TT81

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TT 81
Tombeau d'Inéni
Tombeaux de l'Égypte antique
Emplacement Cheikh Abd el-Gournah
(Vallée des nobles)
Coordonnées 25° 43′ 57″ nord, 32° 36′ 26″ est
Classement
Tombe thébaine - TT81 +

La tombe thébaine TT 81 est située à Cheikh Abd el-Gournah, dans la nécropole thébaine, sur la rive ouest du Nil, face à Louxor en Égypte.

C'est la sépulture occupée par Inéni, architecte de Thoutmôsis Ier, et de sa famille[1].

Tombeau[modifier | modifier le code]

Inéni est représenté dans la tombe avec son père, lui aussi appelé Inéni, et sa mère Sitdjehouty. La femme d'Inéni se nomme Ahhotep, surnommée Thouiou. Un frère nommé Pahery apparaît dans une inscription du passage au sanctuaire. Le sanctuaire contient quatre statues représentant Inéni, sa femme et ses parents[2].

Le tombeau se compose d'une galerie creusée dans la roche, dont le toit est soutenu par six piliers carrés. Cette galerie mène à une chambre, au fond de laquelle un sanctuaire contient un groupe de quatre statues.

Décoration[modifier | modifier le code]

Le tombeau d'Inéni fait partie d'un groupe de tombes de l'époque de Thoutmôsis III qui ont été décorées en utilisant une couleur de fond bleu. Cela peut être une imitation de combinaisons de couleurs à proximité de tombes datant du Moyen Empire égyptien. Le tombeau est connu pour contenir une inscription relative au rôle d'Hatchepsout comme régente de son beau-fils Thoutmôsis III. L'inscription mentionne la manière dont le roi Thoutmôsis II était parti « de suite au ciel, rejoindre les dieux ». Son fils Thoutmosis III dit alors avoir « tenu sa place en tant que roi des Deux Terres », tandis qu'Hatchepsout « réglait les affaires des Deux Terres »[3].

Le tombeau conserve une partie de sa décoration. L'arrière des piliers montrent une grande variété de scènes :

  • Le pilier le plus méridional représente des scènes de chasse, où Inéni est dépeint en action (son personnage a été largement détruit) tenant un arc, chassant avec des chiens et attrapant une hyène femelle.
  • La colonne suivante montre Inéni dans un verger et un jardin[4].
  • La troisième colonne montre Inéni assis devant des offrandes : paniers de raisins, pain, viande, vases de vin, etc.
  • Le quatrième pilier montre des scènes similaires, mais la décoration est en grande partie détruite.
  • Le cinquième pilier montre Inéni dans les champs, semant, labourant et tirant une charrue.
  • Le sixième et dernier pilier au nord montre la récolte. Le grain est entassé, les bœufs sont au battage du grain et le blé est emmené en dehors du champ[2].

La galerie montre en outre Inéni avec son personnel et contient deux stèles avec un texte autobiographique. Inéni est représenté avec ses employés en train de faire des inspections. Une scène montre la pesée du trésor d'Amon et l'enregistrement d'une liste des temples. Dans une autre scène Inéni est de nouveau montré procédant aux inspections. Les scènes incluent le transport des produits vers le temple d'Amon. Inéni est représenté avec sa femme dans des scènes de pêche et de chasse aux oiseaux. On y voit des hippopotames, des oiseaux et des poissons[2].

Le passage à la chambre intérieure représente Inéni devant les dieux et rend compte des rites qui ont été effectués devant les statues d'Ineni. Le frère d'Inéni, Pahery, est montré faisant des offrandes à Inéni et son épouse. Une autre scène inclut un pèlerinage à Abydos, un sarcophage traîné par des bœufs et un cortège funèbre.

La chambre intérieure est décorée avec des scènes d'Inéni et sa famille recevant des offrandes. La chambre se termine avec un groupe de quatre statues, représentant Inéni, son épouse Thouiou, son père, également appelé Inéni, et sa mère.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Weigall, A Guide to the Antiquities of Upper Egypt, London, Mentheun & Co, 1910, p. 133–137, (ISBN 1-4253-3806-2)
  2. a, b et c Bertha Porter et Rosalind Moss, Topographical Bibliography: The Theban Necropolis, p. 159 - 163
  3. David O'Connor, Eric H. Cline, Thutmose III: A New Biography, University of Michigan Press, 2006, (ISBN 978-0-472-11467-2)
  4. Michael Rice, Who's Who in Ancient Egypt, London, 2001, Routledge, p. 78, (ISBN 0415154480)

Liens externes[modifier | modifier le code]