Nerf sciatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nerf ischiatique)
Aller à : navigation, rechercher
Vue postérieure de la fesse et de la cuisse droites, muscle grand fessier réséqué, montrant le nerf sciatique et ses branches

Le nerf sciatique (ou ischiatique, ou grand sciatique) est un nerf sensitivo-moteur (véhicule à la fois des informations motrices et sensitives) du membre inférieur. C'est le nerf le plus gros et le plus long de l'organisme[1].

Anatomie[modifier | modifier le code]

Vue postérieure de la fesse gauche, montrant la projeciton du squelette et de la partie supérieure du nerf sciatique
Vue antérieure de la partie droite du bassin osseux et ligamentaire, montrant le grand foramen ischiatique (en rouge)

Le nerf sciatique naît du sommet du plexus sacral, c'est-à-dire son extrémité inférieure, au niveau du grand foramen ischiatique. Il contient des fibres issues du 4e et du 5e nerf lombaire ainsi que du 1er au 3e nerf sacral. Il a une forme aplatie et mesure 10 à 15 mm de large à son origine. Il a un trajet descendant, d'abord dans la région glutéale (ou fessière) puis la région postérieure de la cuisse. Il se divise au niveau de la fosse poplitée en deux branches terminales, les nerfs fibulaire commun (ou sciatique poplité externe) et tibial (ou sciatique poplité interne).

Rapports[modifier | modifier le code]

Vue postérieure de la fesse à la fosse poplitée du membre inférieur droit, montrant le nerf sciatique

Le nerf sciatique émerge de la partie inférieure du grand foramen ischiatique, située entre le muscle piriforme (ou pyramidal du bassin) en haut, et l'épine ischiatique (de l'os coxal) ainsi que le ligament sacro-épineux en bas. Il est en dehors de l'artère glutéale inférieure, des vaisseaux pudendaux internes (ou honteux interne), du nerf pudendal et du muscle obturateur interne. Son bord médial est en rapport avec les nerfs glutéal inférieur et cutané postérieur de la cuisse. Le nerf du muscle carré fémoral (ou carré crural) est situé en profondeur.

Dans sa portion glutéale, le nerf sciatique descend entre l'ischion (de l'os coxal) et le grand trochanter (du fémur), accompagné de la branche descendante de l'artère glutéale inférieure et du nerf cutané postérieur de la cuisse. Il est recouvert par le muscle grand fessier et repose sur les muscles jumeau supérieur, jumeau inférieur, obturateur interne et carré fémoral.

Dans la cuisse, le nerf sciatique chemine avec l'artère du nerf sciatique. Il est séparé du fémur par les insertions du muscle grand adducteur et du chef court du muscle biceps fémoral (ou biceps crural). Il est recouvert par le chef long du biceps fémoral, puis par le fascia reliant ce dernier au muscle semi-membraneux (ou demi-membraneux). Lorsque ces deux muscles se séparent, au niveau de l'extrémité supérieure de la fosse poplitée, le nerf sciatique se divise en ses deux branches terminales.

Branches[modifier | modifier le code]

Le nerf sciatique donne sept branches collatérales : le nerf supérieur du muscle semi-tendineux (ou demi-tendineux), le nerf du chef long du biceps fémoral, le nerf inférieur du muscle semi-tendineux, le nerf du muscle semi-membraneux, le nerf du muscle grand adducteur, le nerf du chef court du muscle biceps fémoral et le nerf articulaire du genou (de Cruveilhier). Les cinq premiers naissent dans le tiers supérieur de la cuisse, les deux derniers dans le tiers moyen.

Les deux branches terminales du nerf sciatique sont les nerfs fibulaire commun et tibial. Le nerf fibulaire commun est la branche latérale, il innerve les muscles et téguments de la région antérolatérale de la jambe et du dos du pied. Le nerf tibial est plus volumineux, il innerve la majeure partie des muscles de la jambe ainsi que les muscles et téguments de la plante du pied.

Fonction[modifier | modifier le code]

Le nerf sciatique est un nerf à la fois moteur et sensitif. Il permet essentiellement les mouvements de flexion de la jambe et de flexion et extension du pied. Il permet la sensibilité de la partie postérieure et latérale de la jambe, ainsi que du l'ensemble du pied.

Pathologies[modifier | modifier le code]

La sciatique est une pathologie liée à la compression d'une des deux racines du nerf (L5 ou S1). Elle se traduit par une douleur allant de la fesse vers le pied, suivant le trajet du nerf. La douleur est typiquement d'apparition brutale à l'effort et favorisée par l'activité physique. À l'examen clinique, elle est déclenchée lorsqu'on amène la hanche en flexion à 90° et le genou en extension complète ainsi que le pied en dorsiflexion (test de Lasègue).

Notes et références[modifier | modifier le code]