Léon Poirier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léon Poirier est un réalisateur français, né le à Paris, mort le (à 83 ans) à Urval (Dordogne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Poirier, Louis, Marie, Léon, Alfred Poirier de son nom complet, fait ses études secondaires à Sainte-Croix de Neuilly où il obtient son baccalauréat en 1901[1].

Neveu de l'artiste-peintre Berthe Morisot il commence sa carrière dans le monde du théâtre comme secrétaire du théâtre du Gymnase. Il crée deux salles de théâtre Le Théâtre et La Comédie des Champs Élysées.

À la suite d'un grave accident, et de la faillite d'une de ses salles, Léon Gaumont le contacte pour réaliser un film. L'essai est concluant et il réalise alors cinq films. Au cours de la Première Guerre mondiale, malgré les séquelles de son accident qui l'exemptent d'obligations militaires, il s'engage et devient lieutenant dans l'artillerie.

À la fin du conflit, après avoir réalisé des films de fiction, il s'oriente vers le documentaire. Il réalise son dernier film en 1947 et se retire à Urval, commune dont il fut le maire de 1959 à sa mort en 1968.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire de Sainte-Croix de Neuilly, édition 1982, promotion 1901.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Léon Poirier - Promotion 1901, notice nécrologique in Bulletin de Sainte-Croix de Neuilly, numéro de Pentecôte 1969, p. 104-106.

Liens externes[modifier | modifier le code]