Gilles Ortlieb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Ortlieb
Naissance (69 ans)
Ksar Es Souk (aujourd’hui Errachidia) au Maroc
Activité principale
Écrivain: prosateur, poète, essayiste, traducteur
Distinctions
Prix Servais 2012 (du Centre national de littérature luxembourgeoise)
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
prose, essai, poésie

Œuvres principales

Poste restante (1997) ; Place au cirque, Gallimard, 2002 ; Au Grand Miroir, L'Un et L'Autre/Gallimard, 2005.

Gilles Ortlieb est un écrivain français né le à Ksar Es Souk (aujourd’hui Errachidia) au Maroc. Prosateur, poète, essayiste et traducteur, il est l'auteur d'une trentaine de livres.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L’Arbre-serpent (contes populaires grecs), Bordas, 1982.
  • Brouillard journalier, Obsidiane, 1984.
  • Petit-Duché de Luxembourg, Le temps qu’il fait, 1991.
  • Soldats et autres récits, Le temps qu’il fait, 1991.
  • Gibraltar du Nord, Le temps qu’il fait, 1995.
  • Poste restante, La Dogana, 1997.
  • La Paire de chaussures, Le temps qu’il fait, 2000 (hors-commerce).
  • La Nuit de Moyeuvre, Le temps qu’il fait, 2000.
  • Place au cirque, Gallimard, 2002.
  • Les Tramways de Bruxelles, Théodore Balmoral, 2002.
  • Sept petites études, Le temps qu’il fait, 2002 (sur Emmanuel Bove, Constantin Cavafy, Jean Forton, Charles Cros, Henri Thomas, Odilon-Jean Périer et sur la traduction).
  • Carnets de ronde, Le temps qu’il fait, 2004.
  • Meuse métal, etc. (poèmes), Le temps qu’il fait, 2005.
  • Au Grand Miroir, L'Un et L'Autre/Gallimard, 2005.
  • À eux-mêmes inconnus, Le temps qu’il fait, 2006 (sur des photographies de Jean-François Bonhomme).
  • Noël à Ithaque, collection «Refuges», Le temps qu'il fait, 2006.
  • Des orphelins, L'Un et L'Autre/Gallimard, 2007.
  • Sous le crible, éditions Finitude, 2008.
  • Le Train des jours, Finitude, 2010.
  • En pays gommé, Le temps qu'il fait, 2011 (hors-commerce).
  • Tombeau des anges, L'Un et L'Autre/Gallimard, 2011. (Prix Servais 2012 (du Centre national de littérature luxembourgeoise))
  • Liquidation totale (photographies et textes), Le temps qu'il fait, 2011.
  • Vraquier (Notes & Légendes), éditions Finitude, 2013.
  • Soldats et autres récits, édition revue, augmentée et corrigée, préface de l'auteur, collection poche, éditions Le bruit du temps, 2014.
  • Et tout le tremblement, éditions Le bruit du temps, 2016.
  • Dans les marges, éditions Le bruit du temps, 2016.
  • Pavillon Moïana, avec un frontispice de Michel Potage, Fata Morgana, 2017.
  • Ângelo, (sur le poète portugais Ângelo de Lima), Finitude, 2018.
  • Un dénuement – Arthur Adamov, Fario, 2019. (ISBN 979-10-91902-52-6)
  • La Nuit de Moyeuvre, édition revue, augmentée et corrigée, collection Corps 9, Le temps qu’il fait, 2022.

Traductions[modifier | modifier le code]

Du grec moderne

  • Constantin Cavafy, Poèmes anciens ou retrouvés (en collaboration avec Pierre Leyris), Seghers, 1987.
  • Georges Séféris, Six Nuits sur l’Acropole, Maren Sell/Calmann-Levy, 1994, puis, nouvelle édition, traduction revue et corrigée, nouvelle présentation, Le bruit du temps, 2013.
  • Mihaïl Mitsakis (el), Le Suicidé et autres textes, Le temps qu’il fait, 1997.
  • Zissimos Lorenzatos (el), Un poème singulier de Cavafy, Revue Théodore Balmoral n° 38, 2001.
  • Mihaïl Mitsakis, Le Chercheur d’or, Finitude, 2003
  • Thanassis Valtinos (el), Accoutumance à la nicotine, Finitude, 2007.
  • Dionysios Solomos, La Femme de Zante, Le Bruit du temps, 2009.
  • Georges Ioannou (el), Le Pan d'ombre, Revue Théodore Balmoral n°62/63, 2010.
  • Thanassis Valtinos (el), Contre-courant, préface de Gilles Ortlieb, suivi de notes sur l’histoire de l’occupation et de la guerre civile en Grèce, Fario, 2015.
  • Georges Séféris, Journées, 1925-1944, traduction et préface, Le Bruit du temps, 2021.

De l’allemand

De l’anglais

Sur l’œuvre de l'auteur[modifier | modifier le code]

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • Entretien avec Thierry Bouchard (1), Revue Théodore Balmoral n°59/60, La beauté du séjour parmi les hommes, 2009.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (2), Revue Théodore Balmoral n°61, De la peau et des poils, 2009.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (3), Revue Théodore Balmoral n°62/63, Son œil de rouge-gorge, 2010.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (4), Revue Théodore Balmoral n°64, Le point où j'en suis, 2010.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (5), Revue Théodore Balmoral n°65, Sur le trébuchet de l'apothicaire, 2011.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (6), Revue Théodore Balmoral n°66/67, Sous un grand parapluie bleu, 2011.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (7), Revue Théodore Balmoral n°68, Je suis dans un café, 2012.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (8), Revue Théodore Balmoral n°69/70, Fais voir ta langue !, 2012.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (9), Revue Théodore Balmoral n°71, Le Messager de splendeurs cachées, 2013.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (10), Revue Théodore Balmoral n°72/73, Le Signe de l'or, 2013.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (11), Revue Théodore Balmoral n°74, Du vin, des livres et des roses, 2014.
  • Entretien avec Thierry Bouchard (12), Revue Europe n°1115, Georges Séféris/Gilles Ortlieb, mars 2022.

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]