Robert Beauvais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beauvais.
Robert Beauvais
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoints

Robert Beauvais, né le dans le 13e arrondissement de Paris et mort le à Boulogne-Billancourt, est un écrivain, journaliste, producteur de radio, scénariste et comédien français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Créateur et producteur de nombreuses émissions de radio et de télévision qu'il animait avec son épouse Gisèle Parry, il a aussi écrit des pièces de théâtre et des ouvrages de réflexion.

Pendant son service militaire au proche orient au début des années 30 du siècle passé, il fit connaissance du peintre et entomologiste Wilfrid Perraudin.

Le 30 septembre 1968, il interview des passagers et riverains du petit train de Palavas avant la fermeture de la ligne de la compagnie des chemins de fer d'intérêt local du département de l'Hérault (CFTA)[2].

Il était un ami notamment de Jacques Rueff, économiste et homme politique, de Guy des Cars, écrivain, de Maurice Boitel, peintre, de Françoise Sagan, écrivain. Il a été marié à Gisèle Parry, puis à Ginette Garcin et il est le père de la chanteuse Élizabeth Beauvais, connue sous le pseudonyme de Clothilde. Sa tombe se trouve dans le cimetière du village d'Audresselles.

En , il signe un appel demandant l'arrêt de poursuites en cours contre le Groupe union défense[3].

Certains de ses ouvrages ont servi de base de scénario à des films de Jean Yanne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre 
Ouvrages de réflexion sur un mode humoristique 
  • Histoire de France et de s'amuser (illustrations de Chaval) (1964)
  • Quand les Chinois (1966) (adapté au cinéma par Jean Yanne dans Les Chinois à Paris)
  • L'Hexagonal tel qu'on le parle (1970)
  • Pigeon vote (1971)
  • Le Français kiskose (1975)
  • Nous serons tous des protestants (1976)
  • Le Demi-juif (1977)
  • Les Tartuffes de l'écologie (1978)
  • Mythologie, mythofolies (en collaboration avec sa fille Elisabeth Beauvais) (1979)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La notice d'autorité de Robert Beauvais à la BNF.
  2. Vivre en France : « Le petit train de Palavas » [vidéo], sur ina.fr, ORTF Télévision, (consulté le 16 juillet 2018)
  3. « Plusieurs personnalités lancent un appel en faveur du GUD », sur lemonde.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]