Heinrich Hertz (satellite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinrich Hertz
Satellite expérimental
Données générales
Organisation Drapeau de l'Allemagne DLR
Constructeur Drapeau de l'AllemagneOHB-System
Domaine Technologie
Statut en développement
Autres noms H2Sat
Lancement vers 2021
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 3 400 kg
Puissance électrique 6 kW
Orbite orbite géostationnaire
Site site officiel

Heinrich Hertz ou H2Sat est un satellite de télécommunications allemand en orbite géostationnaire financé par le centre aérospatial allemand, le DLR. Son lancement est prévu en 2021.

Mission[modifier | modifier le code]

La mission de H2Sat vise à développer et à valider des nouvelles technologies de télécommunications spatiales, à un niveau technique et scientifique, de façon à déterminer comment des communications à large bande peuvent se traduire par un haut-débit de données pour l'utilisateur final. Le satellite porte le nom du physicien allemand Heinrich Rudolf Hertz qui a découvert les ondes radio. Le lancement du développement industriel a eu lieu en juillet 2017 accusant un retard de 7 ans par rapport au planning initial. Son coût est évalué à 310,5 millions €. Le développement est confié à la société allemande OHB-System, basée à Brême qui est considéré par l'agence spatiale allemande comme le seul fournisseur de satellite allemand. La mise en orbite de H2Sat devrait être confié à un lanceur européen[1].

Plateforme[modifier | modifier le code]

Le satellite, qui a une masse de 3 400 kg, utilise la plateforme Luxor qui est également utilisée sur ARTES 11 (Small GEO), un programme de l'ESA. Le satellite qui doit être placé en orbite géostationnaire dispose d'une puissance électrique de 6 kW[2].

Technologies de démonstration[modifier | modifier le code]

Au travers de la mission Heinrich Hertz, il est proposé de tester ou qualifier en vol une vingtaine d'équipements et de nouvelles technologies<. Le satellite emporte également un système de incommunications opérationnel pour la Bundeswehr fonctionnant en Bande Ka et en Bande Ka. Les autres équipements sont [3],[1]:

  • Antennes Bande Ka à formation de faisceaux à commande électronique, dédiées aux communications inter-satellitaires
  • Antenne Bande Ka à multiples faisceaux pour les communications large bande à haut débit ou grande capacité de trafic (application multimédia)
  • Circuits micro-ondes à base de céramique
  • Antenne réseau utilisant des cristaux liquides
  • Amplificateur miniature bande Ka (Tube à ondes progressives) développés par Thales Electron Devices
  • Moteurs plasmiques Hemp-T 3050 (High Efficiency Multistage Plasma Thruster) d'une poussée de 44 milliNewtons.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]