Francine Chicoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chicoine.
Francine Chicoine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Francine Chicoine en 2007
Biographie
Naissance
Nationalité
canadienne
Activité

Francine Chicoine ( à Saint-Hyacinthe au Canada) est une écrivaine canadienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francine Chicoine vit à Baie-Comeau, sur la Côte-Nord du Saint-Laurent, depuis plus de 40 ans. Elle a complété des études en sciences sociales ainsi qu’en gestion des petites et moyennes organisations, puis a occupé divers postes de responsabilité dans le domaine de la santé et des services sociaux. Elle se consacre aujourd’hui à l’écriture et à la promotion de la littérature. Elle a publié des livres, dirigé des ouvrages collectifs et collaboré à plusieurs recueils et revues littéraires. Elle a mis sur pied le Camp littéraire de Baie-Comeau ainsi que les Éditions Tire-Veille et en assume la direction. Elle est aussi directrice de la Collection Voix Intérieures–Haïku aux Éditions David. Elle anime régulièrement des ateliers littéraires et est à l’origine de divers événements littéraires associant littérature et autres formes d’expression artistique. En 2001, elle recevait le Mérite culturel nord-côtier en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au domaine des arts et de la culture sur la Côte-Nord[1].

En 2015, elle met sur pied l'École nationale de haïku, organisme spécialisé dans l’enseignement du haïku et de ses multiples composantes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Haïku :

Beau-livre :

  • Le pays dans la pays, textes de Francine Chicoine et photographies de Serge Jauvin, Éditions David (2007).

Romans et récits :

  • Carnets du minuscule, Éditions David (2005).
  • Le tailleur de confettis, Éditions Vents d’Ouest (1999).
  • Un silence qui n'en peut plus, Éditions Vents d’Ouest (1999).
  • Silence, l’histoire tourne, Éditions Du Roseau (1999).
  • Caresse de porc-épic, Édition Du Roseau (1996).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]