TET (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TET.
TET-1
Description de cette image, également commentée ci-après
TET-1 en cours de test
Données générales
Organisation DFVLR
Domaine Satellite expérimental
Statut mission en cours
Lancement 20 juillet 2012
Identifiant COSPAR 2012-039D
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 115 kg
Orbite
Orbite Orbite polaire
Altitude 506 km
Inclinaison 95°

TET (acronyme de TechnologieErprobungsTräger c'est-à-dire Support de validation de technologies), est un programme de satellite artificiel expérimental développé par l'agence spatiale l'Allemagne DFVLR. Le premier exemplaire de ces micro-satellites, d'une masse de 115 kg, a été lancé le par une fusée russe Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour et placé sur une orbite polaire de 506 km et de 95° d'inclinaison.

Contexte[modifier | modifier le code]

TET est un programme de micro-satellites développé dans le cadre du programm OOV (On-Orbit Verification) financé par le ministère allemand de l'économie et des technologies. L'objectif de ce programme est de fournir un moyen aux instituts de recherche et industriels allemands de valider de nouvelles technologies spatiales en vol. Il est ainsi prévu de lancer une fois tous les deux ans un satellite embarquant les équipements à valider. Pour limiter les couts de développement et d'exploitation, les responsables du projet ont retenu la plateforme de micro-satellite mise au point pour le satellite BIRD et le segment sol est simplifié. Toujours pour limiter les coûts le développement du satellite est réalisé sous la maitrise d'œuvre d'une entreprise privée dans un laps de temps réduit. TET doit permettre de tester 75 % des équipements. Pour les autres équipements la DLR recherchera auprès de ses partenaires internationaux et des autres agences spatiales des opportunités pour faire voler l'expérience[1].

Caractéristiques techniques du satellite TET-1[modifier | modifier le code]

TET-1 est un satellite cubique de 88 × 58 × 67 cm de côté avec une envergure de 1,6 mètres une fois les panneaux solaires déployés. La plateforme est celle utilisée pour le satellite BIRD. Elle est modulaire et réalisée en aluminium et matériau en nid d'abeilles. Le satellite est stabilisé 3 axes et peut être pointé vers le nadir en mode observation avec une précision de plus ou moins cinq minutes d'arc et un taux de pivotement de 1° par seconde. Les corrections d'orientation sont assurées à l'aide de quatre roues de réaction et trois paires de magnétos-coupleurs. La détermination de l'orientation du satellite est obtenue grâce à deux capteurs de Soleil, deux viseurs d'étoiles, un récepteur GPS et un gyrolaser 3 axes. Les communications se font en bande S avec un débit de 2,2 mégabits/s[1].

Charge utile de TET-1[modifier | modifier le code]

La charge utile de TET-1 a une masse de 50 kg et est constituée par 11 équipements qui doivent être testés dans l'espace dans le cadre de la mission[1] :

  • Une batterie Lithium polymer
  • Un panneau solaire utilisant des cellules solaires flexibles TSFC (Thin Film Solar Cell)
  • Un bus senseur
  • Le système de propulsion Aquajet: de type résistojet
  • Un panneau solaire utilisant des cellules solaires de dernière génération
  • Une caméra infrarouge
  • Le récepteur GPS bi-fréquence NOX (Navigation and Occultation Experiment)
  • Un nouveau système d'exploitation BOSS (Embedded Operating System design for dependability and for formal verification)
  • Des circuits céramiques Keramis-2 (Ceramic Microwave Circuits for Satellite Communications) utilisés pour les télécommunications
  • L'expérience MORE (Memory Orbit Radiation Experiment) destinée à évaluer l'effet des radiations sur les circuits électroniques en mesurant différents paramètres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « TET-1 (Technology Experiment Carrier-1) », EO Portal (consulté le 6 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]