Suzanne Gabriello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabriello.
Suzanne Gabriello
Nom de naissance Suzanne Yvonne Henriette Marie Galopet
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 60 ans)
Paris
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, actrice
Genre musical Chanson française

Suzanne Yvonne Henriette Marie Galopet dite Suzanne Gabriello, née le à Paris 18e et morte le à Paris 13e, était une actrice et chanteuse française.

Elle était la fille de l'acteur et chansonnier André Gabriello.

Elle avait été l'une des compagnes de Jacques Brel, et avait déclaré que la chanson Ne me quitte pas, lui avait été écrite lors de leur rupture. Mais Jacques Brel avait démenti que les paroles soient autobiographiques. À la même période elle avait eu une relation amoureuse avec Guy Bedos qui l'évoque dans son livre "Je me souviendrai de tout, Journal mélancomique" chez Fayard en 2015 sans en révéler le nom. Laurent Ruquier a dévoilé ce nom lors de son émission "On n'est pas couché" le 12 septembre 2015[1].

Son poste de présentatrice à l'Olympia avait aidé à la montée en succès de Jacques Brel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait principalement de la chanson comique, parodiant des œuvres d'autres artistes, tels que Charles Aznavour, Enrico Macias, Guy Mardel, Georges Brassens, Jean Ferrat, Nino Ferrer, ainsi que Pierre Perret avec le titre Les jolies colonies de la France dans lequel elle s'en donne à cœur joie sur l'indépendance de la Bretagne.

Au début des années 1960, elle forme avec Perrette Souplex et Françoise Dorin le trio Les Filles à Papa.

Au tournant des années 1960-1970, elle anime des émissions pour la jeunesse à la télévision française. Durant les années 1980, elle participe régulièrement à l'émission de FR3 Les Jeux de 20 heures.

Plus tard, elle épouse le metteur en scène Guy Dauvilliez-Lauzin avec qui elle a une fille, Marie, puis un deuxième mariage avec l'ex-Petit Chanteur à la croix de bois et membre du groupe Les Célibataires dans les années 1960, Michel Dubaile, avec qui elle a eu un fils, Pierre.

Elle est inhumée au Cimetière Saint-Vincent à Paris.

Chansons[modifier | modifier le code]

Quelques titres de chansons parodiques créées par elle :

Bien que fort drôles en soi, ces chansons prennent tout leur sens et tout leur sel quand on connaît les originaux dont elles sont des parodies. Peut-être les deux chansons raillant le général de Gaulle (et surtout la deuxième version) sont-elles encore parlantes pour qui n'a pas connu les débuts de la Cinquième République.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guy Bedos : Il a trahi Brel ! - France Dimanche », sur www.francedimanche.fr (consulté le 5 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]