Société de transport du Grand Angoulême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société de Transport du Grand Angoulême
logo de Société de transport du Grand Angoulême
Logo de la STGA

Création 1977
Personnages clés Michel Germaneau (président)
Forme juridique Société publique locale
Slogan Le service bus de Grand Angoulême
Siège social Angoulême
Drapeau de France France
Direction Patrice Grand
Actionnaires Grand Angoulême
Activité Transport de voyageurs
Exploitation
Produits Bus du Grand Angoulême
Transcom (Grand Cognac)
Site web www.stga.fr

Capitalisation 600 000 
Chiffre d'affaires 3 838 700  (31/12/2015)[1]

La STGA (Société de transport du Grand Angoulême) est une société de transport de bus, gérant et exploitant principal du réseau Möbius de l'agglomération d'Angoulême, ainsi que du réseau Transcom du Grand Cognac depuis 2018. Jusqu'au 1er septembre 2019, elle exploitait le réseau éponyme STGA, remplacé le 2 septembre par le réseau Möbius.

Elle est définie sous le statut de Société Publique Locale.

Réseaux exploités[modifier | modifier le code]

Möbius[modifier | modifier le code]

Le Réseau Möbius comprend deux lignes de bus à haut niveau de service, dix lignes majeures, cinq lignes relais, une ligne express, une navette, vingt-huit lignes à dominante scolaire circulant uniquement du lundi au vendredi et onze zones de transport à la demande.

Article détaillé : Réseau Möbius.

Transcom[modifier | modifier le code]

Le réseau Transcom comprends 6 lignes régulières, desservant les communes de Châteaubernard, Cognac, Jarnac, Mainxe-Gondeville, Merpins et Segonzac.

Article détaillé : Transcom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo de la STGA avant 1997.
Article détaillé : Transports en commun d'Angoulême.

La naissance de la STGA[modifier | modifier le code]

En 1975 naît le SIGA, Syndicat Intercommunal du Grand Angoulême, ancêtre de la communauté d'agglomération du Grand Angoulême puis du Grand Angoulême. Le SIGA regroupe alors 14 communes périphériques pour 100 000 habitants. Des études pour développer le transport collectif sont alors menées. L'entreprise des cars Robin Frères alors contactée, accepte l'exploitation du réseau alors naissant.

C'est ainsi que le 1er octobre 1977 naît la Société de transport du Grand Angoulême. Elle est alors société anonyme, filiale de la société d'autobus Robin Frères. Elle a pour but de desservir les 14 communes composant alors le SIGA.

Le 27 janvier 1983, 5 ans après sa création, la STGA devient une société d'économie mixte et se sépare de la société autobus Robin Frères.

Parc de matériel[modifier | modifier le code]

Bus standard[modifier | modifier le code]

GX 317 numéro 301 à l'arrêt Martinet sur la ligne 8 direction Angoulême l'Arche

Heuliez GX 317[modifier | modifier le code]

Au nombre de 33 et possédant trois portes, les GX 317 comptent parmi les plus anciens bus du réseau et la plupart ne possèdent pas de palettes permettant l'accès aux personnes à mobilité réduite[2].

On peut distinguer deux sous-séries[2] :

  • nos 039 à 046, 111, 113, 114 et 116 : Mise en service entre 1998 et 2001 et répondant aux normes anti-pollution Euro 2, c'est la plus ancienne série du réseau en service en 2016, les 039 à 046 sont la propriété de l'affrété Robin ;
  • nos 201 à 207, 301 à 306 et 401 à 407 : Mise en service entre 2002 et 2004 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 3.
Volvo 7700 no 571 à l'arrêt Hôtel de Ville en service sur la ligne 2.

vignette

Volvo 7700[modifier | modifier le code]

Au nombre de 14 et possédant trois portes, les 7700 sont les seuls bus du réseau issus d'une marque étrangère[2]. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette installée sur la porte centrale.

On peut distinguer deux sous-séries[2] :

  • nos 571 à 577 : Mise en service en 2005 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 3 ;
  • nos 671 à 677 : Mise en service en 2006 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 4.

Heuliez GX 327[modifier | modifier le code]

Au nombre de 43 et possédant trois portes, les GX 327 sont les bus les plus répandus du réseau[2]. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette installée sur la porte centrale.

On peut distinguer trois sous-séries[2] :

  • nos 731 à 738 et 831 à 837 : Mise en service en 2007 et 2008 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 4 ;
  • nos 031 à 036 et 931 à 937 : Mise en service en 2009 et 2010 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 5 ;
  • nos 131 à 135, 231 à 235 et 331 à 335 : Mise en service en 2011 et 2013 cette série répond aux normes anti-pollution EEV.

Les plus récents possèdent des portes coulissantes à ouverture extérieure.

Heuliez GX 337[modifier | modifier le code]

Au nombre de 6 et possédant trois portes, les GX 337 possèdent des portes coulissantes à ouverture extérieure[2]. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette installée sur la porte centrale.

Mis en service en 2014 et 2015, ils sont numérotés de 421 à 423 et de 521 à 523 et répondent aux normes anti-pollution Euro 6[2].

Heuliez GX 337 Hybride[modifier | modifier le code]

En service depuis 2014, c'est le seul modèle standard hybride du réseau, ses autres caractéristiques sont communes avec les autres GX 337[2].

Mis en service en 2014, 2016, 2017 et 2018, ils portent les numéros 420, 621, 622, 623, 721 et 623.

Heuliez Bus GX Linium Hybride[modifier | modifier le code]

Ces nouveaux véhicules équipent le nouveau Réseau Möbius et sont uniquement utilisés sur les deux lignes BHNS. L'intérieur de ces bus est design, plusieurs prises USB ainsi que le réseau Wi-Fi permettent aux voyageurs de charger et connecter leur appareil durant le trajet. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Ces véhicules mis en service en 2019 sont au nombre de 20.

Bus articulés[modifier | modifier le code]

Renault et Irisbus Agora L[modifier | modifier le code]

Au nombre de 5, les Agora L sont les bus articulés les plus répandus du réseau[2]. Possédant quatre portes, ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette installée sur la deuxième porte.

On peut distinguer deux sous-séries[2] :

  • nos 961, 061 et 161 : Mis en service entre 1999 et 2001 et badgés Renault, cette série répond aux normes anti-pollution Euro 2 ;
  • nos 261 et 361 : Mis en service en 2002 et 2003 et badgés Irisbus, cette série répond aux normes anti-pollution Euro 3.

Ils circulent principalement sur la ligne 4 aux heures de pointe et plus occasionnellement, une à deux fois par jour, sur les lignes 2 et 60[2].

Heuliez GX 437[modifier | modifier le code]

En service depuis 2016 et portant le numéro 661, il est en 2016 le bus le plus récent du réseau[2]. Possédant quatre portes, il est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à sa palette installée sur la deuxième porte.

Affecté exclusivement à la ligne 4, il est décoré depuis fin 2016 et répond aux normes anti-pollution Euro 6[2].

Heuliez GX 437 Hybride[modifier | modifier le code]

En service depuis 2017, c'est le seul modèle articulé hybride du réseau, ses autres caractéristiques sont communes avec les autres GX 437[2].

Mis en service en février 2017 et en mars 2018, ils portent les numéros 661 et 861.

Heuliez Bus GX Linium Articulé Hybride[modifier | modifier le code]

Ces nouveaux véhicules équipent le nouveau Réseau Möbius et sont uniquement utilisés sur les deux lignes BHNS. L'intérieur de ces bus est design, plusieurs prises USB ainsi que le réseau Wi-Fi permettent aux voyageurs de charger et connecter leur appareil durant le trajet. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Ces véhicules mis en service en 2019 sont au nombre de 25.

Minibus[modifier | modifier le code]

Durisotti Novibus[modifier | modifier le code]

Au nombre de 12, ces véhicules sont utilisés sur les lignes de proximité du réseau et sont carrossés par Durisotti sur une base de Renault Master[2].

On peut distinguer cinq sous-séries[2] :

  • nos 241 et 542 : Dates de mise en service et normes anti-pollution inconnues ;
  • nos 242, 341 et 441 : Mise en service entre 2002 et 2004 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 3 ;
  • nos 641, 742 et 841 : Mise en service entre 2006 et 2008 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 4 ;
  • no 243 : Mis en service en 2012 il répond aux normes anti-pollution EEV ;
  • nos 442 à 444 : Mise en service en 2014 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 6.

Les plus récents possèdent des portes coulissantes à ouverture extérieure et sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette.

Dietrich City 23[modifier | modifier le code]

Au nombre de 4, ces véhicules sont utilisés sur les lignes de proximité du réseau et sont carrossés par Dietrich sur une base de Mercedes Sprinter.

On peut distinguer deux sous-séries :

  • nos 642 et 643 : Mise en service en 2016 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 6 ;
  • nos 842 et 843 : Mise en service en 2018 cette série répond aux normes anti-pollution Euro 6 ;

Ils possèdent des portes coulissantes à ouverture extérieure et sont accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à leur palette automatique.

Le bus Hybride no 420 entre l'arrêt Jardin vert et l'arrêt Cathédrale sur la ligne 6 direction Soyaux Lycée Grégoire.
Le bus décoré "Le Bus des Présidentes" à l'arrêt Cathédrale sur la ligne 2 direction Fléac Sazaris

Bus décorés[modifier | modifier le code]

Il existe à la STGA des bus décorés généralement en rapport avec le festival de la bande dessinée ou avec les événements du Grand Angoulême. Ils sont classés ci-dessous par modèle :

  • Le "Dinobus" (GX437 HYB).
  • Le bus des 40 ans (GX337 HYB). Ce bus est décoré pour célébrer les 40 ans du réseau de transport.
  • Le bus Hybride (GX 337 HYB). Ce n'est un bus décoré que dans le fait que sa livrée (sa peinture) est différente puisqu'il est hybride.
  • Le bus Alpha (GX 337). Inauguré le 17 septembre 2015 pour l'ouverture de l'Alpha, la médiathèque du Grand-Angoulême. Ce bus possède une connexion Wi-Fi accessible au public.
  • Le bus Portrait de Famille (GX 327). Dessiné par Zep, à l'occasion du festival de la bande dessinée, il regroupe de nombreux personnages de bande dessinée pour la plupart caricaturés, qu'ils soient de l'auteur ou non.
  • Le bus STGA trente ans pour l'environnement (GX 327). Sa livrée représente la ville d'Angoulême assez verdoyante et rappelle que les bus roulent au biocarburant. Aujourd'hui, le biocarburant a été abandonné pour de l'essence classique.
  • Le bus Bussy et Benjamin (GX 327). Sa livrée représente le 15e anniversaire des héros du même nom qui parlent en images des nouveautés ou des actualités relatives à la STGA.
  • Le bus des Présidentes (GX 317) dessiné par Claire Bretécher à l'occasion du festival de la bande dessinée.
  • Le bus Euro (GX 317). Ce bus quasiment blanc possède juste les dessins des drapeaux des différents pays de l'Union européenne en dessus des vitres. Il possédait une livrée complète avant son aménagement pour les PMR et sa vente à l'entreprise Robin.
  • Le bus Hugo Pratt / Corto-Maltese. Ce GX 317 est décoré en noir et blanc à effigie des personnages de la bande dessinée du même nom.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]