Shabana Azmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shabana Azmi
Description de cette image, également commentée ci-après

Shabana Azmi au Forum économique mondial de Davos (Suisse) en 2006

Nom de naissance Shabana Kaifi Azmi
Naissance (67 ans)
Hyderabad (Telangana, Inde)
Nationalité Drapeau de l'Inde Indienne
Profession Actrice, ambassadrice de bonne volonté, femme politique, militante
Films notables Ankur
Les Joueurs d'échecs
Swami
La Cité de la joie
Fire
Umrao Jaan

Shabana Azmi, née le à Hyderabad (Telangana), est une actrice, ambassadrice de bonne volonté, femme politique et militante indienne. Elle commence sa carrière d'actrice avec le film Ankur (1973) de Shyam Benegal, interprétant le rôle de Laxmi, tandis qu'elle n'est âgée que de 23 ans. Elle devient l'une des actrices principales du « cinéma parallèle », un mouvement de nouvelle vague bengali connu pour son contenu sérieux et néo-réaliste avec un engagement social et politique[1],[2].

Elle est l'une des plus grandes figures du cinéma indien, et son talent est reconnu dans le monde entier grâce à Shyam Benegal, Satyajit Ray, Deepa Mehta et Mrinal Sen. Ses performances lui ont valu d'être récompensée par le National Film Awards à cinq reprises et par de nombreux festivals internationales[1],[3]. Elle a reçu quatre Filmfare Awards et a été honorée parmi « les femmes au cinéma » lors de la 30e cérémonie du Festival international du film d'Inde.

Elle apparaît dans plus de 120 films et nombre d'entre eux ont été cités comme une forme de progressisme qui dépeint la société indienne, ses coutumes et ses traditions. Ambassadrice de bonne volonté, Shabana Azmi a défendu diverses causes humanitaires à travers l'Inde et est réputée pour son travail en faveur du droit à la contraception et l'avortement avec le Fonds des Nations unies pour la population. Elle est engagée pour la défense des droits des femmes et des malades atteints du SIDA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shabana Kaifi Azmi est née le à Hyderabad, dans l'état de (Telangana), en Inde, au sein d'une famille musulmane. Elle est la fille d'un grand poète de langue ourdou, Kaifi Azmi et de l'actrice Shaukat Azmi, tous deux membres du Parti communiste d'Inde. Son frère, Baba Azmi, est photographe. Ses parents la surnommèrent Munni. Ils avaient une vie sociale active, et leur maison était toujours prospère avec les gens proches du parti communiste. Durant son enfance, on lui inculque le respect des liens familiaux, des valeurs sociales et humaines. Elle fut toujours soutenue dans sa passion pour la stimulation intellectuelle et la croissance.

Elle a fait des études supérieures à la Queen Mary School pour filles à Mumbai, elle est diplômée en psychologie au St. Xavier's College de Mumbai et finit par suivre des cours d'interprétations à l'institut du cinéma de Pune.

Activités publiques et engagements[modifier | modifier le code]

Shabana Azmi est aussi connue pour son engagement auprès de nombreuses causes socio-politiques[4]. Elle est très impliquée dans la vie associative pour exprimer la voix des minorités, des sans-abris, pour dénoncer les injustices, pour essayer de faire bouger les choses pour les droits des femmes, le respect des inter-communautés religieuses et la lutte contre le SIDA[5].

Elle a fondé l’association Nivara Hakk (« Le droit à un toit »), qui se bat pour les droits des habitants des bidonvilles. L’organisation est venue au secours de plus de 100 000 personnes et a construit près de 12 000 logements. Lors de la destruction d’un bidonville à Bombay en 1986, elle entame une grève de la faim pour que le gouvernement attribue l’eau et l’électricité et fasse don de ce terrain aux gens dont il avait détruit les habitations.

Depuis 1989, elle est membre du Conseil national de l'intégration dirigé par le premier ministre de l'Inde[6]; nommée membre du Rajya Sabha, la chambre haute du parlement indien, en 1997. En 1998, le Fonds des Nations unies pour la population l'a nommée ambassadrice de bonne volonté pour l'Inde.

Shabana Azmi est la première personnalité indienne à avoir reçu le Prix international Gandhi pour la paix pour son travail d’activiste sociale à Londres, en 2006[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 9 décembre 1984, elle épouse Javed Akhtar, un poète et scénariste de Bollywood, faisant d'elle un membre de la famille Akhtar-Azmi[8]. Elle est sa deuxième épouse, la première étant avec l'actrice et réalisatrice Honey Irani. Cependant les parents de Shabana s'étaient opposés à ce qu'elle soit impliquée avec un homme très marié avec deux enfants (Farhan Akhtar et Zoya Akhtar). Elle est la tante des actrices indiennes Farah Naaz et Tabu et est la belle-sœur Tanvi Azmi.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2013 : 24 : Abhilasha Grewal

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Distinction Catégorie Film Résultat
1975 Bengal Film Journalists' Association Awards Meilleure actrice Ankur Lauréat
National Film Awards Meilleure actrice Lauréat
Filmfare Awards Meilleure actrice Nomination
1978 Swami Lauréat
1981 Thodisi Bewafaii Nomination
1983 National Film Awards Meilleure actrice Arth Lauréat
1984 Filmfare Awards Meilleure actrice Lauréat
Masoom Nomination
Avtaar Nomination
Mandi Nomination
Bengal Film Journalists' Association Awards Meilleure actrice Paar Lauréat
National Film Awards Meilleure actrice Les Ruines Lauréat
1985 Filmfare Awards Meilleure actrice Bhavna Lauréat
Sparsh Nomination
National Film Awards Meilleure actrice Paar Lauréat
1987 Screen Awards Ek Pal Lauréat
1993 Festival international du film de Pyongyang Libaas Lauréat
1994 Festival du film de Taormine Patang Lauréat
1996 Festival international du film de Chicago Prix Silver Hugo de la meilleure actrice Fire Lauréat
Outfest Meilleure actrice dans un long métrage Lauréat
1998 Screen Awards Meilleure actrice dans un second rôle Mrityudand Lauréat
1999 Bengal Film Journalists' Association Awards Meilleure actrice Godmother Lauréat
National Film Awards Lauréat
2003 Bengal Film Journalists' Association Awards Meilleure actrice dans un second rôle Tehzeeb Lauréat
Filmfare Awards Meilleure performance dans un rôle de méchant Makdee Nomination
2004 Meilleure actrice dans un second rôle Sparsh Nomination
Zee Cine Awards Meilleure actrice dans un second rôle Tehzeeb Lauréat
2005 IIFA Awards Contribution exceptionnelle indienne au cinéma international Lauréat
Screen Awards Meilleure performance dans un film indien en anglais Morning Raga Lauréat
2006 Filmfare Awards Prix d'honneur pour l'ensemble d'une carrière (ex-æquo avec Anuradha Paudwal) Lauréat

Honneurs et reconnaissances[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Parallel cinema seeing changes: Azmi », sur The Times of India,
  2. (en)« Shabana's soap opera », sur The Hindu,
  3. (en)Saraswathy Nagarajan, « Coffee break with Shabana Azmi », sur The Hindu,
  4. Stéphane Malandrin, « Shabana Azmi, la politique de l'actrice. Au festival Panasia de Deauville, la star indienne a défendu un cinéma engagé. », sur Libération,
  5. Sonia Kolesnikov-Jessop, « Shabana Azmi. Star, et un peu plus », sur Courrier International,
  6. « Elue au Parlement », sur Le Point,
  7. a et b (en)« 2006 Peace Award: Shabana Azmi », sur The Gandhi Foundation,
  8. (en)Edward A. Gargan, « FILM; In 'Bollywood,' Women Are Wronged or Revered », sur The New York Times,
  9. (en)« Shabana proud of her hubby Dr. Javed Akhtar », sur The Siasat Daily,
  10. (en)« TERI university honours Shabana Azmi, Anshu Jain », sur Business Standard,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :