Saison 5 d'Orange Is the New Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 5 d’Orange Is the New Black
Description de l'image Orange_is_the_new_Black.png.

Série Orange Is the New Black
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Netflix
Diff. originale
Nb. d'épisodes 13

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la cinquième saison de la série télévisée Orange Is the New Black.

Généralités[modifier | modifier le code]

Comme les autres productions originales de Netflix, tous les épisodes seront disponibles simultanément le même jour. Cependant le , après une tentative de chantage auprès de Netflix, un groupe de pirates a mis en ligne les dix premiers épisodes de la saison sur le site The Pirate Bay[1].

La diffusion en France de la saison a été accompagnée d'un clip promotionnel mettant en scène Nabilla Benattia avec plusieurs personnages de la série. Dans cette vidéo, Nabilla, arrêtée pour le meurtre de son compagnon, dialogue à la cantine avec trois détenues de Litchfield, Suzanne, Taystee et Black Cindy. Les prisonnières font plusieurs remarques à propos de la chevelure de Nabilla qui pense qu'elles se moquent de la phrase qui l'a rendue célèbre, « Allô ! Non, mais allô quoi ! T'es une fille, t'as pas d'shampooing »[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Jamais là quand il faut[modifier | modifier le code]

Titre original
Riot FOMO (trad. litt. : « Émeute FOMO »)
Numéro de production
53 (5-01)
Première diffusion
Réalisation
Andrew McCarthy
Scénario
Jenji Kohan
Résumé détaillé

Dayanara est entourée de détenues survoltées alors qu'elle braque le pistolet de Humphrey sur le gardien désarmé. Après un coup de semonce pour faire taire les prisonnières, elle finit par tirer dans l'aine du gardien qui perd beaucoup de sang très vite. Alors que certaines détenues parlent de l’achever, Gloria refuse de laisser Humphrey mourir et l’amène à Sophia, la seule à avoir les compétences pour le maintenir en vie avec sa formation de pompier. Réticente à sauver la vie d'un homme aussi haineux, elle finit par lui prodiguer les premiers soins.
L'émeute se propage très vite dans tout Litchfield, les prisonnières capturant les gardiens qui tentent de maintenir leur autorité mais se font vite déborder. Blanca se charge de fermer toutes les portes de sortie, Big Boo et Pennsatucky prennent le contrôle de la boutique, Lorna et Nicky s'installent dans la pharmacie, Judy King se réfugie dans la bibliothèque avec Brook. Luschek laisse faire, laissant l'alarme et le courant être coupé sous ses yeux. Piper et Alex trouvent Linda enfermée dans les toilettes et par pitié après l'avoir dévalisée, la cache en la faisant passer pour une détenue. Taystee, Black Cindy, Janae et Alison retrouvent Caputo et le forcent à lire une déclaration sur la mort de Poussey filmée avec la tablette de Josh, le représentant de MCC. Ce dernier accepte de faire diffuser le message, préférant raconter l’histoire d'un gardien pour étouffer l’émeute.

Humphrey est finalement amené à l'infirmerie et sauvé, mais se retrouve alité et attaché entre Suzanne et Kukudio. Dayanara perd pied et se réfugie dans le bureau de Piscatella, où elle est assommée par une personne inconnue qui récupère l'arme.

Épisode 2 : Baiser, épouser, tuer[modifier | modifier le code]

Titre original
Fuck, Marry, Frieda (trad. litt. : « Baiser, épouser, Frieda »)
Numéro de production
54 (5-02)
Première diffusion
Réalisation
Constantine Makris
Scénario
Jordan Harrison
Résumé détaillé
Piscatella tente de revenir à Litchfield mais les détenues gardent le contrôle. Les prisonnières hispaniques, sous l'impulsion de Maria, commencent à martyriser les gardiens pris en otage dans la chapelle jusqu'à ce qu'Alex proteste. La vidéo de Taystee et Caputo peine à passer et devient virale par un détournement de Cindy qui buvait un café latte en fond, une réaction qui rend Taystee furieuse. Humphrey semble se remettre de sa blessure par balle mais Kukudio laisse entrer des bulles d'oxygène dans sa perfusion, provoquant un AVC. Daya a perdu son arme mais tente de faire illusion, cependant Maria et la gardienne McCullough comprennent la situation. Frieda s'est retrouvée enfermée avec trois détenues néo-nazies dans la réserve de la cuisine, mais elle s'en libère en fabriquant des fléchettes et en manipulant les deux gardiens. Une fois dehors, elle retourne son bunker secret où elle s'enferme avec ses réserves de nourriture. Gloria parvient à calmer l'agitation des détenues en formant une entente avec Taystee pour faire front commun. Afin de faire passer leur message, elle prend une photo des gardiens en sous-vêtements qu'elle poste sur les réseaux sociaux.
Flash-back
Frieda a grandi sous la coupe d'un père paranoïaque persuadé qu'après la crise des missiles de Cuba, les États-Unis seraient envahis par l'armée soviétique. Elle a donc été formée au survivalisme et on découvre que petite, elle a pu retrouver son chemin vers le bunker sous son domicile alors que son père l'avait laissé en pleine forêt.

Épisode 3 : Les pisseuses[modifier | modifier le code]

Titre original
Pissters! (trad. litt. : « Emmerdeuses! »)
Numéro de production
55 (5-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Rebecca Angelo, Lauren Schuker Blum
Résumé détaillé
Devant la réaction publique et le fait que Judy King soit toujours détenue, les dirigeants de MCC préfèrent négocier plutôt que résoudre par la manière forte que préconise Piscatella. Linda parvient à se fondre parmi les autres détenues et découvre de l'intérieur les conditions de vie de Litchfield. Piper et Alex apprennent également que Caputo et elle ont une aventure. Maria et Taystee se mettent d'accord pour compiler les demandes des détenues : des gardiens formés, une aide à l'éducation, meilleurs soins, amnistie pour toutes les détenues, arrestation de Bayley et des friandises ; Taystee est déçue de voir que peu de détenues ont pensé à Poussey. Bayley est en déroute totale et veut se faire arrêter mais il est pris pour un vétéran ivre souffrant de stress post-traumatique. Judy King se fraye un chemin vers l'extérieur alors que la nuit tombe et que Litchfield est plongé dans le noir, croisant plusieurs détenues qui la terrifient avant d'être rattrapées par les néo-nazies. Les gardiens et Caputo, réunis dans un local de surveillance et persuadés que Daya n'est plus armée, préparent une contre-attaque. Caputo est surpris de voir Linda parmi les détenues.
Flash-back
Linda était mal vue dans sa sororité à l'université, sous la coupe d'une autre étudiante qu'elle jalousait. Lors d'une soirée dans leur bâtiment en plein hiver, Linda a laissé la cheffe mourir de froid à l'extérieur, peu vêtue, saoule. Très rapidement, Linda a repris les rênes de la sororité.

Épisode 4 : Litchfield a du talent[modifier | modifier le code]

Titre original
Litchfield's Got Talent (trad. litt. : « Litchfield a un incroyable talent »)
Numéro de production
56 (5-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Josh Koenigsberg, Jenji Kohan et Tara Herrmann
Résumé détaillé
Avec la présence de Linda, Caputo préfère annuler l’attaque imminente. Angie et LeAnne continuent leur jeu de baisser les pantalons, révélant que c'est Gloria qui a le pistolet, et dans la confusion, Angie parvient à le récupérer. Armée, elle prend le pouvoir sur le dortoir et décide d'organiser un concours de talents par les gardiens pour les détenues. LeAnne choisit Stratman pour sa lap dance, mais Angie préfère Blake, plus à son goût. En conséquence, il laisse Caputo se faire enfermer dans les toilettes portatives sales de l’extérieur. Suzanne, qui croit ressentir la présence de l’esprit de Poussey, organise une séance de spiritisme à l'endroit où elle est morte. Blanca et Red, dopées aux amphétamines, trouvent le dossier de Piscatella et découvre qu'il est responsable de la mort violente d'un détenu dans un autre pénitencier. Toujours à l'infirmerie, Sophia apprend que Sœur Ingalls a développé une pneumonie en QHS et bénéficié d'une libération anticipée par compassion. En punition de sa tentative d'évasion, Judy King est attachée à un linteau de bois et forcée par les néonazies à révéler sa cachette. Elle les amène sur le toit, prétendant attendre une livraison secrète et à sa surprise, un hélicoptère arrive : ce sont des journalistes qui prennent des clichés d'une Judy King crucifiée.
Flash-back
Conformément à ses croyances, Alison a accepté l'idée que son mari prenne une deuxième épouse, dans l'idée de les aider à arranger leur vie de famille et avoir du temps avec leur fille, Farah. Il épouse donc Sahar et vit dans la polygamie mais Alison se voit peu à peu dépossédée du rôle de mère qu'elle assumait seule.

Épisode 5 : Vas-y Effie, chante[modifier | modifier le code]

Titre original
Sing It, White Effie (trad. litt. : « Chante, Effie blanche »)
Numéro de production
57 (5-05)
Première diffusion
Réalisation
Phil Abraham
Scénario
Molly Smith Metzler
Résumé détaillé
Au petit matin, le courant est rétabli dans Litchfield et les détenues voient comment l'émeute est perçue de l’extérieur : la vidéo de Judy King vue sur le toit entourée de néo-nazies à la tête couverte est interprétée par les médias comme une attaque anti-chrétienne. Devant ces images, le gouverneur est furieux et envoie une équipe d'intervention sur place, qui ignore totalement Piscatella. De l'extérieur, Aleida peine à trouver un emploi et découvre assez tard l'émeute de Litchfield que Gloria lui a caché. Piper voit Alex devenir malgré elle la leader des détenues pacifistes qui s'installe hors des bâtiments, loin de l’agitation. Flaca poste plusieurs vidéos de l’intérieur de Litchfield mais c'est Maritza qui attire l'attention. Ruiz découvre grâce à Caputo que Piscatella n'a pas pu prolonger sa peine et qu'il l'a manipulée. Janae, Alison, Black Cindy et Taystee parviennent à libérer Judy et prépare une réponse à la désinformation. Avec Josh des relations publiques de MCC, elles préparent Judy pour une déclaration publique. Watson est révoltée de voir la célébrité du pénitencier être la porte-parole des détenues de couleur, aussi, au dernier moment, Taystee interrompt Judy pour donner son discours autour de la mort de Poussey et de leurs conditions de vie, puis, pour appuyer son geste, elle pousse Judy hors de la prison. Angie et Leanne retrouvent Coates dans la laverie, où il retrouvait Pennsatucky en secret. Quand Pennsatucky les surprend, elle récupère l'arme dans la ceinture d'Angie et la jette dans les mains du gardien pour qu'il fuit. Un coup part qui atteint LeAnne dans un doigt. Coates rejoint ainsi la sortie où il est braqué par l'équipe d'intervention et perd connaissance.
Flash-back
Adolescente, Watson portait les espoirs de sa professeure de voir une de ses élèves sortir du quartier. La visite d'une école d'élite va faire déchanter la jeune Watson, devant le niveau d'éducation et les moyens offerts aux enfants de bonnes familles WASP qui fréquentent l'établissement. Elle sera blessée en découvrant que des élèves blancs sont en train de monter leur version de la comédie musicale Dreamgirls. De retour dans son école du Bronx, Watson va baisser les bras.

Épisode 6 : Épicées... et fumées[modifier | modifier le code]

Titre original
Flaming Hot Cheetos, Literally (trad. litt. : « Littéralement, des Cheetos épicés de feu »)
Numéro de production
58 (5-06)
Première diffusion
Réalisation
Andrew McCarthy
Scénario
Lauren Morelli
Résumé détaillé
Les détenues de Litchfield reçoivent des cartons de friandises et des tampons, une partie des réclamations est donc satisfaite. Toutefois, en parlant avec la représentante de MCC qui demande la libération des otages, Taystee réalise que l'entreprise ne compte pas aller plus loin pour l'instant et commence à réunir tout ce qu'il reste des friandises avec l’aide de Piper qui s'ennuie. Les détenues organisent un faux procès pour Pennsatucky, défendue par Big Boo, pour avoir permis la fuite de Coates et son arme. En décrédibilisant Angie et appelant à créer un système juste, Pennsatucky écope d'une peine de travaux d'intérêt général. Aleida est invitée dans un journal télévisé local pour une interview qui vire au désastre. Lorna a des envies sexuelles qu'elle comble avec Nicky avant de comprendre qu'elle est enceinte. Frieda s'ennuie dans son bunker et invite Yoga Jones, Gloria, Norma, Anita et Gina à partager les lieux, révélant une piscine abandonnée sous le bâtiment qui peut servir de dortoir. Taystee, Watson, Black Cindy et Piper mettent le feu aux friandises offertes, exigeant que toutes leurs demandes soient satisfaites.
Flash-back
Le jour de ses 18 ans, Taystee découvre l’identité de sa mère biologique. Après l’avoir rencontré, elle s'est persuadée qu'elle vivrait avec elle et sa nouvelle famille, avant d'être déçue et de partir de son côté pour ne jamais la revoir. Arrivée à Litchfield, Taystee s'est vite trouvée une amie en Poussey.

Épisode 7 : La touffe complète pour un demi-snickers[modifier | modifier le code]

Titre original
Full Bush, Half Snickers (trad. litt. : « Épilation complète pour une moitié d'un snickers »)
Numéro de production
59 (5-07)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Anthony Natoli
Résumé détaillé
Les changements dans le pénitencier perturbent Suzanne et Cindy force les gardiens à l'occuper pour la calmer. Lorna veut annoncer à son mari Vinnie sa grossesse. Quand il arrive à Litchfield et voit Lorna sur le toit avec une pancarte lui annonçant la nouvelle, il prend la fuite. Piper et Taystee cherchent à s'occuper en attendant la réaction de MCC et décident d'organiser un concours pour un monument à son honneur ; Brook a la meilleure idée en créant une bibliothèque ouverte dans toute une allée de la prison. Red et Blanca parviennent à débloquer le portable de Humphrey et tente d'attirer Piscatella dans la prison. Linda se rapproche de Big Boo, mais alors qu'elle cherchait seulement de la protection, elle finit par céder à ses avances. Les autres détenues parviennent à créer un climat apaisé autour d'un café, les tensions explosent de nouveau dès qu'il y a pénurie.

Épisode 8 : Ligotée sur la voie[modifier | modifier le code]

Titre original
Tied to the Tracks (trad. litt. : « Ligotée aux rails »)
Numéro de production
60 (5-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Carolina Paiz
Invités
  • Dasany Kristal Gonzalez (Dayanara à 14 ans)
Résumé détaillé
Red et Blanca continuent d'essayer d'attirer Piscatella en se faisant passer pour Humphries par SMS. Quand il veut partager ses informations avec l'équipe d'intervention, il est rembarré après une interview télévisée de Judy King et Aleida révélant que Humphries n'est plus en condition de parler ; au cours de l’émission, Aleida comprend que c'est Daya qui a tiré. Figueroa a été dépêchée par le MCC pour négocier avec Taystee, préparée grâce aux dossiers de Caputo et à son accès à Internet. Cependant quand la nouvelle de la blessure de Humphries lui parvient, le MCC refuse de négocier l’amnistie. Piper comprend alors qu'elles sont face à un dilemme : abandonner l’amnistie pour toutes ou sacrifier Dayanara et avoir une chance pour les autres. Finalement, après un appel à la mère de Pornstache pour lui révéler les manigances d'Aleida et faire en sorte qu'elle puisse adopter sa fille, Daya accepte de se rendre d'elle-même. Les négociations ont duré toute la journée, si bien que les détenues chargées de surveiller Suzanne et les gardiens ont fini par menotter Suzanne pour remettre les gardiens dans leur local. En parallèle, Pennsatucky est harcelée par LeAnne et Angie qui la privent d'accès aux toilettes, Nicky voit que Red est sous amphétamines et se charge de la garder pendant la redescente de drogues, et Gloria apprend que son fils est en soins intensifs dans le coma. Une fois la nuit tombée, Piscatella entre dans la prison avec une tenue blindée.
Flash-back
À 14 ans, Dayanara était prête à laisser sa meilleure amie fréquenter un garçon qu'elle connait depuis l'enfance. Aleida l'apprend et conseille à sa fille de ne pas laisser passer sa chance. En conséquence, elle s'est brouillée avec son amie et le garçon refuse de la revoir.

Épisode 9 : Frissons[modifier | modifier le code]

Titre original
The Tightening (trad. litt. : « La contraction »)
Numéro de production
61 (5-09)
Première diffusion
Réalisation
Erin Feeley
Scénario
Jordan Harrison
Résumé détaillé
Red est persuadée que Piscatella va entrer dans la prison mais Nicky, qui la garde, pense qu'elle est paranoïaque à cause de la drogue. Cependant, Piscatella est bien entré et commence à capturer les détenues une par une. Ainsi, Blanca, Nicky, Big Boo, puis Alex et Piper sont capturées et enfermées. Sur conseil de Caputo, Gloria parvient à joindre le directeur de MCC pour voir son fils, mais la seule option qui lui est offerte est de libérer les otages. Caputo est libéré des toilettes portatives pour négocier avec Figueroa et révéler les véritables conditions de vie imposées par MCC. Linda tente d'obtenir l’aide de Caputo, mais il l'abandonne, et les autres détenues finissent par la reconnaitre. Lorna est seule à l'infirmerie, encore sous le coup des déclarations de Nicky qui pense encore que la grossesse de Lorna est un mensonge, et elle choisit de ne pas donner le traitement de Suzanne. Red trouve la carte de Frieda vers le repère et retrouve les prisonnières de Piscatella. Alors qu'elle commence à libérer ses amies, Piscatella surgit.
Flash-back
Galina, avant d'être surnommée Red, vivait en URSS dans la fin des années 1970. Avec une amie de son usine, elle a commencé à fréquenter un cercle d'amis aspirant à introduire la culture de l'Ouest dans le pays. Mais quand son amie disparait, elle décide de réagir. C'est finalement un jeune officier qu'elle a éconduit qui lui propose une solution : se faire passer pour juifs, avoir un mariage blanc et partir pour l’Amérique.

Épisode 10 : L'antiroi Midas[modifier | modifier le code]

Titre original
The Reverse Midas Touch (trad. litt. : « L'anti-toucher de Midas »)
Numéro de production
62 (5-10)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Rebecca Angelo et Lauren Schuker Blum
Résumé détaillé

Piscatella a pris le dessus sur Red et commence à la torturer devant Piper, Alex, Boo, Blanca et Nicky : il utilise un couteau pour lui arracher les cheveux tout en la couvrant d'insultes. Piper parvient à arracher son bâillon et hurle à l'aide, ses cris sont entendus par les amies réfugiées dans le bunker de Frieda, vu qu'il a enfermé ses prisonnières dans le local où se trouve la porte secrète. Gloria parvient à distraire les deux détenues qui surveillent les gardiens otages en les envoyant dormir, mais pas assez longtemps pour qu'elle parvienne à les faire sortir. Suzanne, en pleine crise psychotique sans son traitement, erre seule dans les couloirs et trouve Kukudio délirante dans les toilettes. Elle réussit à l'amener à l'infirmerie, mais l'infirmier a été pris en otage par Angie et Leanne à la recherche d'un donneur pour la phalange blessée de Leanne. Quand Suzanne tente de retrouver Taystee, qui peine à mener les discussions entre Caputo et Figueroa, elle est interceptée par Watson et Cindy.

Piscatella est finalement attiré dans le bunker par Gina, où Freida parvient à l'endormir avec une fléchette couverte de scopolamine.
Flash-back
Dans la prison pour hommes où il officiait auparavant, Piscatella était plus conciliant avec les détenus. Il a commencé à avoir une liaison secrète avec un détenu homosexuel, à qui il a confié avoir subi plusieurs thérapies visant à « corriger » son homosexualité par le passé. Quand il retrouve son amant violé après que leur liaison a été découverte, par vengeance, il a menotté le coupable sous une douche brûlante.

Épisode 11 : Plus près de toi, Poussey[modifier | modifier le code]

Titre original
Breaking The Fiberboard Ceiling (trad. litt. : « Briser le plafond de fibre de verre »)
Numéro de production
63 (5-11)
Première diffusion
Réalisation
Lauren Morelli
Scénario
Résumé détaillé

Piscatella est amené au fond du bunker de Frieda par tout le groupe qui ne parvient pas à s'accorder sur la suite. Red veut sa revanche, persuadée qu'il sera encore protégé par le système, et Norma finit par l'attacher à son tour. Alors que les esprits s'agitent, Gina révèle qu'elle l’a filmé alors qu'il torturait Red et brisait le bras d'Alex. Gloria utilise la fatigue des détenues surveillant les gardiens pour les manipuler et faire sortir un à un les gardiens, vers la cour, ayant pour projet de les libérer et rejoindre son fils. Taystee tient bon et parvient encore, après 12 heures de négociations, à obtenir des concessions de Figueroa, s'étant découvert une vocation. Cindy doit donc se charger de Suzanne, dont la crise empire : elle force le passage à l'infirmerie bloquée par Lorna pour prendre du lithium afin d'apaiser temporairement son amie. Lorna quant à elle finit par se résoudre à faire un test de grossesse, qui est positif. Boo découvre que Linda lui a menti tout du long en tombant sur une photo d'elle et Caputo. Maria comprend que Gloria prépare un coup, et quand celle-ci lui avoue ses intentions, elle lui accorde son soutien, comprenant son geste en tant que mère. Mais quand Gloria escorte Luschek, le dernier des gardiens, elle voit que les autres ont déjà fui par un trou dans le grillage. Elle court alors pour elle aussi s'enfuir et rejoindre son fils, mais elle est retenue par les détenues qui surveillaient précédemment les gardiens.

En parallèle, l'entourage des détenues continue sa vie pendant l'émeute : le conjoint de Maria et leur fille, qui malgré les avances d'une jeune femme et les encouragements de sa mère, reste fidèle ; le fils de Ouija qui voit sur une vidéo internet sa mère insulter et menacer les gardiens pris en otage ; la fille de Cindy (qui est officiellement sa petite sœur) craint qu'elle soit en danger, mais sa grand-mère lui fait croire qu'elle a été transférée ailleurs. La petite découvre le mensonge lorsqu'elle voit une vidéo de Cindy sur le net.

Et enfin, le fils de Gloria dans le coma à l'hôpital entouré par sa grand-mère et son frère.

Épisode 12 : Tatouages, etc.[modifier | modifier le code]

Titre original
Tattoo You (trad. litt. : « Tatoues-toi »)
Numéro de production
64 (5-12)
Première diffusion
Réalisation
Tara Herrmann
Scénario
Mark A. Burley
Résumé détaillé
Maria amène les gardiens libérés aux dirigeants de MCC, sauf Luschek, toujours à l'intérieur enfermé avec Gloria. Maria espère que son geste lui donnera une réduction de peine mais une employée lui explique que l'arrangement ne tiendra pas. Quand ils comprennent que Taystee n'est pour rien dans la libération des gardiens, le MCC décide de mettre fin aux négociations et préparent l’assaut de l'unité d'intervention. Nicky sort du refuge de Freida et retrouve Lorna, paniquée devant la douzaine de tests de grossesse positifs. Nicky prend sur elle d'appeler Vinnie, le mari de Lorna, et de le convaincre que sa grossesse est réelle et de revenir vers sa femme, malgré ses tendances extrêmes. Linda essaie de s'excuser auprès de Big Boo, maintenant qu'elle a vu les conditions de vie des détenues, mais Boo exige 5000 dollars pour garder le silence sur leur liaison et la dénonce aux autres détenues. Pendant ce temps, Bayley voyage en bus pour se confesser auprès du père de Poussey, mais ce dernier le maudit et le laisse à son sort. Pennsatucky profite du trou dans la grille pour rejoindre la cabane de Charlie et profiter du confort des lieux. Red essaie de montrer un peu d'humanité envers Piscatella, un geste qu'il refuse. Piper sort brièvement du refuge pour découvrir que la vidéo de Piscatella a amené des manifestants appelant à plus de justice. En voyant sa mère parmi la foule, Piper l'appelle et en voyant que sa mère est heureuse pour Alex et elle, elle retourne au refuge et demande la main d'Alex. Taystee apprend que les gardes sont dehors. Elle retourne à l'entrée pour voir que l'unité d'assaut commence à marcher vers Litchfield.
Flash-back
Au cours de leur relation tumultueuse, Piper et Alex se sont chacune faits un tatouage. Alors que Larry se faisait faire un tatouage, Piper s'est souvenue des raisons qui l'ont poussé à se faire tatouer. Plus tard, saoule, elle a laissé un message sur le téléphone d'Alex, qui venait de la dénoncer à la police.

Épisode 13 : Avis de tempête[modifier | modifier le code]

Titre original
Storm-y weather (trad. litt. : « Temps nuageux/orageux »)
Numéro de production
65 (5-13)
Première diffusion
Réalisation
Lauren Morelli
Scénario
Résumé détaillé

Après trois jours d'émeute, le gouverneur autorise les officiers de la brigade du CERT à reprendre Litchfield, avec équipement anti-émeutes, bombes fumigènes, tasers. Les détenues réagissent entre panique et obéissance, mais certains officiers n’hésitent pas à faire usage de violence sur des prisonnières terrorisées, ce qu'ils intensifient une fois le corps de Humphrey retrouvé. Black Cindy et Taystee retrouvent Suzanne en arrêt respiratoire à cause du lithium. Nicky décide de l’amener au refuge de Frieda, où Suzanne reçoit une dose d'épinéphrine et reprend conscience aussitôt. Dans un dernier geste, Leanne et Angie mettent le feu aux dossiers carcéraux. Ouija, Pidge et les néo-nazies décident de se barricader dans les dortoirs.

Peu à peu, les détenues capturées sont amenées à l'extérieur, devant les familles et les journaux. Chang a profité de l’agitation pour s'enfuir, Pennsatucky regarde les arrestations depuis la télévision de la cabane de Coates. Flaca et Maritza retrouvent quelques fans de leurs vidéos. Maria retrouve sa fille pour quelques minutes. Linda ne parvient pas à se faire entendre à cause de Big Boo. Quand le CERT réalise qu'il manque 10 détenues, Caputo pense à la piscine abandonnée. Le CERT est prêt à intervenir et le gouverneur a déjà permis qu'il y ait des victimes, une décision qui rend furieux Caputo. Dans le refuge, Taystee s'interroge sur les suites de l’émeute et si elle aura des conséquences bénéfiques. En découvrant que Piscatella est encore retenu dans le bunker, elle s'empare de l'arme de Frieda et menace le gardien tortionnaire qu'elle tient pour responsable de la mort de Poussey. Mais alors qu'elle allait tirer, elle s'effondre en larmes. Red choisit alors de le libérer et lui ordonne de disparaitre sans laisser de traces. En sortant du refuge, Piscatella est abattu par un homme du CERT d'un tir de cartouche lacrymogène à la tête derrière de la fumée. Alors que les détenues sont amenées à des bus vers divers pénitenciers, les réfugiées — Alex, Piper, Taystee, Nicky, Red, Black Cindy, Frieda, Suzanne, Blanca et Gloria — se prennent par la main et attendent l'assaut.

Références[modifier | modifier le code]