Costa Allegra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Santa Cruise)
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Santa Cruz.
Costa Allegra
Image illustrative de l'article Costa Allegra
Le Costa Allegra à Corfu en septembre 2011.

Autres noms Annie Johnson (1969-1986)[1]
Regent Moon (1986-1988)[2]
Alexandra (1988-1992)[3]
Santa Cruise (2012)
Type Porte-conteneurs (1969-1992)
Navire de croisière (1992-2012)
Histoire
Lancement
Mise en service
Statut Détruit en 2012 à Aliağa[4]
Caractéristiques techniques
Longueur 174,2 m (1969-1992)
187,7 m (1992-2012)
Maître-bau 25,7 m (1969-1992)
25,7 m (1992-2012)
Tirant d'eau 10,4 m (1969-1992)
8,2 m (1992-2012)
Capacité 6 passagers (1969-1992)
1066 passagers (1992-2012)
Tonnage 16 289 t (1969-1992)
28 430 t (1992-2012)
Propulsion Deux moteurs diesel Pielstick-Wärtsilä 16PC2V et deux moteurs diesel Pielstick-Wärtsilä 12PC2V
Puissance 19 123 kW
Vitesse 19 nœuds
Autres caractéristiques
Chantier naval Oy Wärtsilä Ab, à Turku (Finlande)
Armateur Rederi Ab Nordstjernan (1969-1986)
Peleus Marine (1986-1988)
Compania Naviera Panalexandra (1988-1990)
Costa Croisières (1990-2012)
Chantiers de démolition navale (2012)
Pavillon Drapeau de la Suède Suède (1969-1986)
Drapeau de Chypre Chypre (1986-1988)
Drapeau du Panama Panama (1988-1990)
Drapeau de l'Italie Italie (1990-1994)
Drapeau du Libéria Liberia (1994-2000)
Drapeau de l'Italie Italie (2000-2012)
Drapeau de Sierra Leone Sierra Leone (2012)
Port d'attache Stockholm (1969-1986)
Limassol (1986-1988)
Panama (1988-1990)
Naples (1990-1994)
Monrovia (1994-2000)
Gênes (2000-2012)
Freetown (2012)
IMO 6916885

Le Costa Allegra est un navire de croisière construit en 1969 aux chantiers navals Oy Wärtsilä Ab de Turku comme porte-conteneurs pour la compagnie Rederi Ab Nordstjernan. Il est lancé le et mis en service en sous le nom d’Annie Johnson[1]. En 1986, il est vendu avec deux de ses navires jumeaux, l’Axel Johnson et le Margaret Johnson, à la compagnie Regency Cruises qui souhaite les convertir en navire de croisière, mais la reconstruction est abandonné en à cause de problèmes financiers et il reste désarmé à Perama sous le nom de Regent Moon[2] jusqu’à son rachat en 1988 par la Compania Naviera Panalexandra qui le remet en service sous le nom d’Alexandra. En 1990, il est racheté par Costa Croisières et converti en navire de croisière par les chantiers T. Mariotti de Gênes. Le , il part à la dérive dans l’Océan Indien après un incendie dans la salle des générateurs électriques. Remorqué à Mahé par deux thoniers-senneur, il est ensuite vendu à la casse et détruit à Aliağa sous le nom de Santa Cruise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Costa Allegra est un navire de croisière construit en 1969 aux chantiers navals Oy Wärtsilä Ab de Turku comme porte-conteneurs pour la compagnie Rederi Ab Nordstjernan. Il est lancé le et mis en service en sous le nom d’Annie Johnson[1].

Le Costa Allegra pendant sa reconversion à Gênes.

En 1986, il est vendu avec deux de ses navires jumeaux, l’Axel Johnson et le Margaret Johnson, à la compagnie Regency Cruises qui souhaite les convertir en navire de croisière. L’Axel Johnson devient le Regent Sun, le Margaret Johnson devient le Regent Sky et l’Annie Johnson devient le Regent Moon[2]. Ils sont envoyé au Pirée, mais la reconstruction est abandonné en à cause de problèmes financiers. Les navires sont mis en vente et, en , le Regent Moon[2] est racheté par la Compania Naviera Panalexandra qui le remet en service sous le nom d’Alexandra.

Transformation[modifier | modifier le code]

En , Costa Croisières, qui a déjà transformé son navire jumeau, l’Axel Johnson, en navire de croisière sous le nom de Costa Marina, rachète l’Alexandra et l’envoie aux chantiers T. Mariotti de Gênes où il est converti en navire de croisière. Alors que le nom évoqué par la compagnie est Costa Azzurra, le navire sort finalement de sa conversion en sous le nom de Costa Allegra et débute sa première croisière vers les Caraïbes le .

Incendie[modifier | modifier le code]

Le (un mois et demi après le naufrage du Costa Concordia), alors qu’il navigue au large de l’archipel Alphonse avec 1 049 personnes (636 passagers et 413 membres d’équipage), un incendie dans la salle des générateurs électriques le prive de sa propulsion et d’électricité, ce qui le fait partir à la dérive dans une zone fréquenté par de nombreux pirates.

La démolition du Santa Cruise à Aliağa en .

Le Costa Allegra est remorqué dès le lendemain matin par deux thoniers-senneur, le Trevignon[5] et le Talenduic de la Compagnie française du thon océanique[6], en direction de Mahé où le convoi arrive le . Les passagers sont débarqués puis le navire est ramené à Savone puis à Gênes où il est désarmé. Sa cheminée est repeinte en blanc[7] et il est mis en vente[8]

Démolition[modifier | modifier le code]

En , il est acheté par un chantier de démolition navale turc qui le renomme Santa Cruise. Il quitte Gênes le par le remorqueur Emre Omub et arrive à Aliağa le [4].

Navires-Jumeaux[modifier | modifier le code]

Il a quatre navires jumeaux:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]