Qi Benyu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Qi, précède le nom personnel.
Qi Benyu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Nanyang Model High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Qi Benyu, né en 1931 à Weihai (province de Shandong) et mort le à Shanghaï[1], est un propagandiste et théoricien chinois, principalement actif durant la révolution culturelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Qi Benyu fut membre du groupe de la révolution culturelle, chef du département Xinfang et vice-président du Bureau du Comité central du Parti communiste chinois. En dehors du parti, il a également agi en tant que chef du département d'histoire de la revue Red Flag. Qi Benyu porte le 1er avril 1967 la première attaque contre Liu Shaoqi, dans l'article « Patriotisme ou trahison » du Quotidien du Peuple[2].

En 1968, il est arrêté et perd toutes ses anciennes responsabilités[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Last member of China’s Cultural Revolution Group, Qi Benyu, dies at 85 », sur scmp.com, 21 avril 2016
  2. Mort de Qi Benyu, l’un des animateurs de la Révolution culturelle Le Monde, 5 mai 2016
  3. Simon Leys, Les Habits neufs du président Mao : chronique de la « Révolution culturelle », 1971, p. 219 (Édition Robert Laffont)

Liens externes[modifier | modifier le code]