Quinton Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.

Quinton Jackson
Quinton Jackson
Quinton Jackson lors de la pesée de l'UFC 75, le 7 septembre 2007, à Londres.
Fiche d’identité
Nom complet Quinton Ramone Jackson
Surnom Rampage
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (40 ans)
Lieu de naissance Memphis, Tennessee, États-Unis
Style Lutte, Kick-boxing, Boxe
Équipe Team Punishment
Taille 6 1 (1,85 m)[1]
Poids 206 lb (94 kg)[1]
Catégorie Poids mi-lourds
Palmarès en MMA
Combats 49
Victoires 37
Défaites 12
Titres obtenus Champion des poids mi-lourds de l'UFC (2007-2008)

Quinton Ramone Jackson[2], aussi connu sous le surnom de « Rampage », né le à Memphis dans le Tennessee, est un pratiquant de MMA et acteur américain. Il est actuellement sous contrat avec l'UFC.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Après un long séjour au Pride, il signe à l'Ultimate Fighting Championship où dès son 2e combat, il bat le champion Chuck Liddell par KO. Il est reconnu pour sa grande force physique, son talent en combat debout, son excellente lutte, mais surtout, il est le roi incontesté du slam qui consiste à soulever et à projeter violemment son adversaire au sol. Il a notamment remporté son combat contre Ricardo Arona grâce à un KO obtenu après un slam spectaculaire. Sa principale faiblesse est sa résistance cardiovasculaire, bien que dans son combat contre Dan Henderson, il a démontré un bien meilleur cardio que son adversaire.

En septembre 2009, il annonce sa retraite, mais revient sur sa décision pour affronter Rashad Evans, en mai 2010 à l'UFC 114[3],[4],[5]. Dana White annonce que Jackson a renouvelé son contrat avec l'UFC pour six combats[6].

Sa victoire lors de l'UFC 123 contre Machida est très controversée.

Rivalité avec Wanderlei Silva[modifier | modifier le code]

Il est aussi connu pour sa rivalité avec Wanderlei Silva, qu'il a affronté à trois reprises, au cours d'échanges considérés comme parmi les plus violents de l'histoire du MMA.

S'étant régulièrement insultés lors d'interviews et de conférences de presse, les deux hommes finissent par se rencontrer en novembre 2003 sur le ring du Pride FC, à l'occasion du titre de champion Middleweight. Au sommet de sa carrière, Silva fait subir à l'Américain, dès le premier round, une avalanche de coups de genoux et de high-kicks. Jackson se relève à chaque fois, mais ne rend plus les coups : l'arbitre finit par arrêter le combat, constatant que Jackson est « KO debout ».

Wanderlei Silva devant défendre son titre, les deux hommes se rencontrent à nouveau sur le ring du Pride, en octobre 2004. Malgré une bonne entame, Jackson est à nouveau mis KO. Comble de l'humiliation, c'est de la même manière qu'il est battu (coups de genoux); de même, le combat s'arrête alors que Jackson se trouve à moitié en dehors du ring.

Quinton Jackson finira par obtenir sa revanche quatre années plus tard, le 27 décembre 2008, mais l'organisation japonaise ayant disparue, c'est à l'UFC que l'affrontement a lieu. Leur rivalité est encore présente: les deux hommes se bousculent lors de la pesée officielle, et fait rare, l'arbitre ne peut les contraindre à se saluer. À la troisième minute du premier round, Jackson met le Brésilien KO par un crochet du gauche ; surexcité, il continue de frapper Silva à terre alors que l'arbitre arrête le combat.

Bellator MMA[modifier | modifier le code]

Début juin 2013, Quinton Jackson signe un contract avec la chaîne de télévision américaine Spike TV, l'organisation de MMA du Bellator et la promotion de catch Total Nonstop Action Wrestling[7].

En janvier 2014, Quinton Jackson est désigné pour prendre part au tournoi à quatre hommes des poids mi-lourds de la saison 10 du Bellator MMA[8]. Le Français Christian M'Pumbu, ancien champion de la catégorie, est alors son premier adversaire pour la demi-finale de la compétition se déroulant lors du Bellator 110, le 28 février 2014[9]. Jackson met la pression sur son adversaire lors du premier round de ce combat principal tandis que M'Pumbu essaie de travailler avec des coups de pieds aux jambes. Il glisse sur l'un de ses coups de pied et Jackson profite de cet instant pour le suivre et lui assener quelques coups de poing et ainsi remporter le match par KO. Cette victoire lui permet donc d'avancer jusqu'à la finale du tournoi face à Muhammed Lawal[10].

La confrontation est alors prévue en second combat principal du Bellator 120[11] et devient même tête d'affiche de l'événement à la suite d'une blessure du champion poids léger, Eddie Alvarez[12]. Jackson s'impose par décision unanime au cours de cette première soirée diffusée en paiement à la séance par l'organisation, se déroulant à Southaven, à quelques kilomètres de sa ville natale. Malgré plusieurs amenées au sol réussies par son adversaire, il se montre plus agressif aux yeux des juges pour remporter deux rounds du match[13].

Carrière de lutteur professionnel[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2013)[modifier | modifier le code]

Jackson a fait ses débuts TNA le 6 juin 2013 à Impact Wrestling, entre dans une confrontation verbale avec Kurt Angle.Le 13 juin à Impact Wrestling, il est venu à l'aide de Angle avec la chaîne dans la main pour conjurer Aces & Eights.Le 11 juillet à Impact Wrestling à Las Vegas, Jackson a rejoint les Main Event Mafia.

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2009, il est choisi pour interpréter le rôle de Barracuda dans l'adaptation cinématographique de l'Agence tous risques réalisée par Joe Carnahan. Il reprendra donc le rôle immortalisé dans la série par Mister T., et rejoint le casting qui comprend déjà Liam Neeson dans le rôle d'Hannibal, Bradley Cooper dans celui de Futé et Sharlto Copley dans celui de Looping.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
49 combats 37 victoires 12 défaites
Par KO 16 3
Par soumission 7 2
Sur décision 14 7
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 37-12 Drapeau des États-Unis Muhammed Lawal Décision unanime Bellator 175 3 5:00 Rosemont, Illinois, États-Unis
Victoire 37-11 Drapeau du Japon Satoshi Ishii Décision partagéé Bellator: Dynamite 2 3 5:00 Saint-Louis, Missouri, États-Unis
Victoire 36-11 Drapeau du Brésil Fábio Maldonado Décision unanime UFC 186: Johnson vs. Horiguchi 3 5:00 Montréal, Québec, Canada
Victoire 35-11 Drapeau des États-Unis Muhammed Lawal Décision unanime Bellator 120: Rampage vs. King Mo 3 5:00 Southaven, Mississippi, États-Unis Finale du tournoi des poids mi-lourds.

Victoire 34-11 Drapeau de la France Christian M'Pumbu KO (coups de poing) Bellator 110 1 4:34 Uncasville, Connecticut, États-Unis Demi-finale du tournoi des poids mi-lourds.

Victoire 33-11 Drapeau des États-Unis Joey Beltran TKO (coups de poing) Bellator 108 1 4:59 Atlantic City, New Jersey, États-Unis
Défaite 32-11 Drapeau du Brésil Glover Teixeira Décision unanime UFC on Fox: Johnson vs. Dodson 3 5 Chicago, Illinois, États-Unis
Défaite 32-10 Drapeau des États-Unis Ryan Bader Décision unanime UFC 144: Edgar vs. Henderson 3 5:00 Saitama, Japon
Défaite 32-9 Drapeau des États-Unis Jon Jones Soumission (étranglement arrière) UFC 135: Jones vs. Rampage 4 1:14 Denver, Colorado, États-Unis Pour le titre des poids mi-lourds de l'UFC.

Victoire 32-8 Drapeau des États-Unis Matt Hamill Décision unanime UFC 130: Rampage vs. Hamill 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 31-8 Drapeau du Brésil Lyoto Machida Décision partagée UFC 123: Rampage vs. Machida 3 5:00 Auburn Hills, Michigan, États-Unis
Défaite 30-8 Drapeau des États-Unis Rashad Evans Décision unanime UFC 114: Rampage vs. Evans 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 30-7 Drapeau des États-Unis Keith Jardine Décision unanime UFC 96: Jackson vs. Jardine 3 5:00 Columbus, Ohio, États-Unis Combat de la soirée

Victoire 29-7 Drapeau du Brésil Wanderlei Silva KO (coup de poing) UFC 92: The Ultimate 2008 1 3:21 Las Vegas, Nevada, États-Unis KO de la soirée

Défaite 28-7 Drapeau des États-Unis Forrest Griffin Décision unanime UFC 86 : Jackson vs. Griffin 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Perd le titre des poids mi-lourds de l'UFC
Combat de la soirée

Victoire 28-6 Drapeau des États-Unis Dan Henderson Décision unanime UFC 75: Champion vs. Champion 5 5:00 Londres, Angleterre Défend le titre des poids mi-lourds de l'UFC.

Victoire 27-6 Drapeau des États-Unis Chuck Liddell TKO (coups de poing) UFC 71: Liddell vs. Jackson 1 1:53 Las Vegas, Nevada, États-Unis Remporte le titre des poids mi-lourds de l'UFC.
KO de la soirée.

Victoire 26-6 Drapeau des États-Unis Marvin Eastman KO (coups de poing) UFC 67: All or Nothing 2 3:49 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 25-6 Drapeau des États-Unis Matt Lindland Décision partagée WFA: King of the Streets 3 5:00 Los Angeles, Californie, États-Unis
Victoire 24-6 Drapeau de la Corée du Sud Dong Sik Yoon Décision unanime Pride 31: Dreamers 3 5:00 Saitama, Japon
Victoire 23-6 Drapeau du Japon Hirotaka Yokoi TKO (coups de poing et stomps) Pride 30: Fully Loaded 1 4:05 Saitama, Japon
Défaite 22-6 Drapeau du Brésil Maurício Rua TKO (soccer kicks) Pride Total Elimination 2005 1 4:47 Osaka, Japon
Victoire 22-5 Drapeau du Brésil Murilo Rua Décision partagée Pride 29: Fists Of Fire 3 5:00 Saitama, Japon
Défaite 21-5 Drapeau du Brésil Wanderlei Silva KO (coups de genou) Pride 28: High Octane 2 3:26 Saitama, Japon Pour le titre des poids moyens du Pride FC.

Victoire 21-4 Drapeau du Brésil Ricardo Arona KO (slam) Pride Critical Countdown 2004 1 7:32 Saitama, Japon
Victoire 20-4 Drapeau du Japon Ikuhisa Minowa TKO (coups de poing) Pride Shockwave 2003 2 1:05 Saitama, Japon
Défaite 19-4 Drapeau du Brésil Wanderlei Silva TKO (coups de genou) Pride Final Conflict 2003 1 6:28 Tokyo, Japon Finale du Middleweight Grand Prix.

Victoire 19-3 Drapeau des États-Unis Chuck Liddell TKO (arrêt du coin) Pride Final Conflict 2003 2 3:10 Tokyo, Japon Demi-finale du Middleweight Grand Prix.

Victoire 18-3 Drapeau du Brésil Murilo Bustamante Décision partagée Pride Total Elimination 2003 3 5:00 Saitama, Japon Quart de Finale du Middleweight Grand Prix.

Victoire 17-3 Drapeau de la Russie Mikhail Illoukhine Soumission (coup de genou au corps) Pride 26: Bad to the Bone 1 6:26 Yokohama, Japon
Victoire 16-3 Drapeau des États-Unis Kevin Randleman TKO (coups de poing) Pride 25: Body Blow 1 6:58 Yokohama, Japon
Victoire 15-3 Drapeau de l'Ukraine Igor Vovchanchyn Soumission (blessure) Pride 22 : Beasts From The East 2 1 7:17 Nagoya, Japon
Victoire 14-3 Drapeau des États-Unis Sean Gray TKO (coups de poing) KOTC 13: Revolution 3 0:37 Reno, Nevada, États-Unis
Victoire 13-3 Drapeau du Japon Masaaki Satake TKO (slam) Pride 20: Armed and Ready 1 7:07 Yokohama, Japon
Défaite 12-3 Drapeau du Japon Daijiro Matsui Disqualification (coup de pied à l'aine) Pride 18: Cold Fury 2 1 0:14 Fukuoka, Japon
Victoire 12-2 Drapeau du Japon Yuki Ishikawa KO (coups de poing) Pride 17: Championship Chaos 1 1:52 Tokyo, Japon
Victoire 11-2 Drapeau du Japon Alexander Otsuka TKO (arrêt du médicin) BattlArts: BattlArts vs. the World 2 5:00 Tokyo, Japon
Défaite 10-2 Drapeau du Japon Kazushi Sakuraba Soumission (étranglement arrière) Pride 15: Raging Rumble 1 5:41 Saitama, Japon
Victoire 10-1 Kenneth Williams Soumission (étranglement arrière) Gladiator Challenge 4 1 4:40 Colusa, Californie, États-Unis
Victoire 9-1 Drapeau des États-Unis Bryson Howvreck Soumission (coups de poing) KOTC 8: Bombs Away 1 1:48 Williams, Californie, États-Unis
Victoire 8-1 Rocko Henderson Soumission (kimura) Gladiator Challenge 3 2 1:15 Friant, Californie, États-Unis
Victoire 7-1 Dave Taylor TKO (arrêt du coin) Gladiator Challenge 2 1 5:00 Colusa, Californie, États-Unis
Victoire 6-1 Charlie West Décision unanime Gladiator Challenge 1 2 5:00 San Jacinto, Californie, États-Unis
Victoire 5-1 Drapeau des États-Unis Rob Smith Décision unanime KOTC 6: Road Warriors 2 5:00 Mount Pleasant, Michigan, États-Unis
Victoire 4-1 Warren Owsley Soumission (clé de bras) Dangerzone: Night of the Beast 1 6:04 Lynchburg, Virginie, États-Unis
Victoire 3-1 Ron Rumpf TKO (coups de poing) Continental Freefighting Alliance 2 1 1:18 Corinth, Mississippi, États-Unis[14]
Défaite 2-1 Drapeau des États-Unis Marvin Eastman Décision unanime KOTC 4: Gladiators 2 5:00 San Jacinto, Californie, États-Unis
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Marco Bermudaz Soumission (étranglement arrière) Huntington Beach Underground Pancrase 2 7:17 Huntington Beach, Californie, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Mike Pyle Décision unanime ISCF: Memphis 3 5:00 Memphis, Tennessee, États-Unis

[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Palmarès en MMA de Quinton Jackson », sur Sherdog.
  2. (en) « Résultats UFC 130 », sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 1er décembre 2013).
  3. http://www.rampage-jackson.com/profiles/blogs/im-done-fighting
  4. http://www.rampage-jackson.com/profiles/blogs/hate-on-dis
  5. (en) « UFC 114 official for May 29, Rashad Evans vs. Quinton Jackson headlines », mmajunkie.com,‎ (lire en ligne)
  6. « Dana White: "On vient de renouveler le contrat de Rampage" », sur Riddum, (consulté le 4 mai 2010).
  7. (en) « Rampage Jackson Signs With Bellator and TNA », sur TNAsylum, (consulté le 15 juin 2013)
  8. (en) Matt Erickson, Steven Marrocco, « Bellator 110 features 'Rampage' vs. M'Pumbu, 'King Mo' vs. Zayats in 205 tourney on Feb. 28 », sur MMAjunkie, (consulté le 3 mars 2014).
  9. « Bellator 110: ‘Rampage’ Jackson vs. ‘Tonton’ M’Pumbu & Lawal vs. Zayats annoncés pour le 28 février », sur MMA Nouvelles, (consulté le 21 janvier 2014).
  10. (en) Jeff Cain, « Bellator 110 Results: Rampage Jackson and King Mo Lawal Advance to Tournament Final », sur MMAWeekly, (consulté le 3 mars 2014).
  11. (en) Rob Tatum, « Memphis to Host Bellator PPV; ‘Rampage’ vs. ‘King Mo’ Set for Co-Main Event », sur The MMA Corner, (consulté le 20 mai 2014).
  12. (en) Dana Becker, « Bellator’s PPV Debut Set For Saturday, Rampage-King Mo In New Main Event », sur Fightline.com, (consulté le 20 mai 2014).
  13. (en) Brett Okamoto, « 'Rampage' tramples over 'KinMo' », sur ESPN.com, (consulté le 20 mai 2014).
  14. (en) « Continental Freefighting Alliance 2 Official Results », sur mixedmartialarts.com (consulté le 22 novembre 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :