Princess Danaé (navire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lisboa
Image illustrative de l’article Princess Danaé (navire)
Le Lisboa à Lisbonne en avril 2014.
Autres noms Port Melbourne (1955-1972)
Therisos Express (1972-1974)
Danaé (1974-1992)
Anar (1992)
Starlight Express (1992-1994)
Baltica (1994-1996)
Princess Danaé (1996-2013)
Type Cargo réfrigéré (1975-1974)
Navire de croisière (1974-2015)
Histoire
Chantier naval Harland & Wolff, Belfast (Irlande du Nord)
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Détruit en 2015 à Aliağa[1]
Équipage
Équipage 240
Caractéristiques techniques
Longueur 162,3 m
Maître-bau 21,3 m
Tirant d'eau 7,7 m
Tonnage 17 074 tjb
Propulsion 2 moteurs diesel Harland and Wolff (6 cylindres)
Vitesse 17 nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 12 passagers (1955-1976)
657 passagers (1976-2015)
Carrière
Armateur Port Line (en) (1955-1972)
JC Karras(1972-1974)
Management Delian Artemis Cruises (1974-1984)
Costa Armatori (1984-1992)
Chantier de démolition (1992)
Harbor Maritime (1992-1996)
Classic International Cruises (1996-2012)
Créanciers (2012-2013)
Portuscale Cruises (2013-2015)
Affréteur Costa Armatori (1979-1984)
Redad av Prestige Cruises (1990)
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (1955-1972)
Drapeau de la Grèce Grèce (1972-1984)
Drapeau de l'Italie Italie (1984-1992)
Drapeau du Libéria Liberia (1992-1994)
Drapeau de Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les-Grenadines (1992-1994)
Drapeau du Panama Panama (1994-2002)
Drapeau du Portugal Portugal (2002-2015)
Port d'attache Londres (1955-1972)
Le Pirée (1972-1984)
Gênes (1984-1992)
Monrovia (1992-1994)
Kingstown (1992-1994)
Panama (1994-2002)
Madère (2002-2015)
IMO 5282483

Le Princess Danaé est un navire de croisière portugais construit en 1954 par les chantiers Harland & Wolff de Belfast. Il est construit comme cargo réfrigéré pour la compagnie Port Line (en) sous le nom de Port Melbourne. En 1972, il est converti en navire de croisière en Grèce.

Après avoir été détruit par un incendie en 1992, il échappe de peu à la démolition et est finalement reconstruit sous le nom de Starlight Express. Après divers changements de nom et de propriétaires, il est détenu à Marseille en 2012 sous le nom de Princess Daphné à la suite de la faillite de la Classic International Cruises.

Racheté en par l’homme d’affaires portugais Rui Alegre pour sa compagnie Portuscale Cruises, il est rebaptisé Lisboa et placé en cale sèche à Lisbonne afin reprendre du service à la fin de l’année 2014, mais les travaux s’avèrent plus importants que prévu et le navire reste désarmé à Lisbonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cargo[modifier | modifier le code]

Le Port Melbourne.

Le Princess Danaé est un navire de croisière portugais construit en 1954 par les chantiers Harland & Wolff de Belfast pour la compagnie Port Line (en). Il est mis en service le en tant que cargo sous le nom de Port Melbourne. Il navigue entre l’Angleterre, l’Australie et la Nouvelle-Zélande et peut embarquer douze passagers en plus de sa marchandise.

Transformation[modifier | modifier le code]

En 1972, il est vendu à la compagnie JC Karras qui le fait transformer en navire de croisière sous le nom de Therisos Express par les chantiers navals de Chalkis. Au cours de la transformation, le navire est vendu à la compagnie Management Delian Artemis Cruises qui le renomme Danaé.

Le Princess Danaé à Corfou en septembre 2008.

En , le navire est affrété pour cinq ans par la compagnie Costa Armatori. À la fin de l’affrètement, cette même compagnie l’achète. Le , alors que le navire est en réparation à Gênes, un incendie se déclare à bord. Lorsque le sinistre est maîtrisé, le Danaé est déclaré "perte totale". Il est vendu à un chantier de démolition grec, mais est racheté par la compagnie Harbor Maritime en et devient l’Anar, puis est réparé à Keratsini.

Peu de temps après, il devient le Starlight Express. En , il est affrété par Flax International et il est rebaptisé Baltica. Il effectue des croisières en Mer Baltique. Le , il est immobilisé à Kiel puis reprend sa route quatre jours plus tard. Le , il est immobilisé à Skaramanga avant d’être autorisé à repartir le .

Classic International Cruises[modifier | modifier le code]

Le Princess Danaé détenu à Marseille en .

Deux semaines plus tard, il est vendu à la compagnie Arcalia Shipping Co. qui le renomme Princess Danaé. Le , lorsqu’il arrive à Marseille, il est saisi par les autorités maritimes du port avec l’Athéna à la suite de la faillite de sa compagnie.

Portuscale Cruises[modifier | modifier le code]

En , la compagnie Portuscale Cruises rachète le navire, ainsi que le Funchal, l’Arion et l’Athéna. Le Princess Daphné devient le Lisboa, le Funchal conserve son nom, l’Arion devient le Porto et l’Athéna est renommé Azores. Après la rénovation des trois autres navires, le Lisboa est placé en cale sèche à Lisbonne afin d’être rénové, mais l’argent vient à manquer et le navire est vendu à la casse[2]. Le , il quitte Lisbonne en remorque du Hellas à destination d’Aliağa, où il arrive le . Il est échoué[3] et détruit[1] peu après.

Navire jumeau[modifier | modifier le code]

Il a pour navire jumeau le Princess Daphné, détruit en 2014 à Alang.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « L’ex-Princess Danae est arrivé aux chantiers de démolition d’Aliaga », sur Meretmarine.com, (consulté le 9 août 2015)
  2. « À la casse n°39 », sur Robin des Bois, (consulté le 22 juin 2015)
  3. (pt) « Lisboa em Aliaga » [archive du ], sur Mytakkes.blogspot.se, (consulté le 22 juin 2015)-

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]