Taking Off

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taking Off (homonymie).
Taking Off
Réalisation Miloš Forman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 93 min
Sortie 1971

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Taking Off est un film américain réalisé par Miloš Forman, sorti en 1971.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À travers la fugue d'une jeune fille à New York, l'affrontement de deux générations.

Un film « héroïque » à réaliser[modifier | modifier le code]

C'est Helen Scott, grande prêtresse du cinéma français aux États-Unis, qui fit part à Miloš Forman d'une nouvelle politique de production décidée par Universal. Après le succès d'Easy Rider, qui avait rapporté gros aux studios, Universal voulait se lancer dans des films « plus difficiles, à risques, mais à moins d'un million de dollars ». Hélas pour Miloš Forman, le budget estimé de Taking Off dépassait de quelques pistoles le cahier des charges. C'est finalement un jeune « fou de cinéma », Michael (Mike) Hausman, fauché comme les blés, mais issu d'une riche famille new-yorkaise (qui l'avait mis à la porte) qui réunit cependant la somme. En rognant sur tout ce qui pouvait l'être, le film coûta finalement 810 000 dollars.

La photographe et amie de Miloš, Marie-Ellen Mark, s'est, sans le savoir, improvisée directrice de casting en photographiant les jeunes hippies et la communauté de la « flower generation » de Central Park. Dans le lot des clichés, Miloš Forman remarqua la jeune Linnea Heacock, dont les bouts d'essais confirmèrent le talent recherché.

À l'été 1970, le tournage pouvait commencer. Un tournage « en famille », comme le raconte Miloš Forman, lui-même : « Aucune vedette, aucune barrière, ni coiffeur, ni maquilleur, ni loge, ni caravane ».
Le film fit une belle carrière en Europe (Grand Prix Spécial du Jury au festival de Cannes[1]), mais obtint tout juste un succès d'estime aux États-Unis. Après des années d'oubli, où l'on a même cru que le négatif du film était perdu, Taking Off ressort en France, le 14 juillet 2010.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Taking Off - Festival de Cannes », sur Festival de Cannes (consulté le 1er septembre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]