Ruaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ruaux
Image illustrative de l'article Ruaux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Arrondissement d'Épinal
Commune Plombières-les-Bains
Statut Ancienne commune
Code postal 88370
Code commune 88405
Démographie
Gentilé Ruaudais
Population 698 hab. (1968)
Géographie
Coordonnées 47° 58′ 01″ nord, 6° 24′ 59″ est
Historique
Date de fusion 1973
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 15.svg
Ruaux

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 15.svg
Ruaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ruaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ruaux

Ruaux est une ancienne commune française du département des Vosges, rattachée à Plombières-les-Bains depuis 1973. Elle eut le statut de commune associée jusqu'en 1991.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Rual (1417) ; Ruaulx (1590) ; Ruault (1593) ; Ruyal, Ruyat, Ruya (XVIe siècle) ; Ruaux (1656) ; Ruault (1663) ; Ruoz (1678) ; Ruaux ou Ruhaut (1704) ; Rouaux (1711)[1].

Il y eut également l'appellation de Ruaux-les-Plombières[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ruaux est un village des anciens duché de Lorraine et comté de Bourgogne[2]. D'après la tradition du pays, dit M. le docteur Jaquot, Ruaux était autrefois une ville : plusieurs anciens titres lui donnent cette qualification[2].

Ancienne terre de surséance, Ruaux fut attribué au duc de Lorraine par le traité du 25 août 1704. Plus tard, le village fut placé par l'édit de 1751 dans le bailliage de Remiremont. Son église, dédiée à saint Jean-Baptiste, était annexe d'Aillevillers, elle appartenait par conséquent au diocèse de Besançon, dans le doyenné de Faverney[1].

Le , la commune de Ruaux est rattachée à celle de Plombières-les-Bains sous le régime de la fusion association. Plus tard, le , le rattachement de Ruaux à Plombières-les-Bains est finalement transformé en fusion simple[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1866 1946 1954 1962 1968
1 270 688 722 702 698
(Source : Ldh/EHESS/Cassini[4])

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Sobriquet[modifier | modifier le code]

On avait donné le sobriquet de « fous » aux habitants, à cause de plusieurs actes d'incroyable naïveté qu'on leur attribuait[2].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château des Fées[modifier | modifier le code]

Le château fort de Ruaux[5] conserve des vestiges du XIe siècle et XIIe siècle au lieu-dit le Fays-Bois, ainsi que des restes d'enceinte polygonale du XVe siècle.

Église Saint-Jean-Baptiste[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean-Baptiste

L'église Saint-Jean-Baptiste[6],[7] est l'église paroissiale de l'ancienne commune de Ruaux, rattachée à Plombières en 1991. L'église est une reconstruction de 1781/1782 par les entrepreneurs Simon Leau et Nicolas Nurdin de Plombières. Elle est de type églises-granges avec des pierres de taille soigneusement appareillées. Elle fait l'objet de plusieurs campagnes de restauration (toiture en 1821, décors peints en 1822/1823, flèche en 1871/1872, décor de stuc de la nef en 1879/1880, nouvelle sacristie en 1889/1891, toiture et maçonnerie en 1896/1898).

Chapelle Notre-Dame de la Consolation[modifier | modifier le code]

Lors du déplacement du cimetière de Ruaux en 1890, on décide de transférer les ossements non identifiés à l'extérieur du village avec la croix de l'ancien cimetière. La chapelle Notre-Dame de la Consolation[8] est érigé en 1899 à proximité de ces ossements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Marichal, Dictionnaire topographique du département des Vosges, Paris, Impr. nationale, 1941
  2. a, b, c et d Le département des Vosges : statistique historique et administrative, Nancy, 1847
  3. Commune de Ruaux (88405) sur le site de l'INSEE
  4. Notice communale
  5. Les ruines du château des Fées à Ruaux (d’après un article de M. Maud’heux publié dans les Annales de la société d’émulation des Vosges – 1858)
  6. « église paroissiale Saint-Jean-Baptiste », notice no IA88000542, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IM88003314, base Palissy, ministère français de la Cultureensemble de deux cloches église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
  8. « Chapelle Notre-Dame de la Consolation », notice no IA88000482, base Mérimée, ministère français de la Culture

Sur les autres projets Wikimedia :