TT36

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les sépultures d’Égypte antique
Cet article est une ébauche concernant les sépultures d’Égypte antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

TT 36
Tombeau de Ibi
Tombeaux de l'Égypte antique
Emplacement el-Assasif
Vallée des nobles
Coordonnées 25° 44′ 00″ Nord 32° 36′ 00″ Est / 25.7333, 32.6
Classement
Tombe thébaine - TT36 +
Situation sur carte Égypte
TT 36

La tombe thébaine TT 36 est située à el-Assasif, dans la nécropole thébaine, sur la rive ouest du Nil, face à Louxor en Égypte[1].

C'est la sépulture de Ibi, qui était « Chef régisseur de la divine adoratrice d'Amon » Nitocris Ire, durant le règne de Psammétique Ier (XXVIe dynastie).

Décoration de la tombe[modifier | modifier le code]

La décoration de cette tombe fut la copie de celle d'un autre noble également nommé Ibi, dans le cimetière de l'Ancien Empire de Deir el-Gabrawi. Ceci est typique de la période saïte, qui essayait de reproduire les décorations des précédentes périodes de l'Égypte antique.

On pénètre dans la tombe par des marches parallèles à l'axe principal. Au pied de ces marches il y a une antichambre décorée de scènes montrant Ibi adorant le dieu Rê-Horakhty. Il y a également une fausse porte à l'image des décorations de l'Ancien Empire. Un passage au milieu du mur de droite conduit à un hall qui a été pillé. On y voit Ibi debout, regardant les prestations de danseuses[1].

Dans le mur de droite, il y a un passage menant à ce qui fut une cour ouverte. Elle est décorée à droite par une scène de chasse, et à gauche, Ibi et son père sont assis devant une table d'offrandes.

Du hall, on accède à plusieurs salles, dont la chambre funéraire. Ces salles dont décorées de peintures ptolémaïques, indiquant que la tombe fut réutilisée à cette époque.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b J. Baikie, p. 564-566.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • James Baikie, Egyptian Antiquities in the Nile Valley, Methuen,

Liens externes[modifier | modifier le code]