Saint-Jean-du-Marché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.
L'église
L'ancienne mairie

Saint-Jean-du-Marché est une ancienne commune[1] du département des Vosges, absorbée le par La Neuveville-devant-Lépanges sous le régime de la fusion-association.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire (avant 1973)[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Dépendant de la seigneurie de Faucompierre, son nom vient du marché qui s'y tenait, au moins depuis le XIIIe siècle. On en trouve mention en 1285 dans les archives sous cette forme : Lou marchel desouz Faulcompierre. Le village est dominé par un éperon rocheux sur lequel se trouvent les ruines d'un ancien château appartenant au comte de Girecourt et détruit au XVe siècle ou XVIe siècle, où les habitants des villages alentour devaient faire le guet.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Le village souffre moins que les autres de la Guerre de Trente Ans. Vivant d'une polyculture vivrière, mais aussi de la production de plantes textiles (chanvre, lin) et de couteaux artisanaux, le nombre des habitants quadruple au XVIIIe siècle. L'église est consacrée vers 1750.

De 1790 à l’an IX, Saint-Jean-du-Marché fait partie du district de Bruyères, canton de Docelles.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

L'exode rural se fait fortement ressentir au XIXe siècle, notamment après l'incendie de 1875. Le recul démographique inexorable conduit en 1973 à regrouper les communes de Saint-Jean-du-Marché, Le Boulay et La-Neuveville-devant-Lépanges.

Population[modifier | modifier le code]

1602 1648 1708 1806 1836 1906 1968
37 hab 22 42 160 223 139 96

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. code insee : 88420