TT55

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
TT 55
Tombeau de Ramosé
Tombeaux de l'Égypte antique
Emplacement Vallée des nobles
Classement
Tombe thébaine - TT55 +

La tombe thébaine TT 55 est située à Cheikh Abd el-Gournah, dans la nécropole thébaine, sur la rive ouest du Nil, face à Louxor en Égypte. C'est la sépulture de Ramosé, vizir sous le règne d'Amenhotep III puis Akhénaton[1].

Cette tombe est remarquable par la très haute qualité de ses décorations, autant de style classique que de style amarnien.

Architecture et décoration[modifier | modifier le code]

On pénètre dans cette tombe par une cour orientée vers l'est vers un vaste hall comportant quatre rangs de huit colonnes. Sur le mur est, il y a des reliefs non-peints montrant Ramosé, sa femme et le couple de son frère Amenhotep et sa femme May. Un prêtre revêtu d'une peau de panthère offre des libations à Ramosé et sa famille, et trois jeunes filles jouent de la musique. Dans la partie sud de ce mur, il existe une image d'un couple d'hommes côte à côte dans un banquet. Un des deux hommes occupe la place réservée à l'épouse avec ses attributs traditionnels (fleur de lotus).

Sur le mur sud, il y a des scènes funéraires, peintes, sur deux registres. Le registre supérieur décrit la procession avec le sarcophage sur une barque.

Sur le mur ouest, il y a deux scènes montrant le pharaon Akhénaton, celle de gauche le montrant assis avec Maât assise derrière lui ; sous le trône, sont inscrits les noms des vassaux, nubiens, asiatiques et libyens. Ramosé est debout devant le roi et lui montre ses titres. La scène de droite représente Akhénaton et Néfertiti assis au balcon, récompensant Ramosé avec de l'or. À l'extrême droite de ce mur, on voit Ramosé quittant le palais, acclamé par la foule. Au centre de ce mur, s'ouvre un corridor, sans décoration, menant à une chapelle avec trois niches.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Abeer El-Shahawy, Recherche sur la décoration des tombes thébaines du Nouvel Empire, London, 2010, (ISBN 978-1-906137-19-9), p. 219-221

Liens externes[modifier | modifier le code]