Rameau communicant blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rameau communicant blanc
Spinal nerve Sympathetic ganglion multilingual.svg
1 - Neurones sensitifs

2 - Neurones moteurs

3 - Moelle spinale

4 - Substance blanche

5 - Substance grise

6 - Racine antérieure ou motrice

7 - Racine postérieure ou sensitive

8 - Ganglion spinal

9 - Nerf spinal

10 - Rameau postérieur ou dorsal

11 - Rameau antérieur ou ventral

12 - Rameaux communicants

13 - Rameau communicant gris

14 - Rameau communicant blanc

15 - Tronc sympathique latérovertébral

16 - rameau interganglionnaire du tronc sympathique

17 - Ganglion du tronc sympathique

18 - Ganglion prévertébral
Détails
Branche de
Nerf thoracique, premier nerf lombaire (d), deuxième nerf lombaire (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Nom latin
R. communicans albusVoir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A14.3.01.007Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
6150Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
5875Voir et modifier les données sur Wikidata

Les rameaux communicant blancs sont les 14 paires de petit nerf reliant les ganglions sympathiques du tronc sympathique aux nerfs spinaux. Ils ne sont présents que pour les nerfs thoraciques et les deux premiers nerfs lombaires.

Ils font partie du système nerveux sympathique servant de relais pour les informations entre le tronc sympathique et les organes innervés et sont constitués de fibres myélinisées et non myélinisées

Structure[modifier | modifier le code]

Les rameaux communicants blancs sont les sorties sympathiques pré-ganglionnaire de la moelle spinale.

Les corps cellulaires des fibres myélinisées sympathiques préganglionnaires des rameaux communicants blancs se trouvent dans la colonne cellulaire intermédio-latérale homolatérale qui s'étend de T1 à L2.

Ces rameaux contiennent également des fibres afférentes viscérales générales (sensitives des organes) dont les corps cellulaires primaires se situent dans les ganglions sensitifs des nerfs spinaux qui font leurs connexions synaptiques dans la corne dorsale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]