Richard Neutra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Richard Neutra
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
WuppertalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Autrichien, Américain (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
Aire métropolitaine de Los Angeles (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Père
Samuel Neutra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Josephine Weixlgärtner (d)
Wilhelm Neutra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Dion Neutra (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Arpad Weixlgärtner (en) (beau-frère)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Richard Neutra (Richard Joseph Neutra, - ) est un important architecte californien (d'origine autrichienne) des mouvement moderne et architecture californienne moderne des années 1930 aux années 1960, aux États-Unis et en Californie[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le dans le quartier de Leopoldstadt de Vienne en Autriche, fils d'un riche propriétaire de fonderie métallurgique. Il étudie à l'université technique de Vienne et en école d'architecture avec les professeurs Max Fabiani et Adolf Loos, et est alors influencé par Otto Wagner. Il obtient son diplôme d'architecte à la fin de la Première Guerre mondiale (qui le force à interrompre ses études et dont il est reformé pour paludisme et tuberculose). Il rencontre sa future épouse la chanteuse-violoncelliste Dione Niedermann (qu'il épouse en 1922) lors d'un séjour de traitement de ses maladies en sanatorium à Zurich en Suisse de 1919, ou il étudie l'architecture du paysage.

En 1920 l'architecte Ernst L. Freud (en) (ami de jeunesse, fils de Sigmund Freud) lui propose de travailler avec lui dans son cabinet d'architecture à Berlin, puis il travaille entre autres pour Erich Mendelsohn, avant d’immigrer en 1923 à New York et à Chicago aux États-Unis ou il rencontre entre autres Louis Sullivan, et travail brièvement pour Frank Lloyd Wright. Il est alors invité en 1925 par son ami d'université Rudolf Schindler à rejoindre son projet de maison d'architecte avant-gardiste Kings Road House d'Hollywood en Californie (une des premières villas modernes de l'histoire de l'architecture). Neutra créé ensuite son propre cabinet d'architecte à Los Angeles en 1926, ou il obtint la nationalité américaine en 1929 et mène avec succès une importante carrière californienne, américaine, et internationale, en temps qu'important représentant des mouvement moderne et architecture californienne moderne, inspiré entre autres de Le Corbusier, Ludwig Mies van der Rohe, et de l'American way of life[3],[4]...

Il disparaît le 16 avril 1970 à l'age de 78 ans à Wuppertal en Allemagne, lors d'une tournée européenne de conférences. Son fils Dion Neutra (en) avec qui il s'est associé depuis 1965 en cabinet d'architecte « Richard & Dion Neutra Architecture » lui succède.

Kaufmann Desert House, Palm Springs

Quelques réalisations[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • 1927 : Comment l'Amérique se construit-elle ? (Wie baut Amerika)
  • 1930 : Amérique: le style d'un nouveau bâtiment aux États-Unis
  • 1935 : Nouvelles écoles élémentaires pour l'Amérique
  • 1948 : Architecture de préoccupation sociale dans les régions à climat doux
  • 1951 : Mystères et réalités du site
  • 1954 : Survival Through Design (Survie grâce à la conception) Oxford University Press
  • 1956 : Vie et habitat humain
  • 1961 : Monde et habitation
  • 1962 : Vie et forme (autobiographie)
  • 1962 : Commande pour demain
  • 1962 : World and Dwelling
  • 1968 : Environnement conçu. Expériences et exigences d'un architecte
  • 1970 : Immeuble proche de la nature
  • 1971 : Building With Nature
  • 1974 : Pierres à eau claires
  • 1977 : Bâtiment et monde sensoriel
  • 1989 : Nature Near : Les derniers essais de Richard Neutra

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barbara Lamprecht, Richard Neutra 1892-1970 : L'architecture pour une vie meilleure, Taschen, coll. « Petite collection 2.0 », , 96 p. (ISBN 9783836535953)
  • Barbara Lamprecht, Complete Work, Taschen, , 464 p. (ISBN 978-3836512442)
  • (en) Thomas S. Hines, Richard Neutra And The Search for Modern Architecture, Rizzoli, , 352 p. (ISBN 978-0847827633)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]