Parc national de Ranthambore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ranthambore National Park)
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Ranthambore
Image illustrative de l'article Parc national de Ranthambore
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 1808
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Rajasthan
Coordonnées 26° 02′ 14″ nord, 76° 28′ 50″ est
Superficie 282 km2[1]
Création 1980[1]

Géolocalisation sur la carte : Rajasthan

(Voir situation sur carte : Rajasthan)
Parc national de Ranthambore

Le parc national de Ranthambore est situé dans l'État du Rajasthan en Inde. C'est l'un des cinq parcs naturels que compte cet État du nord-ouest de l'Inde. Il a été créé le 1er janvier 1980. Situé non loin de Jaipur, à 200 km sud-ouest de Delhi et à 10 km de Sawai Madhopur (en), il offre des paysages extraordinaires de lacs et de falaises et couvre une superficie de près de 400 km² (39 500 hectares). Il est réputé être l'un des lieux où l'on peut le mieux observer la vie sauvage en Inde.

Les 282 km² qui forment le cœur originel du parc constituaient autrefois l'ancien domaine privé de chasse des Maharajas de Jaipur, il fut l'un des premiers parcs ouverts dans le cadre du Project Tiger lancé en 1973 par le gouvernement indien, après l'interdiction de la chasse au tigre, décrétée trois ans plus tôt pour assurer la protection des félins, fortement menacés alors de disparition. Entre 2002 et 2004, le braconnage d'une vingtaine de tigres a réduit la population du parc de moitié. Une situation malgré tout enviable, comparée à celle de la réserve voisine du parc national de Sariska qui ne comptait presque plus aucun tigre sur ses 850 km². Un par un, les félins avaient été tués par des gangs professionnels. Le parc de Ranthambore est au centre d'une controverse : un nouveau programme de protection prévoit le transfert de tigres « en surplus » vers des sites comme le parc de Sariska.
Strié de cours d'eau, il déploie une mosaïque de milieux naturels : forêts touffues, affleurements rocheux, vastes étendues d'herbages...

Le Fort de Ranthambore dont la construction date du milieu du Xe siècle est un lieu important de l'évolution historique du Rajasthan. Il est célèbre en Inde pour la gloire et la vaillance du légendaire roi Hammiradeva (Hammir Dev Chauhan) de la dynastie Chahamana.

En 2013, lors de la 37e session du Comité du Patrimoine mondial, le Fort de Ranthambore, avec 5 autres forts du Rajasthan, a été déclaré au Patrimoine Mondial de l'UNESCO comme élément de l'ensemble des "Forts de colline du Rajasthan".

Faune et vie sauvage[modifier | modifier le code]

On trouve notamment dans le Parc national de Ranthambore des tigres. On y trouve également des hyènes, des ours lippus, des chitals, des chats sauvages, des crocodiles et plus de 250 espèces d´oiseaux.

En 2005, il y avait 26 tigres vivant dans Ranthambore. C'est nettement inférieur à la population de tigres de la réserve en 1982, qui s'élevait à 44. Selon des sources non gouvernementales, le nombre de tigres dans le parc national de Ranthambore était de 34 en 2008. Cela a été largement attribué à des efforts soutenus des responsables des forêts pour lutter contre le braconnage. Les villageois de la région ont été incités à rester en dehors du parc et des caméras de surveillance ont également été montées à travers la réserve. Le gouvernement indien a aussi engagé 153 millions de dollars. En 2017, il y avait environ 43 à 45 tigres adultes et 18 petits dans le parc[2].

La forteresse[modifier | modifier le code]

Entrée du fort de Ranthambore

De sa construction au XVIIe siècle l'histoire du fort est très mouvementée. Il passe de royaume en royaume et de dynastie en dynastie. Il tombe enfin sous la coupe des maharajas de Jaipur et il y reste jusqu'à l'indépendance de l'Inde en 1949. Depuis 1950, il est géré par le Rajasthan.

Situé au milieu de la forêt, Ranthambore est un exemple établi de fort de colline de forêt. De plus, les vestiges du palais de Hammir comptent parmi les structures subsistantes les plus anciennes de tous les palais indiens[3].

Le fort contient trois temples hindous dédiés à Ganesh, Shiva et Ramlalaji et un temple Jaïn.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le parc est situé à environ 120 km au Sud-Est de Jaipur et 15 km au Nord-Est de Sawai Madhopur.

  • Altitude : entre 215 m et 500 m.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche du parc sur le site UNEP-WCMC

Sur les autres projets Wikimedia :