SM Entertainment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SM.

SM Entertainment
logo de SM Entertainment
Logo de l'entreprise
illustration de SM Entertainment

Création 14 février 1995
Fondateurs Lee Soo-man
Forme juridique Société privée
Action KOSDAQ (en) (041510)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan The Future of Culture Technology
Siège social Séoul
Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud
Direction Kim Young-min (directeur général) Han Se-min (PDG) Nam So-young (PDG)
Activité musique, divertissement, cinéma
Produits Albums, concerts, cinéma
Filiales SM Culture & Contents (depuis 2012), Baljunso (depuis 2014), Label SJ (depuis 2015), ScreaM Records (depuis 2016), SM Life Design Group (depuis 2018)
Effectif 965 (mars 2010)
Site web www.smtown.com

Chiffre d'affaires 350.3 millions US $ (2017)

SM Entertainment est une maison de disques sud-coréenne fondée par Lee Soo-man en 1995. À sa création, « SM » faisait référence aux initiales de Lee Soo-man, mais sa signification a été officiellement changée par « Star Museum ».

La société exploite un label, une agence de talents, une agence de voyage, une société de production de films, une société de production de musique, une société de gestion d'événements et de concerts, et une société de production ainsi que d'une maison d'édition musicale. C'est l'une des plus grandes maisons de disques dans l'industrie de la K-pop[1].

SM Entertainment est une compagnie connue pour avoir lancé des artistes pionniers de la K-pop, comme les groupes H.O.T. et SES, et est aujourd'hui la compagnie de divertissement coréenne la plus riche du pays. En partenariat avec Avex Trax, elle participe également à la production de chanteurs japonais comme Namie Amuro, Ayumi Hamasaki ou encore Koda Kumi sur le sol coréen. Ce partenariat est à deux sens puisque nombre d'artistes de SM Entertainment sont produits par Avex Trax au Japon.

À ne pas confondre avec "SM Records", abréviation de SonMay records, une compagnie taïwanaise distribuant notamment des bandes originales d'anime et de jeux vidéo. Leurs produits sont en général bon marchés, de qualité médiocre et interdits à la vente en France. Pour cette raison, cet autre label est souvent associé à la contrefaçon.

Artistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Forbes Staff, « Korea's S.M. Entertainment: The Company That Created K-Pop », Forbes,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]