Nerf fémoral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nerf fémoral
Nom
Nerf fémoral
Nom latin
N. femoralisVoir et modifier les données sur Wikidata
Innerve
identifiant Foundational Model of Anatomy
16486Voir et modifier les données sur Wikidata
identifiant TA98
A14.2.07.020Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2 ID
6522Voir et modifier les données sur Wikidata

Le nerf fémoral (nervus femoralis) ou nerf crural (ancienne appellation) est un nerf sensitivo-moteur du membre inférieur, provenant des 2e, 3e et 4e racines nerveuses lombaires (L2, L3, L4). Il s'agit de la plus grosse branche terminale du plexus lombaire (l'autre étant le nerf obturateur).

Ses fonctions motrices sont la flexion de la cuisse sur le tronc, l'extension du genou et accessoirement l'adduction de la cuisse. Il innerve la face antérieure de la cuisse, et la face antéro-médiale du membre inférieur.

Description[modifier | modifier le code]

Le nerf fémoral naît du plexus lombaire et se dirige en avant et en bas à l'intérieur du bassin. Il passe sous l'arcade crurale en avant du muscle grand psoas. Il descend verticalement dans la cuisse, libérant de nombreuses collatérales.

Innervation et branches[modifier | modifier le code]

Branches collatérales :

  • rameaux musculaires pour les muscles iliaque, grand psoas et pectiné
  • rameau vasculaire pour l'artère fémorale
  • rameau cutané pour la région antérieure de la cuisse

Branches terminales :

  • nerf du quadriceps pour le muscle du même nom, et les articulations coxo-fémorale et du genou
  • nerf musculo-cutané latéral pour le muscle sartorius et la région cutanée intermédiaire et latérale de la cuisse
  • nerf musculo-cutané médial pour la région cutanée antéro-médiale de la cuisse, ainsi qu'un bout de la région postéro-médiale de la cuisse
  • nerf saphène pour l'artère fémorale, la face médiale de la cuisse, du genou et du mollet, l'articulation du genou et deux branches terminales antérieure pour le dos du pied et postérieure pour le bord médial du pied.

Bloc nerveux[modifier | modifier le code]

Les signaux du nerf fémoral et de ses branches peuvent être bloqués pour interrompre la transmission du signal de douleur de la zone d'innervation, en effectuant un bloc nerveux régional. Le bloc du nerf fémoral est largement utilisé dans les interventions chirurgicales des membres inférieurs[1]. Les procédés les plus utilisés sur le nerf fémoral sont : le bloc fémoral, le bloc ilofascial et le bloc « 3 en 1 »[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fournier R. et Gamulin Z., « Blocs périphériques antalgiques en orthopédie : techniques superflues ou réel progrès ? », Revue Médicale Suisse, vol. 4,‎ (lire en ligne), (Consultation le 30 octobre 2019)
  2. Choquet O. et Zetlaoui P.J., « Techniques d'anesthésie régionale périphérique du membre inférieur », EMC Anesthésie-Réanimation, vol. 11, no 4,‎ , p. 1-22 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) McEwen A., « Femoral Nerve Block : Landmark approach », Anesthesia Tutorial of the Week, no 249,‎ , p. 12 (lire en ligne)