Temple d'Isis de Bénévent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Temple d'Isis (Bénévent))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liste des temples d'Isis.
Obélisque de Bénévent
Benevento-Obelisco.jpg
Obélisques
Commanditaire
Domitien
Construction
88-89
Matériau
granite rouge de Syène
Inscriptions
hiéroglyphes d'époque romaine
Poids
2,5 t
Hauteur actuelle
3 m
Emplacement d’origine
Temple d'Isis, Bénévent
Emplacement actuel
Place Papiniano, Bénévent
Date d’installation
1872
Coordonnées

Le temple d'Isis est un temple aujourd'hui disparu situé à Bénévent, en Italie. Il avait été élevé à la déesse égyptienne Isis par l'empereur Domitien en 88-89.

Le nombre et la qualité des objets égyptiens provenant de ce sanctuaire en font un cas unique hors d'Égypte et plus encore dans le monde occidental.

Un important mobilier égyptien[modifier | modifier le code]

L'inventaire des trouvailles faites en 1903 sous la partie septentrionale de la muraille est tout à fait impressionnant :

  • une paire d'obélisques de granite d'Égypte avec inscriptions hiéroglyphiques, l'un exposé sur la piazza Papiniano, l'autre réduit à un fragment scellé dans le mur du palais épiscopal[1] ;
  • vingt-et-une sculptures dont la matière et le style attestent l'origine égyptienne ;
  • quatre statues égyptiennes de matière et de style égypto-hellénistique ;
  • trois fragments de bas-relief de marbre avec des figures de pur style égyptien ;
  • quatre œuvres de marbre de style hellinistico-romain : un fragment d'une statuette d'Isis sur un trône, conservé dans une collection privée de la ville, et trois sphinx conservés au Musée Barracco de Rome, dont deux de la première époque ptolémaïque et un d'époque tardive.

La plupart de ces objets sont conservés au Musée du Sannio (it) de Bénévent.

L'obélisque de la place Papiniano[modifier | modifier le code]

L'obélisque de granite rouge de Syène visible au milieu de la petite place Papiniano, qui se dressait sur la place de la cathédrale depuis 1597, fut placé sur son site actuel en 1872.

Il est constitué de quatre segments réassemblés sans lacune importante : seuls manquent de petites parties de la base et du pyramidion. Les quatre faces sont couvertes de hiéroglyphes où l'on discerne le cartouche de Domitien et le nom du fondateur du temple, un certain Lucilius Lupus. Cet obélisque mesure environ trois mètres de haut et pèse environ deux tonnes et demi[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) E.A. Wallis Budge, Cleopatra's Needles..., réimpr. 1990, p. 249.

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]