Robert II de Beu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert II de Beu
Titre 2e vicomte de Beu
comte de Squillache
Biographie
Dynastie Maison capétienne de Dreux
Nom de naissance Robert de Dreux
Naissance
Décès
Père Robert Ier de Dreux, vicomte de Beu
Mère Dame Isabeau de Villebéon de Bagneux
Dame de la Chapelle-Gauthier-en-Brie
Dame de la Fosse
et Dame de Bagneaux
dite la Chambellane
Conjoint 1 - Yolande de Vendôme, fille de Jean V, comte de Vendôme
2 - Marguerite de Beaumont

Blason Robert Ier de Beu 1212-1264.svg

Robert II, vicomte de Beu et comte de Squillache, est le fils de Robert Ier de Dreux, 1er vicomte de Beu et de Dame Isabeau de Villebéon de Bagneux, dame de la Chapelle-Gauthier-en-Brie, dame de la Fosse et Dame de Bagneaux, dite la Chambellane.

Il est le 2e seigneur du nom de la branche cadette des "seigneurs de Beu" qui s'éteindra à la fin du XVIe siècle (cf. la Liste des vicomtes de Beu)

Blason[modifier | modifier le code]

"échiqueté d'or et d'azur à la bordure engrelée de gueules" (cf. Armorial des Capétiens)

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Beu, le nom ancien de (Eure-et-Loir) semble venir de l'abréviation des désignations latines Beucum ou Beutum sous lesquelles le village est cité au Moyen Âge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il épouse en premières noces (1274), Yolande de Vendôme, fille de Jean V, comte de Vendôme et en secondes noces (1306), Marguerite de Beaumont-le-Blois, comtesse de Charmerlan.

Il aura, de son premier mariage, trois enfants :

  • Marie de Dreux (v. 1288-1351) qui épouse Barthélémy Ier de Montbazon
  • Robert III de Dreux (v. 1290-ap. 1347), qui épouse en premier (1315), Béatrix de Courlandon ; en deuxième (1325) Isabeau de Saqueville et en troisième (ap. 26.08.1346) Agnès de Thianges, dame de Valéry, fille de Gilles.
  • Jean Ier de Dreux, seigneur de Beaussart (v. 1290) qui épouse Marguerite de La Roche, héritière de Châteauneuf et fille d'Étienne, sire de La Roche (Création de la branche Dreux-Beaussart)

Sources[modifier | modifier le code]