Senjafuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Senjafuda fixés sur une porte d'un sanctuaire à Gifu.

Les senjafuda (千社札?, littéralement « mille étiquettes de sanctuaire ») sont des autocollants ou des bouts de papier affichés sur les portes des sanctuaires shinto et des temples bouddhiques au Japon[1]. Les autocollants portent le nom du fidèle et peuvent être achetés pré-imprimés avec des noms communs dans les temples et les sanctuaires dans tout le Japon, ainsi que dans les papeteries et de centres de jeux vidéo[1].

Les senjafuda sont à l'origine fabriqués à partir de lattes de bois, mais sont faits de papier depuis l'époque d'Edo.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Alice Gordenker, « So, What the Heck is That? Shrine tags », Japan Times, le 18 novembre 2010