scene, .
  16. Roisin O'Connor, « The Boxer Rebellion share video for new single 'What The Fuck' - premiere », The Independent, (consulté le 25 octobre 2017).
  17. (en) Steve Wildsmith, « Two paths converge: A tale of friendship forged in rock 'n' roll », The Daily Times, (consulté le 25 octobre 2017).
  18. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, London, Guinness World Records Limited, , 19e éd., poche (ISBN 978-1-904994-10-7), p. 74
  19. Radio1 Rodos Greece ::: USA Forthcoming Singles

Liens externes[modifier | modifier le code]