Simone Mareuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Simone Mareuil
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
PérigueuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Simone Mareuil, née à Périgueux, en France, le , où elle est morte le , est une actrice de cinéma française. Elle apparaît notamment en 1929 dans Un chien andalou de Luis Buñuel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Louise Simonne Vacher[note 1] nait à Périgueux, au 36 de la rue Kléber, le de François Vacher, âgé de 38 ans, capitaine au 50e régiment d'infanterie, et de son épouse Marie Marguerite Soulet, 25 ans, sans profession[1].

En 1920, elle et ses parents s'installent à Paris[2]. Elle se fait connaître aux studios Gaumont, prend le nom d'artiste de « Simone Mareuil » et commence à apparaître dans des seconds rôles dès 1921 puis dans des rôles plus conséquents à partir de 1924. Elle enchaine les tournages, notamment : Le Juif errant en 1926, La Petite Chocolatière en 1927 et Peau de pêche en 1928[2]. C'est dans le court-métrage Un chien andalou de Luis Buñuel en 1929 qu'elle obtient son principal rôle[2], celui de la jeune fille. Elle continue à tourner dans de nombreux films ou courts-métrages jusqu'en 1939. Elle se marie à Périgueux avec l'acteur Philippe Hersent le [2],[note 2].

Après la Seconde Guerre mondiale, elle quitte Paris, retourne dans sa région natale et s'installe auprès de sa mère à Coursac[3], près de Périgueux. Elle tombe en dépression, perd successivement son père et son frère Raymond, et se trouve en instance de divorce lorsqu'elle s'immole par le feu le dans la cour de la maison familiale à Coursac[3]. Les voisins s'empressent de venir à son secours et elle est transférée très gravement brûlée à l'hôpital de Périgueux où elle meurt le jour même[3],[4],[note 3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Orthographe originale sur l'acte de naissance et sur l'acte de décès.
  2. Mention marginale sur son acte de naissance : « Mariée à Périgueux avec Bernard Marcel Godefroy Auguste Koevoets » (nom pour l'état-civil de l'acteur Philippe Hersent).
  3. Il est à noter que Pierre Batcheff, l'autre acteur principal d'Un chien andalou, s'est lui aussi suicidé, en 1932.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance no 44 du , enregistré le à Périgueux.
  2. a, b, c et d Pierre-Manuel Réault, « Sur les traces d'une étoile oubliée », Sud Ouest édition Dordogne, 23 avril 2018, p. 12-13.
  3. a, b et c Pierre-Manuel Réault, « Dépressive, l'actrice s'est immolée par le feu », Sud Ouest édition Dordogne, 23 avril 2018, p. 12-13.
  4. Acte de décès no 517 du dressé le à Périgueux.

Liens externes[modifier | modifier le code]