Larry Flynt (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Larry Flynt
Description de cette image, également commentée ci-après
Larry Flynt, ici en 2009

Titre original The People vs. Larry Flynt
Réalisation Miloš Forman
Scénario Scott Alexander
Larry Karaszewski
Musique Thomas Newman
Acteurs principaux
Sociétés de production Phoenix Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame biographique
Durée 129 minutes
Sortie 1996


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Larry Flynt (The People VS. Larry Flynt) est un film américain réalisé par Miloš Forman et sorti en 1996. Il s'agit d'un film biographique sur Larry Flynt, célèbre pour avoir créé le magazine pornographique Hustler.

Le film a obtenu l'Ours d'or au Festival de Berlin en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Larry Flynt est un personnage scandaleux. Propriétaire d'une petite boite de strip-tease et animé d'une ambition sans limites, il lance dans les années 1970 un magazine concurrent de Playboy, au mauvais goût délibéré. Hustler s'illustre alors par son audace et son immoralité, provoquant la réaction des ligues de vertu, qui ne tardent pas à lui intenter un procès. Mais Larry s'en moque et considère les institutions des États-Unis de la même manière que ses collaborateurs, avec un solide mépris. On l'emprisonne, mais cela ne suffit pas à le faire taire, au contraire. Il s'attache aussi à dénoncer les horreurs de la guerre et devient l'homme à abattre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Jimmy Flynt et Larry Flynt en 1977

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le scénario est signé Scott Alexander et Larry Karaszewski. Oliver Stone, producteur du film, a un temps pensé le réaliser lui-même, mais c'est finalement le Tchèque Miloš Forman qui en est le réalisateur[1].

Pour le rôle principal, la production souhaite initialement Bill Murray. Mais l'acteur ne donnera pas suite à la proposition. Alors que le véritable Larry Flynt imaginait Michael Douglas pour l'incarner, le rôle est proposé à Tom Hanks. C'est finalement Woody Harrelson qui est choisi.

Pour le rôle d'Althea, Larry Flynt souhaitait Ashley Judd. Alors que Cameron Diaz et Kimberly Williams-Paisley ont notamment auditionné pour le rôle et que Patricia Arquette, Elizabeth Berkley ou encore Mira Sorvino sont envisagées, Courtney Love sera finalement choisie. Même s'il la trouve parfaite pour le rôle, Miloš Forman a des doutes concernant sa santé, due à sa consommation de drogues. Il passe alors un accord avec l'actrice : elle devra se soumettre à des tests de dépistage réguliers. Le réalisateur sera cependant très satisfait de leur collaboration et l'engagera à nouveau pour Man on the Moon (1999)[1].

Pour incarner le frère de Larry Flynt, Jimmy, le véritable frère de Woody Harrelson, Brett Harrelson, est engagé[2].

Larry Flynt fait un caméo dans ce film inspiré de sa vie. Il y incarne le juge Morrissey qui, jadis, l'envoya en prison durant plusieurs années[2]. Les deux scénaristes Scott Alexander et Larry Karaszewski font eux-aussi des petites apparitions.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu de février à avril 1996. Il se déroule en Californie, notamment dans les véritables bureaux de Flynt Publications Building à Beverly Hills et dans l'ancien manoir de Larry Flynt à Bel Air à Los Angeles, dans le Tennessee (Memphis), le Mississippi (Oxford, Senatobia), [3].

Courtney Love sera arrêtée plusieurs fois durant le tournage, au Mississippi et au Tennessee, pour des tenus jugées outrageantes[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques globalement positives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 88% d'opinions favorables pour 57 critiques et une note moyenne de 7,6810[4]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 79100 pour 24 critiques[5].

Côté box-office, le film récolte 20 300 385 $ aux États-Unis[6]. Dans le monde, les recettes totales s'élèvent à 43 600 385 $. En France, le film enregistre 498 828 entrées[7].

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[8]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Plaidoirie finale[modifier | modifier le code]

La plaidoirie finale de l'avocat Alan Isaacman (incarné par Edward Norton). Il s'agit du texte fidèle de la véritable plaidoirie finale de Alan Isaacman (en) au procès[1].

Affiche du film[modifier | modifier le code]

L'affiche du film représente le héros nu, le bas ventre caché par un drapeau américain, en position de crucifié sur un ventre féminin en string[9]. L'affiche fait l’objet de vives attaques tant aux États-Unis qu’en Europe. Pour apaiser les esprits, Miloš Forman demande lui-même à la société productrice de retirer l’affiche[10]. L’affiche de Larry Flynt reprend d’ailleurs la symbolique de la crucifixion du film Ave Maria, du réalisateur Jacques Richard. Elle est remplacée par l'image d'un homme avec un drapeau sur la bouche faisant office de bâillon, symbolisant la censure[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  2. a b et c Secrets de tournage - Allociné
  3. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  4. (en) « The People vs. Larry Flynt (1996) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 5 décembre 2020)
  5. (en) « The People vs. Larry Flynt Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 5 décembre 2020)
  6. (en) « The People vs. Larry Flynt », sur Box Office Mojo (consulté le 5 décembre 2020)
  7. « Larry Flynt », sur JP's Box-office (consulté le 5 décembre 2020)
  8. (en) Awards sur l’Internet Movie Database
  9. Les affiches scandales : Larry Flynt, sur Linternaute.com
  10. Dictionnaire de la censure - Éditions Scali 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]