La Cité de la joie (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le roman homonyme, voir La Cité de la Joie.
La Cité de la joie
Titre original City of Joy
Réalisation Roland Joffé
Scénario Joe Eszterhas
Acteurs principaux
Sociétés de production Allied Filmmakers
Lightmotive
Pricel
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Durée 132 minutes
Sortie 1992

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Cité de la joie (City of Joy) est un film franco-britannique réalisé par Roland Joffé, sorti en 1992[1]. Ce film est une libre interprétation du livre de Dominique Lapierre, également appelé La Cité de la joie, et publié en 1985. Le livre a été vendu à plusieurs millions d'exemplaires et traduit dans de nombreuses langues.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max, un jeune chirurgien américain, décide, après l'échec d'une opération, de renoncer à sa pratique et de partir en Inde.

Là-bas, à Calcutta, devant la misère, il refuse dans un premier temps de s'impliquer, mais sa rencontre avec une famille fuyant la famine de la campagne va l'amener à se remettre en question.

Il va alors découvrir la Cité de la Joie, un dispensaire au milieu des bidonvilles où, malgré leurs problèmes, la famine et la misère, les Indiens sont tout de même heureux de la simplicité de leurs vies.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette fiche technique est établie à partir d'IMDb[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« La Cité de la joie », sur IMDb
  2. (en)« Équipe complète du film », sur IMDb
  3. (en)« Release dates », sur IMDb
  4. « Patrick Swayze », sur Allociné
  5. « Om Puri », sur Allociné
  6. « Pauline Collins », sur Allociné
  7. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 22 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]