Aller au contenu

Terrence Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Terrence Jones
Image illustrative de l’article Terrence Jones
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Portland, Oregon
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 116 kg (255 lb)
Situation en club
Club actuel Mets de Guaynabo (en)
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2010-2012 Wildcats du Kentucky
Draft de la NBA
Année 2012
Position 18e
Franchise Rockets de Houston
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2012-2013
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017
2017
2017-2018
2018-2019
2019
2019
2019
2020-
Rockets de Houston
Vipers de Rio Grande Valley
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Bucks de Milwaukee
Qingdao Eagles
Warriors de Santa Cruz
BayHawks d'Érié
Rockets de Houston
Vipers de Rio Grande Valley
TNT KaTropa
Mets de Guaynabo
05,5
19,0
12,1
11,7
08,7
11,5
00,0
22,6
19,4
23,6
01,0
0-
0-
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Terrence Jones, né le à Portland dans l'Oregon, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier fort.

Carrière universitaire

[modifier | modifier le code]

Considéré comme le huitième meilleur lycéen du pays par le site Scout.com[1], il est logiquement sélectionné lors de l'année 2010, pour participer aux différents all star game des lycéens, le Nike Hoop Summit[2], le McDonald's All-American Game et au Jordan Brand Classic.

Engagé à la base en faveur de l'université de Washington[3], il se rétracte et rejoint l'université du Kentucky[4],[5]. Lors de son premier match, il marque les esprits en inscrivant 25 points et en prenant 12 rebonds[6].

En fin de saison, il décide, contrairement à son coéquipier Brandon Knight, de ne pas rejoindre la NBA et de rester au sein des Wildcats du Kentucky encore une saison[7]. La saison 2011-2012 est celle de la consécration pour Kentucky qui termine la saison avec un très bon bilan de 32 victoires pour 2 défaites, ce qui lui octroie le no 1 de la saison[8]. Les Wildcats remportent ensuite le tournoi final face aux Jayhawks du Kansas[9].

Carrière professionnelle

[modifier | modifier le code]

Il est choisi en 18e position par les Rockets de Houston lors de la draft 2012 de la NBA. Après une première saison où il joue beaucoup en NBA Development League, il s'impose progressivement dans l'effectif des Rockets. Sa saison 2014-2015 est toutefois marquée par plusieurs blessures qui lui font manquer de nombreux matchs.

Le , il signe un contrat de 10 jours avec les Rockets de Houston[10]. Le , il signe un second contrat de 10 jours avec les Rockets de Houston[11]. Le , il n'est pas prolongé par la franchise texane[12].

Clubs successifs

[modifier | modifier le code]

Statistiques

[modifier | modifier le code]

Universitaires

[modifier | modifier le code]
Saison Équipe MJ MC Min %T %3PTS %LF REB PAD STL BLK Pts
2010-2011 Kentucky 38 35 31,5 44,2 32,9 64,6 8,84 1,58 1,13 1,89 15,66
2011-2012 Kentucky 38 34 29,3 50,0 32,7 62,7 7,16 1,34 1,29 1,79 12,34
Carrière 76 69 30,4 46,7 32,8 63,8 8,00 1,46 1,21 1,84 14,00

Professionnelles

[modifier | modifier le code]

Saison régulière

[modifier | modifier le code]
Saison Équipe MJ MC Min %T %3PTS %LF REB PAD STL BLK Pts
2012-2013 Houston 19 0 14,5 45,7 26,3 76,5 3,42 0,79 0,63 1,00 5,47
2013-2014 Houston 76 71 27,3 54,2 30,7 60,5 6,95 1,14 0,70 1,30 12,12
2014-2015 Houston 33 24 27,0 52,8 v35,1 60,6 6,67 1,09 0,55 1,79 11,70
2015-2016 Houston 50 11 20,9 45,2 31,6 66,4 4,22 0,82 0,46 0,78 8,68
2016-2017 La Nouvelle-Orléans 51 12 24,8 47,2 25,3 60,6 5,94 1,16 0,76 1,04 11,45
Milwaukee 3 0 2,2 0,0 0,0 0,0 1,00 0,00 0,33 0,33 0,00
2018-2019 Houston 2 0 2,6 25,0 0,0 0,0 2,00 0,00 0,00 0,00 1,00
Carrière 234 118 23,8 50,1 29,7 62,1 5,70 1,02 0,62 1,15 10,39

Dernière mise à jour le .

Saison Équipe MJ MC Min %T %3PTS %LF REB PAD STL BLK Pts
2013 Houston 2 0 17,6 40,0 0,0 0,0 7,50 0,50 0,00 0,50 4,00
2014 Houston 6 2 23,0 51,3 0,0 50,0 6,17 1,33 0,83 0,50 7,67
2015 Houston 17 9 23,6 42,1 15,8 66,7 4,76 1,00 0,47 0,71 10,18
Carrière 25 11 23,0 43,8 13,6 60,9 5,32 1,04 0,52 0,64 9,08

Dernière mise à jour le .

Records personnels sur une rencontre de NBA

[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Terrence Jones, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[13] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 36 Bucks de Milwaukee 19 Mavericks de Dallas
Paniers marqués 14 Bucks de Milwaukee 6 6 fois
Paniers tentés 20 @ Spurs de San Antonio
Bucks de Milwaukee

15 Mavericks de Dallas 18 avril 2015
Paniers à 3 points réussis 3 Jazz de l'Utah 1 3 fois
Paniers à 3 points tentés 4 8 fois 2 6 fois
Lancers francs réussis 7 Bucks de Milwaukee 7 Mavericks de Dallas 18 avril 2015
Lancers francs tentés 10 Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Bucks de Milwaukee

11 Mavericks de Dallas 18 avril 2015
Rebonds offensifs 9 Timberwolves du Minnesota 4 5 fois
Rebonds défensifs 14 @ Wizards de Washington 10 Trail Blazers de Portland
Rebonds totaux 17 @ Wizards de Washington 13 Trail Blazers de Portland
Passes décisives 6 Bulls de Chicago 6 Mavericks de Dallas 18 avril 2015
Interceptions 4 Sixers de Philadelphie 2 Trail Blazers de Portland
Contres 7 Kings de Sacramento 3 2 fois
Balles perdues 4 @ Magic d'Orlando 2 5 fois
Minutes jouées 44 Cavaliers de Cleveland 36 Trail Blazers de Portland

Vie personnelle

[modifier | modifier le code]

Terrence Jones est le cousin des deux anciens joueurs NBA, Salim Stoudamire et Damon Stoudamire[14].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) « 2011 scout 300 », sur scout.com,
  2. (en) « It’s the USA Against Everyone Else », sur slamonline.com,
  3. (en) « Terrence Ross signs with Huskies; Terrence Jones commits but doesn't sign », sur seattletimes com,
  4. (en) « Terrence Jones signs agreement with Kentucky », sur The Oregonian,
  5. (en) « Terrence Jones signs agreement with Kentucky », sur espn.go.com,
  6. (en) « Kentucky wakes up in 2nd half, finishes off ETSU », sur espn.go.com,
  7. (en) « Terrence Jones Spurns the Cash, Stays at Kentucky  », sur nationofblue.com,
  8. (en) « Kentucky is NCAA overall top seed », sur espn.go.com, (consulté le )
  9. (en) « Final Four 2012: Anthony Davis, Michael Kidd-Gilchrist Show They Are the 2 Best », sur bleachrreport.com,
  10. (en) « Tim MacMahon on X », sur Twitter (consulté le ).
  11. « Houston : Terrence Jones gratte un deuxième contrat de 10 jours », sur Basket USA (consulté le ).
  12. https://clutchpoints.com/rockets-news-terrence-jones-not-getting-another-contract-from-houston/
  13. (en) « Terrence Jones : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le )
  14. (en) « Basketball is in Jones' DNA », sur espn.go.com,

Liens externes

[modifier | modifier le code]