Lea DeLaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lea DeLaria
Description de cette image, également commentée ci-après

Lea DeLaria en 2013

Naissance (59 ans)
Belleville, Illinois
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Humoriste, actrice, chanteuse, écrivain
Séries notables Orange Is the New Black

Lea DeLaria est une humoriste, actrice, écrivain et chanteuse de jazz américaine née le à Belleville, Illinois (États-Unis). Elle est dévoilée au grand public grâce à son interprétation du personnage de « Big Boo » dans la série Orange is the New Black diffusée sur Netflix.

Militante et activiste pour les droits de la communauté LGBT au sein du mouvement LGBT, Lea DeLaria est également une féministe engagée. Elle fut la première humoriste ouvertement lesbienne invitée dans les talk-show des chaines télévisuelles américaine ; en 1993, elle a ainsi participé à The Arsenio Hall Show.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Lea DeLaria nait dans la ville de Belleville en Illinois {(États-Unis)}[1]. Elle est la fille de Jerry Jean (née Cox), femme au foyer, et Robert George DeLaria, pianiste de jazz et travailleur social[1]. Ses grands-parents paternels sont italiens.

Sa scolarité se déroule de la maternelle à l’école primaire à St Mary à Belleville, un institut catholique. On retrouve des références à l’éducation catholique qu’à reçue Lea DeLaria dans ses performances.

Carrière[modifier | modifier le code]

1987 - 2000 : d’humoriste à comédienne, ses débuts sur les planches[modifier | modifier le code]

Lea DeLaria connait son premier succès dans la tournée de la comédie musicale intitulé « musical comedy about perverts », Dos Lesbos (1987-1989), ainsi qu’avec le spectacle « Girl Friday », qu’elle a conçu, écrit, réalisé et joué. « Girl Friday » remporte en 1989 le Golden Gull du Best Comedy Group à Provincetown dans le Massachusetts {[États-Unis]}[2].

En 1993, elle est dévoilée au grand public dans le talk-show The Arsenio Hall Show, en étant la première humoriste ouvertement lesbienne. Elle réalise ensuite sur la chaine câblée américaine Comedy Central le premier spectacle humoriste gay « Host, Out There »[1].

Lea DeLaria interpréte le personnage de Jane en 1998 au théâtre Off Broadway dans la production de Paul Rudnick intitulée « The Most Fabulous Story Ever Told » , « a gay retelling of the Bible. » Sa performance reçoit un très bon accueil du public et des médias. Le magazine américain Entertainment Weekly déclare alors : «une étoile est née avec Lea DeLaria » [3]

Elle interprète ensuite les personnages d’Eddie et du Dr Scott dans la reprise Broadway 2000 de The Rocky Horror Show

2001 - 2016 : des sitcom au cinéma[modifier | modifier le code]

Lea DeLaria interprète la voix de Helga Phugly dans la courte sitcom animée The Oblongs. En 1999 elle tient le rôle récurrent de Madame Delphina (en) dans le feuilleton One Life to Live diffusé sur la chaine ABC ; elle fait son retour dans le feuilleton en 2008 en jouant à la fois Delphina et le Professeur Delbert Fina, rôle qu'elle tient jusqu’en 2011.

Lea DeLaria apparait également dans un certain nombre de films (voir filmographie).

Depuis 2013, elle interprète Carrie « Big Boo » Black, un personnage récurrent dans la série Orange Is The New Black diffusée sur Netflix.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En janvier 2015, Lea DeLaria se fiance à la rédactrice mode Chelsea Fairless, après deux ans de relation[4].


Musicienne et écrivain, une artiste complète[modifier | modifier le code]

Lea DeLaria est également musicienne et écrivaine.

Elle intègre régulièrement des performances musicales dans ses show humoristiques, notamment le be-bop jazz. Elle a même déclaré : « Un de mes objectifs personnels est d'introduire le be-bop jazz au sein de la communauté LGBT. ».

En 2001 , elle sort son premier album de jazz "Play It Cool", suivi de "Double Standard" en 2003, et de "The Very Best Of Lea DeLaria" en 2008, ce dernier étant suivi d'une tournée en Australie. La même année sort "The Live Smoke Sessions" qui reprend les standards pop intemporels enregistrés en live.

Elle écrit un livre intitulé "Lea’s Book of Rules for the World", publié en 2000.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Le 14 février, 2015, Lea DeLaria reçoit The Equality Illinois Freedom Award pour son travail en tant qu’"artiste avant-gardiste utilisant son talent pour divertir et informer des millions d’américains" (citation de Bernard Cherkasov, CEO of Equality Illinois)[5].

Lors de la remise de ce prix en 2015 au Gala de Chicago, Lea DeLaria déclare "En tant qu'artiste ouvertement lesbienne se produisant depuis 33 ans, et qui a fait de la lutte contre les préjugés homophobes le combat de sa vie, travaillant à faire évoluer les mentalités à propos de la perception qu'ont les gens de la communauté LGBT, c'est un honneur pour moi d'obtenir une telle reconnaissance de la part de mon Etat d'origine. Je sens que je rends Belleville fière."[6]


Discographie[modifier | modifier le code]

Humoristique[modifier | modifier le code]

  • 1994: Bulldyke in a Chinashop
  • 1997: Box Lunch (Rising Star)

Jazz[modifier | modifier le code]

  • 2001: Play It Cool (Warner/WEA)
  • 2005: Double Standards (Telarc)
  • 2006: The Very Best of Lea DeLaria (Rhino/WEA UK)
  • 2008: Lea DeLaria – The Live Smoke Sessions (Ghostlight Records)
  • 2015: House of David (Ghostlight Records)

Enregistrement en tant que guest[modifier | modifier le code]

Broadway et Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1998: On the Town – Broadway Revival Cast- « Hildy Esterhazy »
  • 1999: Edge of Seventeen – Music From The Motion Picture Soundtrack – Blue Skies (Razor and Tie)
  • 2001: The Rocky Horror Show – 2000 Broadway Revival Cast (RCA Victor Broadway)
  • 2005: Hair – Actors’ Fund of America Benefit Recording (Ghostlight)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Notes
1996 Rescuing Desire Sadie
1996 Le Club des ex (The First Wives Club) Elise fan National Board of Review Award: Best Acting by an Ensemble
1997 Plump Fiction (en) Mr. Purple
1998 ’’Homo Heights’’ Clementine
1998 Edge of Seventeen Angie
2002 ’'Mercury in Retrograde  « Betsy Brick »
2006 ’’Fat Rose and Squeaky’’  « Fat Rose » Co-starring Cicely Tyson as 'Squeaky'
2013 Dear Dumb Diary (en) Ms. Bruntford
2013 Ass Backwards (en) Deb

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Notes
1993 Out There Herself Téléfilm
1993 Camp Christmas Herself Téléfilm
1993 In the Life (en) Herself/Guest host 1 épisode
1994 Matlock Det. Pat Jordan 2 épisodes
1994–1995 The John Larroquette Show (en) Lorelei 2 épisodes
1995 Op Center (en) Capt. White Téléfilm
1995 Sauvés par le gong : La Nouvelle Classe (Saved by the Bell: The New Class) Miss Hearst 1 épisode
1995 Out There in Hollywood Herself Suite du Téléfilm de 1993 Out There
1996 Friends Woman Épisode : « The One with the Lesbian Wedding »
1997 The Drew Carey Show Jewel 1 épisode
1998 In Through The Out Door Various characters (also writer) Téléfilm
1998 We're Funny That Way! (en) Herself Documentaire
1999 Great Performances Herself/Performer
1999–2011 On ne vit qu'une fois (One Life to Live) Madame Delphina (en) 31 épisodes
2000 The Beat (en) Kathy Unknown[Combien ?] épisodes
2001 Les chroniques de San Francisco Willie Omiak Mini-série
2001 The Oblongs Helga Phugly 7 épisodes
2001 The Job Kiki 1 épisode
2001 Cabaret Live! Herself/Performer
2002 Juste pour rire (Just for Laughs) Herself/Performer Téléfilm
2003 Will et Grace (Will & Grace) Nurse Carver 1 épisode
2003 The Award Show Awards Show Herself
2004 Mercury in Retrograde Betsy Brick Court métrage
2006 Outlaugh! Herself/Performer
2009 Ptown Diaries DeLaria Téléfilm
2012 Californication Debbie Saison 5 épisode 8
2013 Dear Dumb Diary (en) Ms. Bruntford Téléfilm
2013–présent Orange Is the New Black Big Boo personnage récurrent saisons 1-3, personnage principal saison 4- (36 épisodes)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Lea DeLaria sur l’Internet Movie Database