Architecture bionique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le gratte-ciel 30 St Mary Axe à Londres de Norman Foster

L'architecture bionique est un courant du design et une expression constructive architecturale dont la composition et les lignes de force empruntent aux formes naturelles, c'est-à-dire biologiques. Ce mouvement a commencé à mûrir au début du XXIe siècle, cela explique que les premiers exemples d'architecture bionique privilégièrent la recherche formelle à la fonctionnalité. L'architecture bionique se pose elle-même comme contrepoint aux compositions « traditionnelles » à angles droits. Elle procède par utilisation de formes et de surfaces courbes rappelant des structures du vivant et des fractales. Une des tâches que se sont eux-mêmes imposées les premiers représentants de ce mouvement fut de trouver des justifications du développement esthétique et économique dans leur démarche architecturale.

Les représentants de l'architecture bionique[modifier | modifier le code]

Le National Space Centre à Leicester de Nicholas Grimshaw

Termes connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bionic architecture » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]