Raouf Ben Yaghlane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raouf Ben Yaghlane
Nom de naissance Abderraouf Ben Yaghlane
Surnom Raouf Ben Yaghlane
Naissance
Nationalité tunisienne
Profession Auteur dramatique
Acteur
Metteur en scène de théâtre
Films notables Le Messie
Un mauvais fils

Raouf Ben Yaghlane (arabe : رؤوف بن يغلان), de son vrai nom Abderraouf Ben Yaghlane, né en 1950, est un auteur dramatique, acteur, metteur en scène de théâtre et producteur culturel tunisien, actif en Tunisie et en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient un diplôme d'art dramatique en 1973 et une licence en action culturelle en 1978 à l'université Paris-VIII où il avait également poursuivi des études de sociologie entre 1977 et 1981.

En 1983, il est chargé de mission à la direction du développement culturel au ministère français des Affaires culturelles.

En 1983 et 1984, il enseigne la manifestation culturelle en tant que chargé de cours à l'université Paris-XIII.

Le , il annonce sa candidature à l'élection présidentielle[1].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Médiation culturelle et direction de projets[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Seuils interdits de Ridha Béhi où Raouf Ben Yaghlane y joue le rôle principal

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Kantara, série télévisée, Antenne 2
  • 1994 : Dhamir Mostater, série télévisée, télévision tunisienne (ERTT)
  • 1997 : Har wa hlou, série télévisée, télévision tunisienne (ERTT)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Perrine Massy, « Élections présidentielles 2014 : le comédien Raouf Ben Yaghlane annonce sa candidature », sur webdo.tn, (consulté le 7 mars 2017).
  2. « Raouf Ben Yaghlane évoque sa nouvelle pièce de théâtre Terroriste moins quart », sur shemsfm.net, (consulté le 7 mars 2017).
  3. a b c et d (en) Raouf Ben Yaghlane sur l’Internet Movie Database.

Liens externes[modifier | modifier le code]