Renault Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renault China
Image illustrative de l'article Renault Chine
Siège social Drapeau de la République populaire de Chine (Chine)
Actionnaires RenaultVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile
Produits Voitures
Société mère Renault
Site web www.dongfeng-renault.com.cn

Renault Chine est la filiale de Renault sur la marché chinois.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1993 Renault est présent en Chine, à la suite d'un accord passé avec le constructeur d'aérospatiale Sanjiang avec lequel il a fondé la société Sanjiang-Renault, pour produire sur place le Renault Trafic jusqu'en 2002[1].

Un accord est signé avec Dongfeng Motors le 16 décembre 2013 pour créer une coentreprise qui sera active en 2016 et produira des voitures en Chine[2]. L'accord en question a été validé le 5 décembre 2013 par les autorités chinoises. La coentreprise créée est basée à Wuhan, et sa capacité de production est estimée à 150 000 véhicules par an.

Le 1er février 2016, Renault inaugure sa première usine automobile en Chine, à Wuhan, avec son partenaire Dongfeng[3]. Le site de 200 hectares est prévu pour produire environ 150 000 véhicules de type crossover au départ[4] et une berline électrique à partir de 2017[3].

Modèles vendus[modifier | modifier le code]

Fabriqués sur place[modifier | modifier le code]

Anciens modèles[modifier | modifier le code]

Chiffres de vente[modifier | modifier le code]

  • 720 immatriculations en 2004 ;
  • 870 immatriculations en 2008 ;
  • 14 705 immatriculations en 2010 ;
  • 24 275 immatriculations en 2011 ;
  • 35 278 immatriculation en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renault abandonne son projet Chinois - Joest Jonathan Ouaknine, Leblogauto.com, 4 juillet 2011
  2. Avec Dong Feng, Renault accède à un marché qui représente un quart des ventes mondiales - Mathilde Damgé, Le Monde, 16 décembre 2013
  3. a et b Renault inaugure sa première usine chinoise - Philippe Jacqué, Le Monde, 1er février 2016
  4. Renault arrive en Chine avec une stratégie anticrise - Maxime Amiot, Les Échos, 31 janvier 2016

Lien externe[modifier | modifier le code]