TV-SAT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un timbre postal émis en 1986 par la Deutsche Bundespost représentant les satellites franco-allemands TV-SAT et TDF au-dessus du globe. Les zones de couverture de la télévision sont indiquées. Sa valeur est de 80 pfennig.

TV-SAT 1 et TV-SAT 2 sont deux satellites, qui sont développés pour la télédiffusion directe en Allemagne de l'Ouest. Les satellites, comme les satellites TDF français et le satellite suédois Tele-X (en) sont conçus à partir de la plate-forme Spacebus 300 de Aérospatiale et sont construits par le consortium Eurosatellite GmbH. Ses énormes cellules photovoltaïques produisent trois kilowatts d'électricité, une très grande valeur pour l'époque et la puissance d'émission est de 230 watts par transpondeur. Par comparaison, le satellite Astra 1A, lancé en 1988, conçu par GE Astro Electronics (maintenant Lockheed Martin) est équipé d'un transpondeur de seulement 45 watts de puissance[1]. Comme les autres Spacebus 300, les satellites TV-SAT sont conçus pour une durée de vie de huit ans.

Contexte[modifier | modifier le code]

TV-SAT 1[modifier | modifier le code]

TV-SAT 1
Données générales
Organisation Drapeau de l'Allemagne Deutsche Bundespost
Constructeur Eurosatellite GmbH
Programme TV-SAT
Domaine Télédiffusion directe
Statut Mission terminée
Base de lancement Centre spatial guyanais ELA-1
Lancement 21 novembre 1987 à 02 h 19 TU
Lanceur Ariane 2
Durée 8 ans (mission primaire)
Identifiant COSPAR 1987-095A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 2 077 kg
Contrôle d'attitude Stabilisé sur 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 3 000 watts
Orbite
Orbite Géostationnaire
Localisation 19,2° EST

TV-SAT 1 est un satellite qui doit être exploité par Deutsche Bundespost. Il est destiné à être utilisé pour fournir des services de diffusion de télévision à l'Europe, mais il est tombé en panne avant d'entrer en service. Construit par le consortium Eurosatellite GmbH, à partir de la plate-forme Spacebus 300, il emporte cinq transpondeurs en bande Ku. Au lancement, il pèse 2 077 kg, et a une durée de vie opérationnelle prévue de huit ans[2].

TV-SAT 1 est lancé par Arianespace par un lanceur Ariane 2 depuis l'Ensemble de lancement Ariane (ELA-1) à Kourou. Le lancement a lieu à 02 h 19 TU le 21 novembre 1987[3]. Il est la première plate-forme Spacebus 300 lancée. Immédiatement après le lancement, l'un de ses panneaux solaires ne se déploie pas, empêchant le déploiement de l'antenne principale de liaison montante, qui se trouve derrière le panneau solaire[4]. Cet échec est plus tard attribué à deux boulons de fixation[5], qui doivent être retirés avant le lancement, laissés sur le satellite[4].

Malgré l'échec, TV-SAT 1 est placé sur une orbite géostationnaire à la longitude de 19,2° Ouest[2],[5],[6]. Il est brièvement utilisé pour une série de tests pour vérifier les systèmes du satellite, avant que l'on ne le retire sur une orbite de rebut[4].

TV-SAT 2[modifier | modifier le code]

TV-SAT 2
Données générales
Organisation Drapeau de l'Allemagne Deutsche Bundespost
Constructeur Eurosatellite GmbH
Programme TV-SAT
Domaine Télédiffusion directe
Statut Mission terminée
Base de lancement Centre spatial guyanais (Kourou)
Lancement 8 août 1989 à 23 h 25 min 53 s TU
Lanceur Ariane 44 LP
Durée 9 ans (mission primaire)
Identifiant COSPAR 1989-062A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 2 077 kg
Contrôle d'attitude Stabilisé sur 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 3 200 watts
Orbite
Orbite Géostationnaire
Localisation 19,1° Est

TV-SAT 2 est lancé le par un lanceur Ariane 4, avec le satellite Hipparcos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « ASTRA 1A », sur ses-astra.com, (consulté le 22 octobre 2014)
  2. a et b (en) Gunter Krebs, « TV-Sat 1, 2 », Gunter's Space Page (consulté le 6 juillet 2009)
  3. (en) Jonathan McDowell, « Launch Log », Jonathan's Space Page (consulté le 6 juillet 2009)
  4. a b et c (en) David M Harland, Lorenz, Ralph D., Space Systems Failures, Chichester, Springer-Praxis, (ISBN 0-387-21519-0)
  5. a et b (en) « Tvsat 1 », TSE (consulté le 6 juillet 2009)
  6. (en) Mark Wade, « TVSAT », Encyclopedia Astronautica (consulté le 6 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]