Société météorologique de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Météo et Climat
Société française de la météorologie et du climat
Histoire
Fondation
1852
Cadre
Zone d'activité
Type
Loi 1901, reconnue d'utilité publique
Objectif
Promouvoir et vulgariser les sciences de l'atmosphère et du climat. Rassembler les intervenants du domaine.
Siège
Organisation
Fondateur
Président
Affiliation
Site web

Météo et Climat, société française de la météorologie et du climat, est une association reconnue d’utilité publique fondée en 1852 sous le nom de Société météorologique de France, afin de fédérer ceux qui s'intéressent au progrès de la météorologie. Consciente des enjeux liés au changement climatique, la SMF change de nom le et devient Météo et Climat[1], société française de la météorologie et du climat.

Son siège social est à Saint-Mandé (94), et ses bureaux sont situés sur le site de son partenaire historique, Météo-France, établissement public avec lequel elle a une convention de partenariat. Elle a également ouvert une section régionale en Occitanie, basée à Toulouse, et qui propose des conférences et des visites.

Météo et Climat est agréée par le Ministère de l'Education nationale en tant qu'association éducative complémentaire de l’enseignement et par la Préfecture du Val de Marne en tant qu'association "Jeunesse et Education Populaire". La société est membre-fondateur de l'European Meteorological Society (EMS), de l'Office for Climate Education[2], de l'Association Train du Climat[3] et du Collège des Sociétés Savantes Académiques de France[4].

Objectifs[modifier | modifier le code]

La mission de Météo et Climat, Société météorologique de France est de[5] :

  • Rassembler les intervenants dans le domaines des sciences de l'atmosphère et du climat ;
  • Défendre leurs intérêts auprès du public et des autorités françaises ;
  • Promouvoir l'expertise de ses membres ainsi que valoriser leurs travaux auprès des décideurs socio-économiques ;
  • Sensibiliser le public, les médias, les acteurs de la vie économique et académique.

Activités[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Météo et Climat a élargi son audience et diversifié ses activités. Parmi celles-ci, elle propose des colloques et journées scientifiques des rencontres-débats, des expositions et des prix pour les scolaires et les jeunes chercheurs. Elle coorganise depuis 2004 le Forum International de la Météo et du Climat, un événement annuel de sensibilisation aux enjeux climatiques[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1848 trois scientifiques, J. Haeghens, Charles Martins et Adolphe Berigny, se réunissent à Versailles pour publier un « Annuaire Météorologique de France » à partir des mesures météorologiques prises à diverses stations de France. Émilien Renou, ancien élève de l'Ecole Polytechnique et du corps des Mines de la même promotion que le géologue et météorologue Urbain Le Verrier, fait leur connaissance et ensemble décident qu'il fallait créer une Société météorologique pour publier l'annuaire. Renou connait Charles Sainte-Claire Deville, alors vice-président de la Société géologique de France, ce qui permet de trouver un financement stable et la revue deviendra l'« Annuaire de la Société Météorologique de France »[7].

Le , la Société Géologique de France organise une réunion de physiciens et d'ingénieurs qui s'intéressent aux progrès de la météorologie et de la physique du globe. Le , Charles Sainte-Claire-Deville, Auguste Bravais (physicien) et Antoine d’Abbadie (météorologue, géologue et géographe) font un appel au monde scientifique et 150 personnes délibèrent de la constitution d'une Société Météorologique. Le , la Société Météorologique de France tient sa première réunion et rédige un règlement constitutif[7].

Jusqu'en 1876, la Société gère un réseau d’observations météorologiques, dont ceux de Montsouris et du parc Saint-Maur à Paris. En le Bureau Central Météorologique (maintenant Météo-France) reprend ces observatoires et la Première Guerre mondiale lui enlève le reste de s'est activités opérationnelles. Des difficultés financières font également cesser la publication de l'« Annuaire » mais en 1925, la revue scientifique de vulgarisation « La Météorologie » la remplace. Une autre revue est publiée en 1949, soit le « Journal Scientifique de la Météorologie » pour des travaux et études réalisés par des membres de la SMF[7].

En 1952, la Société célèbre son Centenaire en avril 1952 sous la présidence de Max Hymans (président d’Air France). En septembre 1999, sous l’impulsion de René Morin, la SMF devient membre fondatrice de l’European Meteorological Society. En 2000, elle créé une section régionale à Toulouse. Le , lors de l’assemblée générale, la Sociétéchange de nom pour devenir Météo et Climat, société française de la météorologie et du climat[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Météo et Climat s'adressait originellement aux météorologues professionnels, aux enseignants, chercheurs et étudiants dans ce domaine. L'association a élargi son public aux acteurs de la société civile, aux milieux éducatifs, aux présentateurs météo, etc. Même si la climatologie faisait partie de la météorologie dans l'esprit des fondateurs, le changement de nom lui permet de s'afficher comme une société de référence dans les deux domaines : météorologie et climat. Parmi ses adhérents, Météo et Climat compte un certain nombre de membres associés (sociétés privées, organismes de recherches, associations...)

Publications[modifier | modifier le code]

Météo et Climat publie la revue trimestrielle « La Météorologie » en collaboration avec Météo-France et avec le soutien financier de l'INSU-CNRS et l'ADEME[8]. Les numéros de la revue les plus anciens (jusqu'en 1992) ont été numérisés et peuvent être consultés dans Gallica. Les archives de 1993 à ce jour sont consultables sur le portail « lameteorologie.fr », gratuitement sauf moyennant des frais pour ceux des 2 années les plus récentes[9].

Un numéro spécial sur le climat a été édité en février 2015 à l'occasion de la 21e Conférence des parties (COP21) et en mai 2017, un numéro spécial « observation satellitaire » (en accès libre), avec le soutien du CNES et d'Eumetsat.

Météo et Climat publie également « Météo et Climat Info » , une infolettre bimestrielle réservée à ses adhérents[10].

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents depuis 1962

Année Président Année Président Année Président
1962 René Lemaire 1972 M. Roussel 1984 Robert Genty
1963 Pierre Tardi 1974 Gérard Blachère 1985 Pierre Contensou
1964 André Gougenheim 1975 Maurice Herzog 1986 Albert Ducrocq
1965 Louis Bonté 1976 Louis Leprince-Ringuet 1987 Denise Cruette
1966 Lucien Malavard 1977 Michel Ziegler 1989 Christian Perrin de Brichambaut
1967 Edmond Brun 1978 Pierre Marzin 1992 René Morin
1968 André Lichnerowicz 1979 Jacqueline Auriol 1995 Jean-Claude André
1969 Robert Gibrat 1980 Serge Antoine 1997 André Lebeau
1970 Ivan Chéret 1981 Philippe Lamour 2001 Michel Petit
1971 M. Leconte 1982 Alain Bombard 2009 Jean Jouzel

Prix[modifier | modifier le code]

Météo et Climat décerne deux prix scientifiques :

  • le prix Perrin de Brichambaut qui récompense un projet sur le thème de la météorologie ou du climat réalisé au cours de l’année scolaire par une classe de primaire ou de secondaire.
  • le prix André Prudhomme qui récompense un jeune chercheur ayant soutenu une thèse de doctorat en sciences du climat ou de l'atmosphère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Météo et CLimat », sur meteoetclimat.fr (consulté le )
  2. « Site de l'Office for Climate Education » (consulté le ).
  3. « Site de l'Association Train du Climat » (consulté le ).
  4. « Site du Collège des Sociétés Savantes Académiques de France » (consulté le ).
  5. « Présentation et objectifs », Météo et Climat, (consulté le ).
  6. « Site du Forum International de la Météo et du Climat », (consulté le ).
  7. a b c et d « Historique », Météo et Climat, (consulté le ).
  8. « Presentation et ligne éditoriale », Météo- et Climat, (consulté le )
  9. « La Météorologie », Météo et Climat, (consulté le ).
  10. « Météo et Climat Infolettre », Météo et Climat, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Histoire de la société inclus dans