Robert Melançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Melançon
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Nationalité

Robert Melançon est un poète, universitaire et critique littéraire québécois, né en 1947[1], dans le quartier de Verdun, à Montréal. Il a été professeur de littérature à l'Université de Montréal de 1972 à 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Poétique de l'image en France, de Philippe Desportes à Claude Hopil, 1570-1630, thèse de 3e cycle de Lettres (Tours, 1972)
  • Peinture aveugle, VLB, 1979, Éditions du Noroît, 2009
  • Territoire, VLB, 1981
  • Paul-Marie Lapointe, Seghers, coll. Poètes d'aujourd'hui, 1987
  • Au petit matin, avec Jacques Brault, Éditions de l'Hexagone, 1993
  • L'Avant-printemps à Montréal, VLB, 1994, Éditions du Noroît, 2015
  • Le Dessinateur, Éditions du Noroît, 2001
  • Exercices de désœuvrement, Éditions du Noroît, coll. Chemins de traverse, 2002
  • Le Paradis des apparences, Éditions du Noroît, 2004
  • Qu'est-ce qu'un classique québécois ?, Fides, Les Presses de l'Université de Montréal, coll. Les Grandes Conférences, 2004
  • Quartiers d'hiver, photographies d'Yves Laroche, préface d'André Duhaime, Lyon, Association française de haïku, 2007
  • Questions et propositions sur la poésie, Éditions du Noroît, coll. Chemins de traverse, 2014
  • Pour une poésie impure, Éditions du Boréal, coll. Papiers collés, 2015

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]