Roger Gaudry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudry.

Roger Gaudry (né le 15 décembre 1913[1] et décédé le 7 octobre 2001[2]) est un chimiste québécois, professeur et ancien recteur de l'Université de Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence ses études universitaires à la Faculté des sciences de l'Université Laval et y obtient son baccalauréat en sciences appliquées en 1937[2]. Il poursuit ensuite ses études de doctorat en chimie organique à l'Université d'Oxford où il fera de la recherche pendant deux ans, grâce à la Bourse Rhodes[3]. À son retour au Québec, il est nommé chargé de cours de chimie à la Faculté de médecine de l'Université Laval où il devient professeur agrégé en 1945, puis professeur titulaire en 1950[2]. Il enseigne jusqu'en 1954 et devient ensuite directeur d'un grand laboratoire de recherche pharmaceutique pour l'entreprise Ayerst, McKenna et Harrison[4].

En 1965, il devient le premier recteur laïc de l'Université de Montréal et il occupera ce poste jusqu'en 1975[4]. Durant ces dix années, il contribue à amener l'Université de Montréal vers la modernité par une réorganisation de son administration. Le 12 août 1967, il adopte une nouvelle charte écrite par une commission composée d'étudiants, de professeurs, de diplômés et d'administrateurs qui priorise l'enseignement supérieur et la recherche et qui ne contient plus les principes catholiques présents dans l'ancienne charte[5],[6]. Cette nouvelle charte provoque la création de trois nouvelles unités administratives (le Conseil, l'Assemblée universitaire et la Commission des études) et met fin à la participation de Rome dans la nomination du recteur[5]. Il est également responsable de la création, en 1972, de la Faculté des Arts et des Sciences (FAS) ainsi que de la Faculté des études supérieures (FES)[7],[6].

En 2003, le pavillon principal de l'Université de Montréal a été nommé «Pavillon Roger-Gaudry» en son honneur[8].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roger Gaudry (1913 – 2001) », sur Ordre national du Québec, (consulté le 4 octobre 2017)
  2. a, b et c La Presse, « Roger Gaudry meurt à 87 ans », La Presse,‎ , E1-E2 (lire en ligne)
  3. Danielle Bonneau, « Scientifique de renom, il a été le premier recteur laïc de l'Université de Montréal, de 1965 à 1975 », La Presse,‎ , B16 (lire en ligne)
  4. a et b « Roger Gaudry », sur Ordre de Montréal (Ville de Montréal), (consulté le 4 octobre 2017)
  5. a et b « Les documents fondateurs de l'Université de Montréal », sur Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal (consulté le 5 octobre 2017)
  6. a et b Maxime Huard, « Qui est Roger Gaudry? », Quartier l!bre,‎ (lire en ligne)
  7. « Histoire de l'Université : Faculté des Sciences sociales », sur Secrétariat général - Université de Montréal (consulté le 5 octobre 2017)
  8. « Le pavillon principal de l'UdeM devient le pavillon Roger Gaudry », La Presse,

Liens externes[modifier | modifier le code]