Shinar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shinar, Shinéar ou Schinéar, en hébreu שִׁנְעָר (šinʿār) et en grec Σεννααρ (sennaar), est un lieu mentionné par la Bible correspondant au sud de la Mésopotamie.

Ce nom apparaît huit fois dans la Bible hébraïque, ainsi que dans le livre des Jubilés. Le verset 10:10 du livre de la Genèse mentionne que Nimrod régna d'abord sur « Babel [Babylone], Erec [Uruk], Accad et Calné, au pays de Shinar. » Le verset 11:2 précise que la tour de Babel fut construite sur le site de la plaine de Shinar après le Déluge. L'endroit est également mentionné dans la Genèse (14:1,9), dans le livre de Josué (7:21), le livre d'Isaïe (11:11), le livre de Daniel (1:2) et le livre de Zacharie (5:11) comme un synonyme pour la Babylonie.

L'origine du terme n'est pas établie. Shinar (šinʿār) se rapproche du terme Šanḫaru utilisé dans des sources hittites, mitanniennes et syriennes pour désigner la Babylonie[1]. Le nom égyptien correspondant est sngr (Sangara), identifié avec le Sanhar des lettres d'Amarna par Sayce. Toutes les hypothèses proposées pour expliquer l'origine du terme posent des difficultés. Une hypothèse suppose qu'il s'agit d'une forme occidentale pour le nom Sumer. Cette suggestion pose des problèmes philologiques car elle ne permet pas d'expliquer la présence de la lettre ʿayin dans le mot hébreu, consonne qui ne figure pas dans le mot « Sumer ». Dans cette hypothèse, le terme dérive du mot sumérien ki-en-gi, correspondant à l'akkadien šumerum. Le groupe de consonnes /ng/ aurait conduit à /m/ en akkadien, à /nḫ/ en hittite et à /nʿ/ en hébreu. Le /k/ initial serait devenu /š/. Une autre hypothèse fait dériver le nom d'une tribu kassite, les Šamḫarites, qui auraient donné leur nom à toute la région[2],[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jerrold S. Cooper, « Sumer », dans David Noel Freedman (dir.), Anchor Bible Dictionary, Doubleday,
  2. (en) K. van der Toorn et P. W. van der Horst, « Nimrod before and after the Bible », The Harvard Theological Review, vol. 83, no 1,‎
  3. (en) Ran Zadok, « The Origin of the Name Shinar », Zeitschrift für Assyriologie und Vorderasiatische Archäologie,‎