Stadler KISS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'automotrice à deux niveaux KISS, opérée par les CFF

La Stadler KISS est un train conçu et construit par l'entreprise ferroviaire Stadler Rail. Son nom est un acronyme pour komfortabler innovativer spurtstarker S-Bahn-Zug (littéralement « train S-Bahn rapide, confortable et innovant »)[1]. Au début de la phase de développement, elle était désignée par DOSTO (Doppelstock, voiture à deux niveaux).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La KISS est une rame automotrice à deux niveaux. Elle est conçue pour servir tant comme train de banlieue (RER, S-Bahn) que comme train InterCity. Le véhicule fait partie des produits modulaires de Stadler, c'est-à-dire que l'entreprise adapte le train aux besoins des clients : capacité, motorisation…[2] En tant que tel, il n'a pas de caractéristiques techniques précises.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Une MUTZ du BLS en route vers Berne

Suisse[modifier | modifier le code]

Chemins de fer fédéraux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : RABe 511.

Les Chemins de fer fédéraux suisses opèrent 50 trains de 6 voitures pour le S-Bahn de Zürich, et 24 trains de 4 voitures pour des liaisons RegioExpress. Leur désignation est RABe 511.

Une commande supplémentaire de 19 trains a été signé par les CFF pour le S-Bahn de Zurich[3].

Chemin de fer du Lötschberg[modifier | modifier le code]

Article détaillé : BLS RABe 515.
Une rame de Westbahn à Vienne.
Version de la KISS pour ODEG, à Berlin.

Le Chemin de fer du Lötschberg (BLS) a commandé 28 rames, qui seront opérées sous la désignation RABe 515 MUTZ[4], acronyme pour Moderner Universeller TriebZug, mais aussi, en dialecte bernois, Mutz signifie ours, en particulier l'Ours de Berne[5]. Elles circuleront dans le cadre du S-Bahn de Berne, sur différentes lignes :

Autriche[modifier | modifier le code]

La compagnie ferroviaire privée Westbahn (de) utilise 7 trains pour la liaison InterCity entre Vienne et Salzburg[2]. Les rames sont composées de 6 voitures, dont une voiture-restaurant et une voiture réservée aux clients "premium".

Allemagne[modifier | modifier le code]

La compagnie ferroviaire Ostdeutsche Eisenbahn (de) (ODEG, Chemins de fer de l'est allemand), filiale des groupes Netinera et BeNEX, a commandé 16 rames à 4 voitures. Elles sont utilisées à partir de 2012 sur le réseau Berlin/Brandenburg[2].

L'entreprise de leasing ferroviaire Alpha Trains a commandé 13 rames à six caisses pour la Westfalenbahn (de). Ces rames devraient être en service en 2015[6].

Luxembourg[modifier | modifier le code]

Stadler KISS CFL à la gare de Luxembourg
Stadler KISS CFL à la gare de Luxembourg

La Société nationale des chemins de fer luxembourgeois a passé commande de huit rames KISS, composées de trois caisses[7]. Elles seront utilisées à partir de 2013/2014 sur des lignes nationales, ainsi que des lignes frontalières avec l'Allemagne.

Russie[modifier | modifier le code]

En 2013, la compagnie ferroviaire Aéroexpress, assurant les liaisons vers les aéroports de la ville de Moscou, a commandé à Stadler 16 rames à quatre caisses pour un montant total de 350 millions d'euros[8]. Les livraisons s'effectueront de 2015 à 2016.

États-Unis[modifier | modifier le code]

En 2016, l'exploitant californien Caltrain, dans la Silicon Valley, passe un contrat pour de la conception et la fabrication de 16 compositions électriques KISS à deux étages, avec une option de 96 wagons supplémentaires, le tout pour une somme de 536.7 millions de francs suisses pour la commande principale et de 385 millions pour l'option. Les nouveaux trains relieront San Francisco à San José, dans la Silicon Valley[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse de Stadler, 22 septembre 2010
  2. a, b et c Stadler Rail, Page descriptive de la KISS, consulté le 04.10.2012
  3. (en) « SBB orders new S-bahn trains from Stadler »,‎
  4. BLS AG, Rames automotrices MUTZ à plancher bas RABe 515, consulté le 26.10.2012
  5. Mutz sur le Wiki allemand
  6. (en) « Stadler trains ordered for WestfalenBahn services »,‎ (consulté le 5 mars 2013)
  7. (en) « Luxembourg orders Stadler double-deck trains »,‎ (consulté le 5 mars 2013)
  8. (en) « Stadler wins Moscow double-deck train order »,‎ (consulté le 5 mars 2013)
  9. « Stadler Rail décroche un gros contrat aux Etats-Unis », sur 20min.ch,‎ (consulté le 11 septembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]