Lalita Pawar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lalita Pawar
Image dans Infobox.
Lalita Pawar au début des années 1940.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Prononciation
Œuvres principales
Mr. & Mrs. 55, Anari (d), Professor (d), RamayanVoir et modifier les données sur Wikidata

Lalita Pawar, née Amba Laxman Rao Sagun le à Yeola (en), quartier de Nashik au Raj britannique, morte le à Pune, est une actrice prolifique du cinéma indien, qui s'est ensuite rendue célèbre en tant qu'actrice de genre, apparaissant dans plus de 700 films des cinémas hindi, marathi et gujarati. Elle a joué dans des films à succès tels que Netaji Palkar (1938), réalisé par Bhalji Pendharkar (en), Sant Damaji de New Hana Pictures, Amrit de Navyug Chitrapat, écrit par VS Khandekar, et Gora Kumbhar de Chhaya Films. Elle a également joué des rôles mémorables dans les films Anari (1959), Shree 420 et Mr. & Mrs. 55, ainsi que le personnage de Manthara (en) dans la série télévisée épique Ramayan de Ramanand Sagar[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lalita Pawarest, née sous le nom d'Amba Laxman Rao Sagun le , dans une famille orthodoxe de Yeola, à Nashik[2]. Son père, Laxman Rao Shagun, est un riche marchand de soie et de coton[3]. Elle commence sa carrière d'actrice à l'âge de neuf ans dans le film Raja Harishchandra (1928) et joue ensuite des rôles principaux dans des films de l'ère du muet et des années 1940, dans une carrière qui a duré jusqu'à la fin de sa vie, couvrant sept décennies.

Elle a coproduit et joué dans le film muet Kailash (1932), puis a produit un autre film, parlant, Duniya Kya Hai, en 1938.

En 1942, dans le cadre d'une scène du film Jung-E-Azadi, l'acteur Bhagwan Dada (en) devait la gifler violemment. Étant un nouvel acteur, il l'a accidentellement giflée trop fort, ce qui a entraîné une paralysie faciale et l'éclatement de la veine de l'œil gauche. Trois ans de traitement plus tard, elle se retrouve avec un œil gauche défectueux ; elle a donc dû abandonner les rôles principaux et se tourner vers des rôles de genres, ce qui lui vaut une grande partie de sa célébrité plus tard dans la vie[4].

Lalita Pawar dans le film Himmat-e-Marda (1935).

Elle est connue en particulier pour avoir joué des personnages maternels, notamment des matriarches ou belles-mères méchantes. Elle a notamment joué la stricte mais gentille Mme L. D'Sa dans Anari (en) (1959) avec Raj Kapoor. Sous la direction de Hrishikesh Mukherjee, elle y donne la performance de sa vie[5], pour laquelle elle reçoit le Filmfare Award de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle a également joué le rôle de la matriarche coriace qui tombe amoureuse dans Professor (en) (1962), et celui de la bossue sournoise Manthara (en) dans la série télévisée Ramayan de Ramanand Sagar. Elle a été honorée par le gouvernement indien en tant que première dame du cinéma indien, en 1961[4].

Son premier mariage est avec Ganpatrao Pawar, qui tourne mal suite à sa liaison avec sa sœur cadette. Elle épouse ensuite le producteur de films Rajprakash Gupta, des studios Ambika, à Bombay. Elle décède le à Aundh, Pune, où elle séjournait depuis un certain temps.

Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle
1944 Ram Shastri (en) Anandibai (femme de Peshwa Raghunathrao)
1950 Dahej (en) Mrs. Biharilal (Mère de Suraj)
1951 The Immortal Song (en) Vitabai
1952 Daag (en) Shankar (mère de Dilip Kumar)
1952 Parchhain (en) Badi Rani
1955 Shree 420 Ganga Mai
1955 Mr. & Mrs. 55 Seeta Devi, tante d'Anita
1957 Nau Do Gyarah (en)
1959 Anari (en) Mrs. L. D'Sa
1959 Sujata Giribala, la tante de Buaji
1960 Jhumroo (en) Mère de Jhumroo
1961 Junglee (Film de 1961, réalisé par Subodh Mukherjee) Mère de Shekhar
1961 Hum Dono (en)[6] Mère du major
1961 Sampoorna Ramayana (en) Manthara
1962 Professor (en) Sita Devi Verma
1962 Banarsi Thug (en)
1963 Sehra (en) Mère d'Angara
1963 Sangam Mme Verma

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (hi) Vandana Yadav, « बॉलीवुड की सबसे खतरनाक सास, एक थप्पड़ से चली गई थी आंख की रोशनी » [« La belle-mère la plus dangereuse de Bollywood, une gifle a provoqué la lumière des yeux [traduction Google] »], aajtak.in,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2021).
  2. (en) « Lalitha, an actress and a gentlewoman », Rediff.com,‎ 26 févrrier 1998 (lire en ligne, consulté le 14 mai 2021).
  3. (en) « Tribute to Laita Pawar », Screen [lien archivé],‎ date ignorée (lire en ligne, consulté le 14 mai 2021).
  4. a et b (en) « Lalita Pawar – Memories », sur le site cineplot.com, (consulté le 14 mai 2021).
  5. (en) « Anari », sur le site uiowa.edu [lien archivé] (consulté le 14 mai 2021).
  6. Filmography

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]